Alain Ntone (Camtel) : « C’est Nexans qui a effectué l’intégration du câble à fibre optique du projet SAIL »

(TIC Mag) – Le projet de câble sous-marin à fibre optique South Atlantic Inter Link (SAIL) qui va relier la ville camerounaise de Kribi à la ville brésilienne de Fortaleza devrait être opérationnel dès la mi-septembre 2018 au plus tard. Tous les équipements du projet ont été chargés le 20 mars 2018 à partir de la Norvège et dès le 21 mars le CS Recorder, le bateau transportant les 6000 Km de câbles de fibre optique a embarqué pour Kribi au Cameroun. Il y arrivera au début du mois de mai 2018. Ce sont quelques informations distillées dans la première édition de « En attendant le bateau », la nouvelle émission de Camtel diffusée sur les chaînes de télévision locale.

En écoutant l’émission présentée par Benjamin Gérard Assouzo’o, le directeur marketing et Communication de Camtel, l’on apprend que tout ce câble a fibre optique a été fabriqué par l’entreprise Nexans en Norvège. Alain Ntone, chef du projet SAIL à Camtel précise que « c’est chez Nexans que l’intégration a été faite. C’est-à-dire l’intégration du câble avec les équipements qui ont été fabriqués en Chine tels que les répéteurs, équaliseurs, etc. C’est à l’issue de cette opération d’intégration que nous avons effectué le déplacement pour réceptionner cette infrastructure ».

Pour Benjamin Gérard Assouzo’o, ce projet est l’un des plus important de l’Afrique dont l’espoir est de mettre Camtel et le Cameroun en concurrence avec les grosses pointures des télécommunications dans le monde.

En marge du Mobile World Congress (MWC) qui s’est déroulé du 26 février au 1er mars 2018 à Barcelone (Espagne), le directeur général de la Camtel, David Nkoto Emane, a expliqué que « ce câble est amené à apporter le trafic qui vient de toute l’Afrique, du continent sud-américain, d’Asie et nous espérons qu’il viendra aussi des Etats-unis. Le 15 septembre 2018, au plus tard, donc cette année, nous allons exploiter cet important projet ». Ce câble présenté comme étant « de dernière génération » porte sur un linéaire de 6 000 kilomètres avec une capacité de 32 térabits par secondes.

Ecrit par TIC Mag

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Nigeria : Les National Identity Smart Cards, liées au...

Nigeria : Les National Identity Smart Cards, liées au compte bancaire, bientôt disponibles pour faciliter l’accès aux...

Madagascar : Starlink reçoit le « OK » des...

Madagascar : Starlink reçoit le « OK » des autorités

La 4e édition du Cyber Africa Forum se tiendra à...

La 4e édition du Cyber Africa Forum se tiendra à Abidjan, avec en toile de fond, l'IA comme...