Airtel accompagne les travaux du 17ème Sommet du COMESA

Airtel RD Congo est la seule société de téléphonie mobile qui participe activement à ce 17ème  Sommet du marché commun de l’Afrique australe et orientale en collaboration avec la Fédération des Entreprises du Congo.

Le Palais du Peuple de Kinshasa a ouvert ses portes depuis le 21 février 2014 pour accueillir  les travaux du 17ème sommet du COMESA, le marché économique commun de l’Afrique australe et orientale. Le plus grand réseau de télécommunications en République Démocratique du Congo, airtel, prend une part active à ce grand rendez-vous économique et diplomatique qui se tient à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo.

En effet, Airtel est le fournisseur officiel de la connexion Internet du Sommet la technologie 3.75G  ‘supersonic’ et sponsor platinum – en collaboration avec la FEC – du 9ème Forum des Affaires du COMESA qui se tient 21 au 26 février 2014 au Palais du Peuple. Aussi, à la Cité de l’Union Africaine du  Mont-Ngaliema où se réuniront les Chefs d’Etat et de gouvernements des pays membres du COMESA, airtel assure la connexion Internet avec la 3.75G couplée à la fibre optique.

Dans une première phase, les opérateurs économiques regroupés au sein de CBC -Comesa Business Council –  de cette  région économique ont  eu des échanges d’idées très fructueuses au Palais du peuple les 21 et 22 février 2014  lors du 9ème Business forum de partenariats commerciaux et salon de contacts du Marché Commun de l’Afrique Orientale et Australe.  Le thème retenu lors de cette rencontre d’affaires était la fusion entre entreprises et innovations ; intégrer la compétitivité de l’offre et des chaînes de valeur dans la sous-région du COMESA.

Lors de la séance du 22 février 2014, consacrée à la contribution du mobile banking dans les économies de pays africains, le Directeur de Airtel Money, Georges Shine, a fait un brillant exposé sur  l’expérience d’airtel money, le tout premier service de mobile banking lancé en République Démocratique du Congo.

Toujours résolu à maintenir sa place de précurseur de grandes innovations, grâce à ses produits et  services à la pointe de la technologie, Airtel  participe à cette grande rencontre régionale pour présenter les innombrables possibilités offertes par sa marque aux populations de ce grand marché économique pour une intégration régionale plus efficace.

Le Marché commun de l’Afrique orientale et australe est une organisation internationale à vocation régionale dont l’objectif est de créer une union douanière entre ses vingt pays membres. Ce marché commun, fondé en décembre 1994  pour renforcer un accord de libre-échange en place depuis 1981, regroupe à ce jour  une population totale de plus 430 millions d’habitants et a un produit intérieur brut total de 170 milliards de dollars américains. Le volume des transactions commerciales entre les pays membres et le reste du monde a  atteint annuellement 52 à 60 milliards de dollars américains entre 1997 et 2002.

 

Source : Direct.cd

 

A lire aussi :

28 millions USD en 2013 : Le volume de minutes d’appels internationaux s’est exceptionnellement boosté en RDC

RD Congo : Apple renonce au Coltan ne provenance de ce pays

Thierry N’Doufou : « Nous lançons la première tablette éducative africaine »

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

RD Congo : La 25e session ordinaire du Conseil...

RD Congo : La 25e session ordinaire du Conseil d’administration de l’UAT ouverte, les attentes du gouvernement
ataf

La RDC devient le 44ème membre du Forum sur...

- La République démocratique du Congo (RDC) a rejoint de manière officielle le Forum sur l'administration...

Technologie : Quel pays du Comesa pour abriter le...

Technologie : Quel pays de la Comesa pour abriter le siège du projet Africa Cloud Ecosystem