Cameroun : Les malvoyants réclament une inclusion numérique en leur faveur

(TIC Mag) – Les malvoyants camerounais réclament une systématisation de l’usage des TIC ainsi qu’une accessibilité accrue aux sites web. C’est l’une des principales recommandations formulées par ces personnes handicapées à l’occasion de la première édition du Forum national sur les TIC accessibles aux aveugles qui s’est achevé le 1er septembre 2016 à Yaoundé.

De manière plus concrète, ces personnes handicapées demandent à tous les acteurs de la vie publique à être intégrés dans tous les projets ou des initiatives qui prennent en compte les TIC.  Dans le domaine de la presse par exemple, Daniel Kengni Tiomo (photo, au centre), président de l’Association nationale des aveugles utilisateurs du matériel informatique au Cameroun (Anaumic) et organisateur de ce forum interrogé par le journal newsducameroun fait le malheureux constat selon lequel dans le domaine de la presse, il n’existe pas encore de journaux en braille.

« Les non-voyants ne peuvent plus être de simples figurants dans les administrations. Ils peuvent animer des petites unités d’édition des textes en braille en recourant aux outils TIC », explique Daniel Kengni Tiomo. D’après lui, il existe des possibilités qui peuvent être utilisées pour davantage intégrer les non-voyants non seulement au sein des administrations publiques, mais également dans tous les autres secteurs d’activités, voire même les établissements scolaires : «Dans les lycées, il faut qu’on installe des logiciels pouvant aider les non-voyants à se rendre dans les salles informatiques et à pouvoir travailler», ajoute Daniel Kengni Tiomo.

De manière plus globale, l’Anaumic interpelle les autorités, en l’occurrence l’Agence nationale des technologies de l’information et de la communication (Antic) qu’elle appelle à faire un peu plus pour l’accessibilité des polices d’Internet pour les aveugles : « Que fait l’Antic pour améliorer les polices d’Internet afin que les sites web soient accessibles aux aveugles ?… Il y a une norme internationale sur l’accessibilité d’internet aux non-voyants, il faut que cette norme soit implémentée pour le plus grand bien des déficients visuels », conclût Daniel Kengni Tiomo.

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Judith Yah Sunday de Camtel et son homologue Yves...

Judith Yah Sunday de Camtel et son homologue Yves Castanou de Congo Telecom vont collaborer

Nigeria : Les National Identity Smart Cards, liées au...

Nigeria : Les National Identity Smart Cards, liées au compte bancaire, bientôt disponibles pour faciliter l’accès aux...

Madagascar : Starlink reçoit le « OK » des...

Madagascar : Starlink reçoit le « OK » des autorités