Cameroun : le tarif du timbre de la CNI passe de 2 800 F.CFA à 10 000 F.CFA, des Camerounais mécontents sur la toile

[DIGITAL Business Africa] – Les dispositions sont prises pour soulager les citoyens camerounais en quête de pièces d’identification. L’ordonnance du président de la République, SE Paul Biya, modifiant et complétant certaines dispositions de la loi n°2023/019 du 19 décembre 2023 portant loi de finances de la République du Cameroun pour l’exercice 2024, a été signée ce 20 juin 2024. L’article 549 de ce texte présidentiel prévoit que le timbre passe de 2800 FCFA à 10 000 F.CFA pour les CNI. Extraits de cet article :

“Article 549 – Les cartes d’identité délivrées aux personnes de nationalité camerounaise, les cartes de séjour et de résident délivrées aux personnes de – nationalité étrangère, sont soumises aux droits de timbre ci-après 1 ) Cartes nationales d’identité : 1 O 000 F CFA. (…)

ARTICLE 549 bis.- Les cartes consulaires délivrées aux ressortissants camerounais résidant à l’étranger sont soumises aux droits de timbre ci-après:

– F CFA 20 000 pour les cartes consulaires délivrées aux ressortissants camerounais résidant dans les pays d’Afrique

– F CFA 25 000 pour les cartes consulaires délivrées aux ressortissants camerounais résidant dans les pays d’Asie

– F CFA 30 000 pour les cartes consulaires délivrées aux ressortissants camerounais résidant dans les pays d’Europe et d’Amérique”

L’ordonnance du Président de la République

Désormais donc, au lieu de 7 000 ou 8000 F.Cfa, le Camerounais devrait débourser au minimun 15 500 F.CFA pour obtenir sa CNI. Soit 10.000 F.CFA pour le timbre, 3.500 F.CFA pour le certificat de nationalité et 2.000 F.CFA pour la copie certifiée de l’acte de naissance.

Toute chose n’étant pas de nature à réjouir les Camerounais. Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes expriment leur désapprobation.
Sur Kerel Kongossa, un groupe Facebook populaire au Cameroun, la publication sur le sujet a généré plus de 1 600 commentaires. La majorité des commentateurs estiment que l’augmentation est très salée.
“Quand un projet comme celui-ci passait à l’Assemblée nationale les députés étaient où? Ils pensent même aux populations?”, se demande David Medjo.
Par contre, toujours sur la toile, d’autres Camerounais indiquent que si avec les 10 000 F. Cfa de timbre payés ils obtiennent rapidement leur CNI, ce serait une bonne chose. Car, pour le moment, obtenir ce précieux sésame relève d’un parcours du combattant. Mais, visiblement, la durée d’attente va bientôt être plus courte.

C’est l’entreprise allemande Augentic GmbH qui a été retenue pour la production des Cartes nationales d’identité. Un accord a récemment été signé entre le délégué général à la Sûreté nationale, Martin Mbarga Nguele, pour la partie camerounaise, et l’entreprise allemande Augentic GmbH, représentée par son directeur général, Labinot Carreti. C’était le 13 mai 2024. Son contrat prévoit que la carte pourra être établie et délivrée au bout de 48 heures.

Pour mettre en œuvre ce projet, AUGENTIC investira environ 70 millions d’euros. Le montant servira à construire trois centres autonomes de production de la carte nationale d’identité à Yaoundé, Douala et Garoua. Il sera également chargé de construire des centres modernes d’enrôlement avec un minimum de quinze postes d’enrôlement dans chaque chef-lieu de région.

Ce qui devrait doubler le nombre de postes d’identification sur l’ensemble du territoire national, passant de 280 actuellement à 543. Aussi, plus de 700 kits fixes et 300 kits mobiles dotés de la plus haute technologie en la matière seront installés dans les postes d’identification.

Par Jean Materne Zambo

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Tchad : L’Arcep et Airtel renouvellent leur licence de...

Tchad : L’Arcep et Airtel renouvellent leur licence de fonctionnement, le 1er point d’échange internet en téléchargement

Compétition : AGL avec Yiri lance un appel à...

Compétition : AGL en collaboration avec Yiri lance un appel à candidatures pour le programme Accelerate...

Numérique : La Libye détrône le Maroc au classement...

Numérique : La Libye détrône le Maroc au classement 2024 de l’Indice de développement des TIC