Côte D’Ivoire : Condamné à six mois de prison pour avoir publié une vidéo intime de son ex petite amie

0

[Digital Business Africa] – En Côte d’Ivoire, c’est une condamnation qui a des allures de mise en garde pour ceux qui ont l’habitude de publier des photos intimes de leurs connaissances sur les réseaux sociaux. Basile Akakpo, un jeune ivoirien de 26 ans a récemment écopé d’une peine de prison ferme de 6 mois pour avoir posté le 11 février 2019 une vidéo de son ex petite amie nue. Un post sous fond de vengeance, alors que celle-ci avait mis un terme à leur relation, une décision que le jeune homme n’a visiblement pas accepté.

Contrarié, la victime décide de porter plainte contre Basile Akakpo devant les autorités judiciaires. Dans la foulée de l’enquête qui s’est ouverte, le jeune homme est interpellé par les forces de l’ordre. Présenté devant un tribunal, il a été condamné à une peine de prison ferme de 6 mois, tombant ainsi sous le coup de la loi sur la cybercriminalité.

Depuis 2013, la Côte d’Ivoire s’est doté d’une loi contre la cybercriminalité. Elle vise à sanctionner toutes les infractions pénales qui se commettent au moyen ou sur un réseau de télécommunication ou sur un système d’information. Cette loi est accompagnée par une autre sur la protection des données à caractère personnel (protection des noms, numéros de téléphones et cartes bancaires des citoyens).

À travers la loi sur la cybercriminalité, la Côte d’Ivoire pourra désormais punir les cybercriminels d’une peine d’emprisonnement allant d’un à vingt ans, avec une amende de 500 000 à 100 millions Fcfa.

Ecrit par Jephté TCHEMEDIE

Pub-DBA-en-GIF-3.gif

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici