Cybercriminalité : Macky Sall annonce l’ouverture d’une école de cybersécurité à vocation sous régionale à Dakar

[Digital Business Africa] – Macky Sall est très conscient des retombées négatives de la cybercriminalité en Afrique. Venu présider la 5é édition du Forum Paix et Sécurité de Dakar. Le président sénégalais a insisté sur la problématique de la surveillance de l’internet et de la répression de certains de ses usages.

Elle mérite d’être posée sans détour, parce que la cybercriminalité est en passe de devenir une arme de destruction massive des sociétés et des valeurs qu’elles portent. Des garde-fous s’imposent ”, a soutenu Macky Sall lors de son discours avant de se réjouir d’ailleurs de l’ouverture de l’Ecole nationale de cybersécurité.

” Je me réjouis, à cet égard, de l’inauguration, demain, à Dakar, de l’Ecole nationale de cybersécurité à vocation régionale, fruit d’un partenariat franco sénégalais Cette structure contribuera à la formation d’experts sénégalais et d’autres pays africains à la prévention et à la répression de la cybercriminalité.”

Le Sénégal passe donc aux actes pour faire face aux menaces venant d’internet. Dakar va abriter la première école de formation qui a une vocation régionale avec l’appui de la France. Quatre spécialités y seront enseignées : la sécurité numérique, la lutte contre la cybercriminalité, le renseignement numérique et la cybergouvernance.

Visiblement, le chantier n’a pas mis beaucoup de temps pour donner des résultats puisque c’est l’année dernière que l’officialisation de l’annonce de la volonté de mettre sur pied l’école en question a été faite par Jean – Yves Le Drian lors de la 4e édition du forum de Dakar devant les représentants militaires et politiques internationaux qui avaient fait le déplacement. « Il faut faire en sorte que la cybersécurité soit prise en compte par les autorités africaines, que cet enjeu soit parmi les priorités du futur », avait justifié l’officiel français au micro du journal Le Monde.

En s’ouvrant aux policiers et militaires, l’Ecole de cybersécurité à vocation régionale de Dakar intégrera également des « candidatures civiles » non sans « tisser des partenariats avec des entreprises et des universités qui permettront des labellisations académiques telles des masters », avait soufflé une source à nos confrères français. L’ouverture officielle mardi 6 novembre devrait permettre d’en savoir davantage.

Par Gaëlle Massang

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Cameroun: La nécessité de numériser la CNI comme en...

Cameroun: La nécessité de numériser la CNI comme en Afrique de l'Ouest
Cameroun : le tarif du timbre de la CNI passe de 2 800 F.CFA à 10 000 F.CFA, des Camerounais mécontents sur la toile

Cameroun : le tarif du timbre de la CNI...

Cameroun - CNI: Plus de 700 kits fixes et 300 kits mobiles dotés de la « plus...
start-up Bee

Cameroun : La start-up Bee, Advans et Atlantique Assurance...

- La start-up Bee Group, spécialisée dans le transport par motos et la livraison des produits...