Bénin : L’ APDP invite les institutions à collaborer pour protéger les droits et la vie privée des citoyens en ligne

[DIGITAL Business Africa] – Quatre mois après sa prestation de serment à la présidence de l’ APDP-Bénin (13 mars 2024), le Dr Luciano Hounkponou, s’illustre. Le président de l’Autorité de Protection des Données personnelles (APDP-Bénin) a réuni des institutions et acteurs du numérique à la faveur de l’atelier, le 27 juin 2024 autour du thème : « Conformité et gestion des données personnelles : enjeux, pratiques et collaborations institutionnelles ». La thématique inscrite à l’ordre du jour a été fragmentée en quatre sous-thèmes, qui ont donné lieu à quatre panels. Ainsi avons-nous eu le Panel 1, intitulé « Notions, enjeux juridiques fondamentaux en matière de protection des données personnelles et les risques juridiques encourus par le représentant légal d’un organisme ». Le Panel 2 a abordé les questions de « Sécurité et protection des données personnelles à l’épreuve de l’Intelligence Artificielle ». Pour le Panel 3, les panélistes ont nourri une réflexion autour de la « Gestion des données personnelles : Conservation, archivage et destruction ». Et le Panel 4, s’est intéressé au « Mécanisme de collaboration institutionnelle visant à renforcer la protection des données personnelles et une meilleure prise en charge des plaintes relatives à la violation de données à caractère personnel ».

 

Vision du gouvernement 

 

Parler de l’aspect judiciaire dans une concertation aussi importante sans la présence de ceux-là qui incarnent la justice au Bénin ne pouvait pas être envisagé. Le ministre de la Justice, Yvon Detchenou, y était convié. Pour lui, rapporte le site cybersecuritymag.africa, « le cadre de conformité et de réglementation des données personnelles en République du Bénin est d’une importance capitale, donc essentielle pour assurer une prise de conscience suffisante et heureuse à l’ensemble des acteurs du domaine. Ce cadre va permettre d’évaluer les risques, les impacts et surtout de mettre en place des principes qui vont guider le traitement des données personnelles au Bénin »,a-t-il promis. 

Le Dr Luciano Hounkponou, président de l’APDP-Bénin, autorité en charge de veiller à la protection des données à caractère personnel a, dans son mot de clôture, invité tout usager du numérique à avoir des attitude saines en ligne.

« La protection des données personnelles est un enjeu majeur dans notre société moderne. Il est de notre devoir en tant que responsable d’entreprise et en tant que citoyen de veiller à ce que les données des individus soient traitées de manière éthique et surtout conforme à la réglementation », a-t-il dit.

Mesures contre la cybercriminalité

Le pays de S.E Patrice Talon a mis en place plusieurs mesures en vue de renforcer la résilience de la sécurité des données. Elles sont une réponse à la montée des cybermenaces et à l’importance croissante de la protection des informations sensibles. Voici quelques-unes de ces mesures :
1. Cadre Législatif et Réglementaire :
• Loi n° 2017-20 du 20 avril 2018 modifiée par la loi n°2020-35 du 06 janvier 2021 portant code du numérique en république du Bénin :
Le Bénin, à travers les dispositions du livre Vème du code du numérique, a adopté une loi spécifique pour la protection des données personnelles, assurant ainsi un cadre juridique solide pour la collecte, le traitement et la conservation des données.
• Stratégie Nationale de Sécurité Numérique (SNSN) :
Le gouvernement béninois avait approuvé la SNSN le 06 mai 2020. Cette stratégie ambitionne de garantir un cyberespace sécurisé pour une économie numérique florissante. Elle est assortie d’un plan d’actions triennal (2020-2022) composé de 47 actions et repartie sur 5 axes.
2. Agence des Systèmes d’Information et du Numérique (ASIN) :
• Création de l’ASIN : Cette agence est chargée d’assurer la mise en œuvre opérationnelle des programmes et projets entrant dans le cadre des stratégies de développement des services et systèmes d’information sécurisés au Bénin.
• Formation et Sensibilisation : L’ASIN organise des formations pour les agents publics et des campagnes de sensibilisation pour le grand public sur les bonnes pratiques en matière de sécurité informatique.
3. Centre National d’Investigations Numériques (CNIN) : Il reprendra les attributions de l’Office Central de Répression de la Cybercriminalité (OCRC) et disposera de missions plus élargies absorbant partiellement celles de l’Agence des Systèmes d’Information et du Numérique (ASIN) relatives à la cybercriminalité.
4. Infrastructures et Technologies :
• L’équipe gouvernementale de réponse aux incidents de sécurité informatique au Bénin (bjCSIRT) : Le Bénin dispose d’un bjCSIRT qui assure la surveillance des menaces, la réponse aux incidents de sécurité et le partage d’informations sur les vulnérabilités et les attaques.
• Investissement dans les technologies de sécurité : Le gouvernement investit dans des solutions technologiques avancées pour détecter et prévenir les cyberattaques, telles que les systèmes de détection d’intrusion et les pare-feux.
5. Collaboration Internationale :
• Partenariats et Coopération : Le Bénin est membre de l’Association Francophone des Autorités de Protection des Données Personnelles (AFAPDP) et du Réseau Africain des Autorités de Protection des Données Personnelles (RAPDP). Il collabore également avec d’autres organisations internationales (l’Union Africaine par exemple) et des pays partenaires pour renforcer ses capacités en cybersécurité. Des programmes de formation, des échanges d’expertise et des initiatives conjointes sont mis en place pour améliorer la sécurité des données.
6. Promotion de l’Innovation et de la Recherche :
• Encouragement de la recherche en cybersécurité : Le gouvernement soutient les initiatives de recherche et développement dans le domaine de la cybersécurité, y compris les collaborations avec les universités et les institutions de recherche.
• Hackathons et concours : Des événements comme les hackerLab sont organisés par l’ASIN pour encourager les innovations en matière de cybersécurité et découvrir de nouveaux talents

Par Jean Materne Zambo, source : extrait interview du Dr Luciano Hounkponou, président APDP-Bénin à cybersecuritymag.africa 

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Tchad : L’Arcep et Airtel renouvellent leur licence de...

Tchad : L’Arcep et Airtel renouvellent leur licence de fonctionnement, le 1er point d’échange internet en téléchargement

Compétition : AGL avec Yiri lance un appel à...

Compétition : AGL en collaboration avec Yiri lance un appel à candidatures pour le programme Accelerate...

Numérique : La Libye détrône le Maroc au classement...

Numérique : La Libye détrône le Maroc au classement 2024 de l’Indice de développement des TIC