Guy Zibi : « Le cloud et le data center de location ajouteront un milliard de dollars de chiffre d’affaires aux entreprises africaines d’ici cinq ans »

[Digital Business Africa] – Le Cloud en Afrique était en débat le 12 octobre 2021. Ceci, à la faveur d’une conférence débat organisé par l’entreprise ST DIGITAL sous le thème : ” Le potentiel du cloud en Afrique, Etat des Lieux et Opportunités”. L’occasion pour les intervenants, de dresser les belles perspectives du cloud en Afrique. C’est le cas par exemple de Yacine Barro, Directrice générale de Microsoft Afrique de l’ouest pour qui en seulement deux années, le cloud est devenu un outil et un atout indispensable sur le continent.

« Le marché africain est plus que prêt pour le cloud…personne ne peut faire abstraction de ce par quoi nous sommes passés, notamment l’effet Covid. On a vu une explosion des services et outils online, quel que soit le secteur d’activité ou la taille de l’entreprise… On a vu ces dernières années l’Internet africain gagner en maturité et en résilience. Ceci, à une vitesse qui permet de passer à l’étape suivante, c’est-à-dire le développement des services en tous genres. D’où l’explosion du monde des startups. Si je donne l’exemple de Microsoft, depuis la Covid, nos services cloud ont permis par exemple à 700 000 PME et PMI de bénéficier de tous les avantages du Cloud pour pouvoir assurer la continuité de leur business. Notre plateforme Peace for Africa a été touché par près de 1,7 millions de PME et PMI sur le continent. Ceci, pour dire à quel point les services cloud sont devenus important et à quel point le marché africain souhaite en bénéficier », explique Yacine Barro.

Dans le même sillage, Guy Zibi, fondateur, Managing Director de Principal Xalam Analytics et par ailleurs co-auteur du rapport 2021  “THE RISE OF THE AFRICAN CLOUD –  How Global And Local Cloud Platforms Are Powering Africa’s Digital Economy”, estime que le marché du Coud en Afrique est en pleine progression, même si comparativement au reste du monde, il reste un marché relativement modeste. « Aujourd’hui, le marché des TIC en Afrique c’est à peu près 15 milliards de dollars par an. Mais, ce qui est important de noter c’est la marge de progression. Si vous combinez les services cloud et data center de location, selon nos estimations, ils ajouteront un  milliard de chiffre d’affaires aux entreprises d’ici les cinq prochaines années. Ce qui en fera l’un des secteurs les plus performants sur le continent », affirme-t-il.

C’est dans l’optique de surfer sur ce boulevard d’opportunités que l’entreprise ST DIGITAL a choisi de se lancer dans les services cloud sur le continent. Aujourd’hui implantée dans 5 pays d’Afrique de l’Ouest, elle a inauguré en janvier 2021 son DataCenter 100% africain et neutre au Cameroun. Ce qui a fait d’elle un pionnier en tant qu’acteur indépendant à posséder un DATACENTER TIER-3 aux normes et standards internationaux en Afrique centrale.

Pour son directeur général Anthony Same, c’est désormais une évidence : « La pression de la transformation digitale et du monde plus globalement fait que le cloud est une opportunité en termes d’infrastructures ».

Ecrit par Jephté Tchemedie

Lire aussi

Cinq arguments d’Anthony Same pour déléguer à ST Digital la maintenance et la sécurité de ses données sur le cloud

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

starlink-in-cameroon:-minpostel-asks-spacex-to-suspend-its-satellite-internet-services-–-digital-business-africa

Starlink en Afrique : Pourquoi le Cameroun et l’Afrique...

 - Plusieurs pays africains ont demandé à l'opérateur américain Starlink d'arrêter la commercialisation de ses services d'Internet...

Togo : Une étude des marchés numériques pour lutter...

Togo : Une étude des marchés numériques pour lutter contre la concurrence déloyale en cours

Numérique : L’UIT, en collaboration avec l’ ARPCE, organise...

Numérique : L'UIT, en collaboration avec l’ ARPCE, organise une formation sur la TNT et la gestion...