Emergency.lu, la solution télécoms de l’Unicef pour des situations d’urgence en Afrique

(TIC Mag) – Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (Unicef) a annoncé ce 21 avril 2016 avoir trouvé en Guinée une solution de télécommunications d’urgence qui pourrait servir à l’avenir dans des situations d’urgence. D’après le communiqué de l’organisation, tout est parti de nouveaux cas d’Ebola signalés en Guinée à Koropara, dans la préfecture de N’Zérékoré. A l’arrivée des équipes, les spécialistes en TIC de l’UNICEF ont fait un diagnostic alarmant sur la situation des communications dans la base opérationnelle. La connexion Internet n’était pas accessible, ce qui obligeait les équipes à se rendre à N’Zérékoré Centre simplement pour pouvoir envoyer des rapports. Ce qui rendait la riposte très ardue dans un contexte d’urgence sanitaire.

« C’est dans ces conditions que le bureau pays de l’UNICEF a requis l’appui du Luxembourg pour le déploiement rapide du système “emergency.lu“, un bien public global que le gouvernement luxembourgeois met à la disposition de la communauté humanitaire pour assurer la continuité de la communication dans des contextes d’urgences. Ce système permet l’installation d’un satellite qui rend possible la communication des équipes de terrain entre eux et avec leur base, et renforce la coordination des efforts et l’efficacité des interventions humanitaires », explique le communiqué de l’Unicef.

L’Unicef explique donc que « le déploiement de l’antenne satellitaire et de deux ingénieurs internationaux a eu lieu six jours à peine après en avoir émis la demande, au grand soulagement des partenaires œuvrant sur le terrain. Six téléphones satellitaires ont par ailleurs été répartis entre les partenaires et près de 56 appareils mobiles (ordinateurs et smartphones) étaient connectés au satellite en l’espace de quelques jours. Les points d’accès WI-FI distribués à travers le camp opérationnel ont apporté un confort de communication additionnel aux équipes qui comprenaient approximativement une centaine d’agents de la Coordination Nationale de Lutte contre Ebola, de l’UNICEF, de l’OMS, de l’OIM, de l’UNOPS, de la Croix Rouge et de l’ONG AGIL ».

Notons au passage que cette solution utilisée par l’Unicef peut également être appliqué partout ailleurs en cas de situations d’urgence. C’est la seconde fois que le Fonds  active cet accord de partenariat signé avec le gouvernement Luxembourgeois, après le terminal installé à Pibor, au Sud-Soudan, et qui reste encore actif aujourd’hui.

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Alhamdou Ag Ilyène à la Semaine du Numérique/Niger: «...

Alhamdou Ag Ilyène à la Semaine du Numérique/Niger: « Un pays qui perd sa souveraineté numérique risque...

Fibre optique : Guilab S.A annonce la fin des...

Fibre optique : Guilab S.A annonce la fin des travaux de réparation « avec succès » du...

RD Congo : Raxio et Ispa signent un accord...

RD Congo : Raxio et Ispa signent un accord pour un internet accessible, fiable et performant