Accueil Opinions Experts Afrique : Quels enjeux autour des Data Centers ?

Afrique : Quels enjeux autour des Data Centers ?

Le numérique est l’un des principaux domaines où l’Afrique a réduit son retard de façon extraordinaire. Grâce à 350 millions de smartphones en 2017, plus de la moitié des paiements mobiles mondiaux seront réalisés sur ce continent et l’on parle désormais de « reverse innovation ». Les futures technologies ne seront pas simplement déployées en Afrique, elles y seront conçues. Bien sûr, ce secteur devrait prendre rapidement une place majeure dans la croissance du PIB de l’Afrique

La disponibilité

L’Afrique compte aujourd’hui moins de 1% des Data Centers mondiaux sur son territoire. Dans l’attente de l’installation de grands opérateurs, Cap DC, une filiale de Cap Ingelec, est déjà positionnée pour construire des infrastructures professionnelles. En s’appuyant sur l’expertise en conception de Cap Ingelec et sur des ressources d’ingénierie locales, le groupe est sollicité sur de nombreux projets dans plusieurs pays, en particulier en Afrique subsaharienne.

Le numérique représentant une voie de développement sûre et prometteuse pour l’Afrique, l’enjeu de l’implantation de Data Centers professionnels sur les territoires est primordial. Les grands acteurs mondiaux de l’informatique préfèrent encore aujourd’hui opérer à distance, quitte à renoncer à des temps de réponse performants, car ils ont besoin d’être rassurés sur la qualité de service. Pour construire des solutions professionnelles, le groupe Cap DC fédère des ingénieries de proximité sur le territoire africain, permettant d’instaurer une parfaite combinaison des règles administratives et techniques du pays associé à l’expertise du groupe.

Le développement des Data Centers sur le continent favorisera la croissance économique de tous les secteurs. Outre le système bancaire avec le paiement mobile, les services à l’agriculture ou aux citoyens, la gestion de la santé publique sont autant de domaines où l’Afrique numérique pourrait rapidement devenir un leader technologique.

Les économies d’énergie

L’Afrique, par son climat, est un pays défavorisé pour les coûteux systèmes de refroidissements requis dans les Data Centers. Depuis 5 ans, les pays nordiques recueillent chaque année des centaines de millions d’investissements dans des nouvelles infrastructures, qui bénéficient du free cooling (refroidissement grâce à l’air ambiant) toute l’année, permettant de dégager d’importantes économies en coûts de fonctionnement

Cap DC se positionnera sur de nouvelles innovations technologiques pour s’adapter au territoire africain. En tirant parti du potentiel solaire des zones proches du Sahara, la société pourra utiliser de l’énergie renouvelable photovoltaïque ou de manière plus innovante, des technologies de « froid solaire ».

Des solutions de gouvernance permettront également de pousser jusqu’au bout la performance énergétique en Afrique.

Conclusion

La croissance du continent africain passera inévitablement par son développement numérique, impliquant des infrastructures adéquates, des réseaux terrestres en premier lieu, mais aussi des Data Centers, pour permettre une production et une localisation des données sur le continent. Avec 5 implantations à ce jour (Rabat, Alger, Dakar, Accra et Douala), Cap DC ouvre la voie à un large déploiement des Data Centers professionnels en Afrique.

Par Olivier LABBE, Directeur général de CAP DC


*Texte publié sur sa page LinkedIn le 2 mars 2017

Laisser une réponse

SVP, commentez
SVP, entrez votre nom ici

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

NEWSLETTER WHATSAPP

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

Investissements : Faure E. Gnassingbé mise sur le secteur privé et appelle les Européens à mieux connaître l’Afrique https://t.co/r9KpaK4qhy #DigitalBusinessAfrica

L’ère de l’interdépendance numérique : Résumé des propositions du rapport du Groupe de haut niveau sur la coopération numérique https://t.co/ZwNRwK1reE via @DigitalBusiness

Voir plus...

Algérie : Baccalauréat, une année de plus sans Internet

- En Algérie, l’accès à Internet est à nouveau restreint par les autorités. Le gouvernement qui a décidé de la mesure...

Cameroun : L’ART engage la lutte contre les équipements télécoms non homologués

- Au Cameroun, l’Agence de régulation des télécommunications ne veut plus d’équipements de télécommunications non homologués dans le pays. C’est la...

L’ONUDI et SGS s’associent pour développer les capacités nationales de gestion des déchets électroniques

- Le directeur du Département de l'environnement de l'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), Stephan Sicars, et la...

« Le fait que SGS Renovo soit une solution auto-financée est très intéressant pour le Ghana »

– Moïse YAKAN, Directeur Régional Afrique Centrale et de l’Ouest du Programme SGS Renovo, et Alexandre Lusenti, Product Manager du programme...

Cameroun : En raison du refus de baisser ses coûts, l’ART rejette le catalogue d’offres de IHS

- Au Cameroun, la filiale locale du fournisseur d’infrastructures de télécommunications IHS devra revoir sa copie, notamment son catalogue d’offres pour la fourniture...

Nicolas Yenoussi : « A Yaoundé, l’expérience du Bénin en matière de digitalisation de l’administration fiscale a suscité suffisamment d’engouement »

- Le directeur général des Impôts du Bénin, Nicolas Yenoussi, participe aux travaux de la 34e conférence annuelle du Cercle de...