Cameroun : Le Minpostel prévoit de construire en 2024 à Yaoundé le Centre sous régional de maintenance des télécommunications d’Afrique centrale

[DIGITAL Business Africa] – Dans son exposé sur des prévisions budgétaires du Ministère des postes et Télécommunications présenté devant la Commission des Finances et du budget de l’assemblée nationale en début du mois de décembre, Minette Libom Li Likeng a annoncé le démarrage imminent du projet global à la sous région Afrique Centrale. Il s’agit de la construction du Centre sous régional de maintenance des télécommunications d’Afrique centrale de Yaoundé (CRMTY).

L’objectif principal du projet est de créer une véritable plate-forme de développement des technologies des télécommunications et des TIC axée autour de la promotion des pôles de compétences et filières TIC, l’animation et la mise en réseau des compétences, le soutien à la création d’entreprises, la promotion du développement des logiciels et des applications TIC.

Aussi, la construction du CRMTY va favoriser la réduction de la fracture numérique en Afrique Centrale en général et au Cameroun en particulier. Le projet de construction du CRMTY a dépassé la phase de maturation. Il fait partie des projets retenus par la Conférence des postes et télécommunications de l’Afrique centrale (COPTAC) qui s’est tenue à Douala du 12 au 14 août 2009, aux mêmes titres que le projet de réalisation d’une infrastructure d’interconnexion sous régionale (Projet Cab); le projet de construction des points d’atterrissement des réseaux sous marins de câbles à fibres optiques sur les côtes des pays de la COPTAC dans le domaine Télécommunications et  TIC .

Dans les détails, c’est un parc technologique qui vise à soutenir le développement des TIC au Cameroun. C’est une initiative prise en 1982 par le conseil des chefs d’Etat de l’Union douanière et économique de l’Afrique centrale (UDEAC) qui donnait mandat à son secrétaire général de mener des études pour la réalisation de ce projet, adopté et pris en compte par l’Union internationale des télécommunications (UIT) en 1985.

Le siège du Centre a été fixé à Yaoundé par décision du conseil des chefs d’Etat et de gouvernement de la communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) en avril 1991, confirmé par l’accord intergouvernemental de Bangui, en juillet 2000, des Ministres en charge des Postes et télécommunications.

Selon le membre du gouvernement, le projet de construction du Centre Sous régional de Maintenance des Télécommunications d’Afrique Centrale de Yaoundé  sera financé à hauteur de 530 millions Fcfa. Il est inscrit sur la feuille de route du Ministère des Postes et Télécommunications pour l’exercice 2024 qui a été adopté par les membres du parlement du Cameroun.

Par Albert Amougou

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

MWS 2024 : Le ministre des PTNTIC réunit tous...

MWS 2024 : Le ministre des PTNTIC réunit tous les acteurs du numérique de RDC pour trouver...
Yaoundé, capitale de l’intelligence artificielle du 04 au 06 mars 2024 avec le sommet UAR

Yaoundé, capitale de l’intelligence artificielle du 04 au 06...

– Le Cameroun accueille le sommet le sommet de l'Union Africaine de Radiodiffusion (UAR) et de...
Congo Brazza : Mise en service officielle du câble sous-marin à fibre optique 2AFRICA de Meta et Cie par le président Denis SASSOU N'GUESSO

Congo Brazza : Mise en service officielle du câble sous-marin...

- Le câble sous-marin à fibre optique 2AFRICA est officiellement opérationnel au Congo.  Le président de...

Sur votre mobile

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités.

Chaine WhatsApp de Digital Business Africa