Cameroun : Paul Biya et son principal opposant Maurice Kamto, protagonistes principaux d’un jeu vidéo

[Digital Business Africa] – Au Cameroun, c’est une idée qui apportera dans une certaine mesure une conciliation dans un environnement marqué par un climat politique tendu entre partisans du Président de la République Paul Biya et ceux de son opposant Maurice Kamto, incarcéré à la prison centrale de Yaoundé. Dans son dernier jeu vidéo intitulé CMR2018, le studio Gameroon met en vedette deux protagonistes : Le premier, le président Paul Biya. Et le second, le Pr Maurice Kamto, bien que pas nommément cité par la maison de production. Cependant, les traits de ce personnage ressemblent trait pour trait à ceux de ce dernier.

« Prézy est fin prêt pour en découdre avec les opposants ! Grâce à l’aide de Ma’a Chantoux et des bitakolas, il a pu esquiver des bendskinneurs très fâchés qui lui lançaient des avocats, vaincre les apprentis sorciers qui voulaient l’abattre et esquiver tous les pièges qui lui étaient tendus dans la première étape. Cette fois-ci, c’est un combat sans merci qu’il va devoir livrer contre les opposants qui, chose très surprenante, ont décidé d’unir leur force pour venir à bout de Prézy », lit-on dans la présentation du jeu.

Pour le promoteur du jeu Yannick Sabzé, l’objectif est de détendre le climat socio-politique actuel : « J’ai créé un personnage qui se nomme Prézy auquel j’ai attribué des traits que possède notre illustre président. Parmi lesquels, les traits, sa voix qu’a su si bien imiter Kaizer Show…Il était question pour l’artiste que je suis, d’immortaliser grâce à mon art la pugnacité dont il a fait montre pour conserver le pouvoir. Le challenger de Prézy, The Shooter  se dressera face à lui et tentera grâce à ses compétences, de terrasser Prézy. Il fera alliance avec d’autres leaders pour tenter de parvenir à ses fins… Connaissant le climat délétère qui règne dans notre pays et en anticipant sur le fait que les luttes partisanes allaient exacerber le tribalisme, j’ai pensé développer un jeu vidéo qui n’a certainement pas la prétention de régler ce problème, mais qui a pour ambition de détendre un peu l’atmosphère», explique-t-il dans les pages du quotidien Le Jour, dans sa livraison du 17 juillet 2019.

Yannick Sabzé profite également de la tribune que lui offre le jeu vidéo pour adresser à la jeunesse camerounaise une série de messages républicains. «J’espère ainsi nous permettre de comprendre qu’il ne faudra pas qu’on nous fasse les mêmes reproches que ceux adressés à nos aînés. Nous devons nous battre au lieu de nous laisser happer par la haine et d’autres maux. Le jeu est disponible sur le site www.gameroon-entertainment.com en session de jeu gratuite en ligne pour ce qui est de la version combat du jeu. La version aventure est disponible en téléchargement payant toujours sur le même site contre la modique somme de 450 FCFA que les intéressés pourront débourser via les moyens de paiement mobile, Paypal ou encore carte de crédit», ajoute le promoteur.

Jephté Tchemedie

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Cameroun/Patnuc : 40 millions de FCFA pour le meilleur...

Cameroun/Patnuc : 40 millions de FCFA pour le meilleur projet du concours Agritech Innovation Challenge

Tchad : L’Arcep et Airtel renouvellent leur licence de...

Tchad : L’Arcep et Airtel renouvellent leur licence de fonctionnement, le 1er point d’échange internet en téléchargement

Compétition : AGL avec Yiri lance un appel à...

Compétition : AGL en collaboration avec Yiri lance un appel à candidatures pour le programme Accelerate...