Cameroun : Un système informatique pour promouvoir la transparence dans la gouvernance forestière et faunique

(TIC Mag) – Dans une étude sur l’indice de perception de l’intensité de la corruption dans le secteur forestier et faunique réalisée par l’association Forêts et développement rural (Foder), on apprend qu’en 2015, la corruption a fait une remontée de +0,65 points par rapport à 2014. De 5,17 points sur 10 enregistrés en 2014, l’indice de perception s’est établi à 5,78 points sur 10. La première remontée depuis 2010. Pour limiter les effets de la corruption dans ce secteur, l’association a développé un système de suivi en temps réel des forêts.  Développé en partenariat avec la Rain Forest Foundation, il vise à faire des communautés les premiers observateurs des pratiques illégales menées dans leurs localités.

« Le système fonctionne sur la base d’un outil technologique de collecte des données. Cela peut être un smartphone, un kit adapté pour la collecte et la transmission des informations. Il utilise un système de « véhiculation » de l’information rapide », explique Rodrigue Ngonzo, le Chef de projet auprès de cette association. Depuis le lancement de cette application en 2013, plusieurs options ont été envisagées. La transmission par satellite, la transmission par voie Internet (Wifi), et la transmission par voie de l’Internet mobile.

« Cela permet de transmettre l’information à une base de données en ligne, qui, automatiquement la relaie par voie de message (Sms) à des adresses de personnes clés compétentes en matière d’application de la loi pour l’administration compétente, soie en matière d’observation indépendante pour les organisations spécialisées dans ce domaine-là », ajoute-t-il.

En choisissant d’utiliser l’outil Internet et les autres technologies de l’information et de la communication pour promouvoir la transparence dans l’exploitation forestière, les deux associations espèrent réduire l’impact des pratiques de corruption dans le secteur. D’après les chiffres avancés par l’association Forêts et développement rural, les pertes engendrées par la corruption dans le secteur forestier et faunique sont estimées à près de 30 milliards de FCFA par an.

Des chiffres qui ne tiennent pas de certaines activités de sciage clandestin, ou le trafic clandestin d’animaux. Pour rappel, l’association Foder est une organisation associative camerounaise à but non lucratif, qui, depuis 13 ans, œuvre pour une société plus juste, sans marginalisation ni discrimination, mettant ses ressources naturelles au service du développement durable. Sa mission cible quatre axes principaux : l’information, l’observation indépendante et participative ; la promotion de la gestion durable et participative des ressources naturelles ; et l’action de sensibilisation et de persuasion.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

GTS

A Promote 2024, GTS-Infotel vante Pro-Line et Pro-Money, ses...

– À l’occasion de la 9ème édition du salon international de l’entreprise de la PME et...

Le Sommet mondial  du numérique  se tient en ligne...

Le Sommet mondial  du numérique  se tient en ligne ce 5 fevrier 2024
MTN Revolutionizes Software Development with CHENOSIS at PROMOTE 2024

MTN Revolutionizes Software Development with CHENOSIS at PROMOTE 2024...

- MTN took center stage at PROMOTE 2024 with the grand unveiling of CHENOSIS, a groundbreaking...

Sur votre mobile

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités.

Chaine WhatsApp de Digital Business Africa