Accueil Internet Actualités Internet Congo Brazza : pour Léon Juste Ibombo, sa mission sera atteinte si la...

Congo Brazza : pour Léon Juste Ibombo, sa mission sera atteinte si la fibre optique parvenait à tous les ménages

(TIC Mag) – Depuis 2012, la République du Congo bénéficie d’un raccordement à la fibre optique dans le cadre du projet WACS. Seulement, les avantages que peuvent offrir cette précieuse infrastructure ainsi que les autres en cours de construction et ce, acquise pourtant au prix de nombreux efforts ne sont toujours pas connus de la population. D’où l’organisation par le ministère des Postes et Télécommunications les 20 et 21 octobre 2016 de la première édition des Journées nationales de réflexion, axée sur le thème : « La fibre optique : nouveau levier de développement en République du Congo ».

Au cours de la rencontre, c’était l’occasion pour le ministre Léon Juste Ibombo de faire le point sur les grands chantiers déjà engagés par le Congo, à l’instar du câble à fibre optique Wacs qui relie le Congo à l’Europe et aux autres Etats africains, ainsi que le projet Central african Backbone qui relie les pays d’Afrique centrale réseau sous-marin mondial de câble à fibre optique. D’après lui, cette infrastructure de fibre optique est l’occasion idoine d’améliorer le haut débit dans le pays et surtout de faire baisser les coûts, considérés comme l’un des plus élevés de la zone.

Pour le ministre Léon Juste Ibombo, le chemin de la République du Congo est encore bien long dans le domaine, même si des avancées significatives ont déjà été réalisées : « Le plus important pour nous était de faire arriver l’infrastructure de fibre optique au Congo. C’est chose faite avec le Wacs, et bientôt ce sera le cas avec le CAB qui est déjà entré dans sa phase finale. Maintenant, il nous reste à ramener vulgariser cette fibre auprès des ménages, et ce n’est qu’à ce moment que nous aurions réussi notre mission ».

Les projets en cours relatifs à la fibre optique au Congo (selon Léon Juste Ibombo + ses explications)

Le projet CAB (Central African Backbone) pour la connectivité des réseaux haut débit de la sous-région CEMAC.

« Le projet a été initié en 2007 par la Conférence des Chefs d’État de la CEMAC réunis en session ordinaire le 25 avril 2007 à N’Djamena, avec l’appui de la Banque mondiale.  Il a pour objectif d’assurer le maillage des pays de la sous-région au moyen d’infrastructures à fibres optiques à très haut débit, afin d’accélérer l’intégration socio-économique sous-régionale ».

« A la faveur des accords de financement signés, le 15 juillet 2011 pour le Congo et le 21 mai 2012 pour le Gabon, les ministres en charge des Télécommunications de ces deux pays ont lancé le 21 décembre 2014 à Mbinda (frontière Gabon) les travaux de construction du premier lien interfrontalier entre les deux pays. Ce lien va présenter plusieurs avantages, entre autres :

  • l’interconnexion des réseaux sous-marins WACS (Congo) et SAT3 & ACE (Gabon) impliquant que le trafic mondial pourra être secouru entre le Congo et le Gabon ;
  • un trafic direct entre les deux pays ne transitant plus par l’étranger et qui va induire une réduction automatique des coûts. »

Le projet dit PCN (projet de couverture nationale en télécommunications) pour la modernisation du réseau national des télécommunications.

« Le Projet de Couverture Nationale en télécommunications (PCN) est un projet modulaire en trois phases I, II et III. Il a pour objectif de mailler le territoire en infrastructures de base de télécommunications afin de faciliter la vie. Le projet est piloté par le ministère de l’Aménagement du Territoire et des Grands Travaux, conformément au code des marchés en vigueur en République du Congo. Les phases I et II du projet sont à ce jour achevées. »

Le Point d’échange Internet du Congo

« Premier du genre en Afrique centrale, son rôle primordial est de maintenir le trafic Internet local au niveau des infrastructures locales des Fournisseurs d’Accès Internet, ce qui favorise une meilleure qualité de service et des prix bas. Cette réalisation a par ailleurs valu au Congo d’être choisi par la Commission de l’Union Africaine pour abriter le point d’échange Internet de la sous-région Afrique Centrale. »

Laisser une réponse

SVP, commentez
SVP, entrez votre nom ici

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

NEWSLETTER WHATSAPP

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

Investissements : Faure E. Gnassingbé mise sur le secteur privé et appelle les Européens à mieux connaître l’Afrique https://t.co/r9KpaK4qhy #DigitalBusinessAfrica

L’ère de l’interdépendance numérique : Résumé des propositions du rapport du Groupe de haut niveau sur la coopération numérique https://t.co/ZwNRwK1reE via @DigitalBusiness

M.@Serge_Numerique, Directeur Général de @adnbenin prend part à la 5ème réunion annuelle de @ID4Africa à #Johannesbourg sur le thème: “Écosystèmes d’identité pour la prestation de services”. Il y partage l'expérience du #Bénin sur l'identité numérique des citoyens
#RAVIP #wasexo

Voir plus...

Algérie : Baccalauréat, une année de plus sans Internet

- En Algérie, l’accès à Internet est à nouveau restreint par les autorités. Le gouvernement qui a décidé de la mesure...

Cameroun : L’ART engage la lutte contre les équipements télécoms non homologués

- Au Cameroun, l’Agence de régulation des télécommunications ne veut plus d’équipements de télécommunications non homologués dans le pays. C’est la...

L’ONUDI et SGS s’associent pour développer les capacités nationales de gestion des déchets électroniques

- Le directeur du Département de l'environnement de l'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), Stephan Sicars, et la...

« Le fait que SGS Renovo soit une solution auto-financée est très intéressant pour le Ghana »

– Moïse YAKAN, Directeur Régional Afrique Centrale et de l’Ouest du Programme SGS Renovo, et Alexandre Lusenti, Product Manager du programme...

Cameroun : En raison du refus de baisser ses coûts, l’ART rejette le catalogue d’offres de IHS

- Au Cameroun, la filiale locale du fournisseur d’infrastructures de télécommunications IHS devra revoir sa copie, notamment son catalogue d’offres pour la fourniture...

Nicolas Yenoussi : « A Yaoundé, l’expérience du Bénin en matière de digitalisation de l’administration fiscale a suscité suffisamment d’engouement »

- Le directeur général des Impôts du Bénin, Nicolas Yenoussi, participe aux travaux de la 34e conférence annuelle du Cercle de...