Démission du PDG du groupe MTN, Sifiso Dabengwa, après une amende au Nigéria

Le groupe Sud-africain des télécommunications MTN a annoncé la démission de son président directeur général Sifiso Dabengwa (photo). L’homme d’affaires qui présidait aux destinées de la plus grande société de télécommunication africaine a pris ses responsabilités suite à la lourde amende de 5,2 milliards de dollars qui a été infligée à la filiale du groupe au Nigeria. Dans un communiqué, Sifiso Dabengwa a expliqué son départ pour « l’intérêt de la société et de ses actionnaires ». Cette démission pourrait signifier que son voyage effectué au Nigeria le 2 novembre 2015, afin de négocier avec les autorités nigérianes une solution à la situation de MTN Nigeria, n’a pas porté les fruits escomptés.

MTN, à travers les négociations avec la présidence de la République fédérale du Nigeria, voudrait une réduction de l’amende de sa filiale locale du groupe télécom, afin qu’elle n’ait pas un impact conséquent sur ses opérations comme le prévoit les agences de notation Moddy, Fitch et Standard and Poor’s.

Le remplaçant de Sifiso Dabengwa pour une période de six mois, Phuthuma Nhleko, a déclaré qu’il se comportera de façon proactive face à la réglementation nigériane et continuera à travailler avec les autorités afin de régler de manière urgente les problèmes autour des abonnés non-enregistrés. Une fois le problème de l’amende de MTN Nigeria résolu, il compte aider le groupe MTN à trouver une nouveau Pdg approprié qui permettra à MTN d’aller de l’avant tandis que lui il retournera à ses fonctions de président non exécutif.

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Cameroun: La nécessité de numériser la CNI comme en...

Cameroun: La nécessité de numériser la CNI comme en Afrique de l'Ouest
Cameroun : le tarif du timbre de la CNI passe de 2 800 F.CFA à 10 000 F.CFA, des Camerounais mécontents sur la toile

Cameroun : le tarif du timbre de la CNI...

Cameroun - CNI: Plus de 700 kits fixes et 300 kits mobiles dotés de la « plus...
start-up Bee

Cameroun : La start-up Bee, Advans et Atlantique Assurance...

- La start-up Bee Group, spécialisée dans le transport par motos et la livraison des produits...