Burkina Faso : Des investisseurs étrangers d’AGI-AFRIQUE désireux développer le secteur du numérique

La ministre en charge du développement de l’Economie numérique et de la Poste du Burkina Faso, Mme Sana Née Congo Aminata, a reçu en audience ce 10 janvier 2017 une délégation d’investisseurs étrangers de la société d’investissement et de gestion de capitaux AGI-AFRIQUE désireux d’accompagner le pays dans le secteur du numérique.

Accompagnée des techniciens de son département ministériel, la ministre a présenté à ces investisseurs les projets clés de son pays en matière du numérique. Parmi ces projets, celui du Backbone national, celui du RESINA, le projet de Datacenter ou encore le projet Technopole TIC de Ouagadougou.

D’après Mme Sana Née Congo Aminata, si ces projets bénéficiaient de financements, ils pourraient impacter positivement le développement de l’économie numérique Burkina Faso.

« En retour, le consortium qui avait annoncé un investissement d’environ 1 000 milliards de F.CFA dans les secteurs de l’énergie, de l’eau, de la santé, de l’élevage, des infrastructures et de la banque à la conférence des partenaires du Burkina à Paris entend examiner avec intérêt les différents projets présentés », indique la ministre dans un post sur sa page Facebook.

Il faut noter que la société d’investissement et de gestion de capitaux AGI-AFRIQUE présente à Paris dans le cadre de la présentation du Plan national de développement économique et social (PNDES) s’était déjà engagée à accompagner le Burkina Faso dans la réalisation des projets de ce référentiel de développement. D’où l’objet de sa visite au Burkina Faso.

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Cameroun: La nécessité de numériser la CNI comme en...

Cameroun: La nécessité de numériser la CNI comme en Afrique de l'Ouest
Cameroun : le tarif du timbre de la CNI passe de 2 800 F.CFA à 10 000 F.CFA, des Camerounais mécontents sur la toile

Cameroun : le tarif du timbre de la CNI...

Cameroun - CNI: Plus de 700 kits fixes et 300 kits mobiles dotés de la « plus...

Côte d’Ivoire : Le Centre d’Innovation « Yiri »...

Côte d'Ivoire : Le Centre d'Innovation « Yiri » inauguré, Rebecca Enonchong ambassadrice de cet incubateur