Accra va se doter d’une Autorité nationale pour la cybersécurité

[Digital Business Africa] – Dans le cadre des efforts déployés pour faire face à l’augmentation de la cybercriminalité, le gouvernement ghanéen a annoncé son intention de mettre en place un centre national de cybersécurité, qui assurera la liaison avec les organismes publics et le secteur privé concernés pour superviser les opérations de cybersécurité dans le pays.

S’exprimant à l’occasion du lancement du 28e mois national de sensibilisation sur la cyber-sécurité, le 22 Octobre 2018 à Accra, le président Akufo-Addo a déclaré que les problèmes de cybersécurité constituaient désormais une menace réelle pour la sécurité nationale, ajoutant que « le Ghana ne peut pleinement récolter les dividendes numériques, liés à son adoption des TIC en tant que moyen de notre transformation socio-économique, si elles ne parviennent pas à atténuer les menaces existantes et émergentes en matière de cybersécurité. »

L’occasion également de voir l’inauguration du Conseil consultatif interministériel national sur la cybersécurité. Selon le président Akufo-Addo, le gouvernement entreprend des interventions politiques et pratiques spécifiques, notamment le renforcement des capacités, la coopération internationale, l’application judiciaire des lois sur la cybercriminalité et la mise en œuvre de normes techniques et de garanties pour lutter contre ce fléau.

En raison de ce phénomène, le président a affirmé qu’en juillet de cette année, il avait interrogé le ministre des Communications, l’hon. Ursula Owusu-Ekuful, chargée de superviser la mise en œuvre de la politique et de la stratégie nationales en matière de cybersécurité (NCSPS) du Ghana.

« Cela nous a conduit à adopter une approche multipartite, en tant que fondement de la mise en œuvre efficace des divers programmes et activités de cybersécurité. Le Groupe de travail technique national sur la cybersécurité (CNSTWG) et le Conseil consultatif interministériel national sur la cybersécurité (NCSIAC) seraient les moteurs essentiels de nos efforts », a-t-il déclaré.

En démontrant la coopération internationale pour relever les défis de la cybersécurité, le président Akufo-Addo a déclaré avoir signé la Convention de l’Union africaine sur la cybersécurité et la protection des données à caractère personnel lors du 29e Sommet de l’UA tenu à Addis-Abeba en juillet de cette année.

« Nous allons également collaborer avec des institutions internationales et des partenaires technologiques, tels que l’Union internationale des télécommunications (UIT), l’Organisation des télécommunications du Commonwealth (CTO), Google, Facebook et Microsoft, afin de garantir la sécurité informatique de nos citoyens, en particulier des enfants », a-t-il ajouté.

La réponse de la justice pénale à la cybercriminalité est un autre domaine important, a déclaré le président Akufo-Addo. À cette fin, « la formation des juges, des procureurs et des enquêteurs, en particulier sur la législation relative à la cybercriminalité et les dispositions d’application, constitue une priorité pour le gouvernement ».

Par Gaëlle Massang

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Le Sommet mondial  du numérique  se tient en ligne...

Le Sommet mondial  du numérique  se tient en ligne ce 5 fevrier 2024
MTN Revolutionizes Software Development with CHENOSIS at PROMOTE 2024

MTN Revolutionizes Software Development with CHENOSIS at PROMOTE 2024...

- MTN took center stage at PROMOTE 2024 with the grand unveiling of CHENOSIS, a groundbreaking...

Congo : S.E Denis Sassou N’guesso connecte le pays...

Congo : S.E Denis Sassou N’guesso connecte le pays au câble 2 Africa, le Datacenter Tier 3+...

Sur votre mobile

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités.

Chaine WhatsApp de Digital Business Africa