Au Gabon, les hébergeurs de site Internet désormais responsables des délits de presse

(TIC Mag) – C’est une autre nouveauté que prévoit le nouveau code de la communication gabonais qui est entré en vigueur le 2 janvier 2017 et qui est sensé moderniser le secteur des médias et le fonctionnement de la presse dans le pays. Désormais tel que le prévoit l’article 180 du texte, les hébergeurs de sites Internet porteront la responsabilité des écrits des journaux qu’ils hébergent : « L’éditeur, l’imprimeur, le producteur, le distributeur, et l’hébergeur ou le diffuseur sont solidairement responsables des délits commis en matière de communication ». En d’autres termes, le fait d’héberger un site web d’actualité pourra se voir sanctionné si le contenu du journal qu’il héberge produit des contenus contraires à la déontologie et à la loi gabonaise.

Seulement, la mesure divise au sein de l’opinion gabonaise. Pour certains, la disposition prévue à l’article 180 va en nette contradiction avec l’article 44 du même Code qui stipule que : « Tout journaliste est personnellement responsable de ses écrits, et des informations qu’il diffuse. Il doit s’assurer que l’information qu’il diffuse est juste et exacte ».

Mais, d’après le porte-parole du gouvernement gabonais le ministre Alain-Claude Bilié By Nze (photo), cité par le journal AfricTelegraph et qui défend le nouveau Code, il s’agit d’une disposition qui devrait permettre de limiter les délits de presse et même l’utilisation de la presse à des fins politiques : « Passé le 2 janvier 2017, ceux qui estimeront qu’un titre de presse est un outil de combat politique seront confrontés à la loi », fait savoir le ministre.

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Orange Digital Center et Coursera s’associent pour offrir des...

Orange Digital Center lance un programme gratuit de formations certifiantes de haut niveau en partenariat avec...
Marc-André Loko

Marc-André LOKO : “La souveraineté digitale passe par l’accélération...

Marc-André Loko: « Dans sa stratégie numérique, le Bénin est dans une logique de diversification des partenaires...
SpaceX arrête la commercialisation de Starlink au Sénégal

U.S.-Africa Business Summit : après une rencontre entre SpaceX...

– Lors du récent forum d’affaires États-Unis - Afrique (U.S.-Africa Business Summit) tenu à Dallas, au Texas, du...