Abdou Karim SALL : “La cybercriminalité devrait être jusqu’à cinq fois plus rentable que les crimes transnationaux mondiaux combinés”

[DIGITAL Business Africa] – L’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) et la Commission de protection des Données Personnelles (CDP) sont désormais liées par une convention. IDEM entre l’ARTP et l’École Nationale de Cybersécurité à Vocation Régionale (ENCVR). Les deux institutions ont signé ce 07 décembre 2023 avec le régulateur télécoms des conventions.

La cérémonie de signature a eu lieu en présence de Abdou Karim Sall, directeur général de l’Artp. Pour la première convention qui lie l’Artp et la Cdp, les deux parties ont prévu une mise en commun de moyens pour harmoniser les actions et réaliser des activités ou projets communs afférents aux TIC et Télécommunications.

Le discours du DG de l’ARTP, Abdou Karim SALL à cette occasion .

Madame la Présidente de la Commission de protection des Données Personnelles ;

Monsieur le Directeur général de l’Ecole nationale de Cybersécurité à Vocation régionale ;

Mesdames et messieurs membres des délégations de la CDP et de l’Ecole nationale de Cybersécurité à Vocation régionale ;

Mesdames, Messieurs les Directeurs, les chefs de département et de service ;

Mesdames, Messieurs les professionnels des secteurs des communications électroniques ;

Mesdames, Messieurs les Professionnels de la Presse ;

Distingués invités en vos noms, rangs, titres et grades ;

Tout protocole observé ;

Mesdames et Messieurs,

La rencontre de ce matin sera inscrite dans les annales de l’histoire des communications électroniques en ce sens qu’elle formalise des partenariats déjà existants entre l’ARTP et la CDP d’une part et l’ARTP et l’École nationale de Cybersécurité à Vocation régionale, d’autre part.

A cette occasion, vous devinez sans que je ne l’exprime tout le plaisir que j’ai, ce matin, de me retrouver avec nos institutions étatiques sœurs, pour procéder à la signature de conventions de partenariat avec la Commission de protection des Données Personnelles (CDP) et l’École Nationale de Cybersécurité à Vocation Régionale (ENCVR). Le plaisir est d’autant plus grand que les supports juridiques qui seront signés tout à l’heure permettront d’encadrer les relations déjà existantes entre nos collaborateurs. Je souhaite que du contenu, des actions concrètes et pérennes soient déroulées dans le cadre de ces partenariats.

Auparavant, Permettez-moi, en mon nom propre et au nom de l’ensemble de mes collaborateurs, de souhaiter une chaleureuse bienvenue à nos partenaires.

Ces mots de bienvenue me permettent également de témoigner la gratitude à Madame Awa NDIAYE, Présidente de la CDP et la féliciter très sincèrement pour le travail immense abattu à la tête de la CDP, en attestent les résultats obtenus dans le travail de sensibilisation au sujet des données personnelles à l’aune des évolutions technologiques.

Abdou Karim SALL : "La cybercriminalité devrait être jusqu'à cinq fois plus rentable que les crimes transnationaux mondiaux combinés"Les mêmes remerciements et félicitations s’adressent également au Docteur Papa GUEYE, Directeur de l’École de Cybersécurité qui en un temps record a placé ladite école sur les orbites de l’excellence.

Cette tribune me donne également l’occasion de remercier les équipes qui ont travaillé sans relâche à l’élaboration des projets de convention.

Mesdames et Messieurs,

Chers invités,

Dans le monde interconnecté d’aujourd’hui, nos vies sont de plus en plus façonnées par la technologie. Nous partageons des informations, effectuons des transactions, et interagissons en ligne à un rythme sans précédent.

Pratiquement tout se digitalise, la criminalité aussi. Ainsi une nouvelle économie de la cybercriminalité apparaît. A titre illustratif, la cybercriminalité représentait un marché de 6.000 milliards de dollars américains par an, en 2021, soit :

• USD 500 milliards / mois

• USD 694.4 millions / heure

• USD 11.5 millions / MINUTE

• En 2025, ce marché représentera environ 10.000 Milliards de dollars américains par an.

La cybercriminalité devrait être jusqu’à 5 fois plus rentable que les crimes transnationaux mondiaux combinés.

Au regard de ce fléau qu’il faut nécessairement endiguer, les enjeux sont alors cruciaux pour les réseaux de communications électroniques et les systèmes d’information. Le défi majeur est ainsi d’assurer la sécurité, la disponibilité et l’intégrité des données ainsi que la continuité de service.

Il s’agit également de limiter les risques d’accident, d’erreur, de sabotage ou d’attaque et de réduire les impacts pouvant porter atteinte à la vie privée des citoyens et à la réputation, crédibilité et la continuité de services des organisations.

Par ailleurs,  la révolution numérique a créé de nouveaux prédateurs de données personnelles partout dans le monde. Des géants du web connu sous l’acronyme du GAFAM considèrent nos données comme une niche d’or à exploiter et rentabiliser. Cette situation irrépressible constitue ainsi une nouvelle source de menace pour l’atteinte à notre vie privée.

À ce tableau s’ajoute une évolution exponentielle de la technologie, occasionnant ainsi l’avènement de nouvelles innovations dans le cyberespace qui n’ont pas été pris en compte par les lois de 2008 sur la société de l’information.

Par exemple l’intelligence artificielle, l’Internet des objets,  ou le big data, pour ne citer que ces nouvelles technologies sont exploitées par les entreprises à l’absence d’une réglementation spécifique.

Face à cette situation, il semble important voire crucial pour le législateur national de procéder à une mise à jour du cadre juridique de la protection des données personnelles. Pour ce faire, de nouvelles dispositions sont à pied d’œuvre pour une adaptation de l’arsenal juridique face l’écosystème numérique.

Ainsi, la cybersécurité pour lutter contre les menaces en ligne et la garantie d’une protection globale des données deviennent dès lors des enjeux majeurs de survie et de souveraineté de nos états.

Dans ce contexte de connectivité, il nous échoit le devoir et la responsabilité cruciale de protéger les données personnelles de chacun d’entre nous.

Nous comprenons ainsi le rôle plus qu’important de la Commission de protection des données personnelles dans le monde actuel.

Mais la protection des données ne peut être assurée sans une solide cybersécurité. Les cybermenaces évoluent constamment, devenant de plus en plus sophistiquées en s’érigeant en pourfendeurs de toutes réformes initiées dans le sens. C’est là que la cybersécurité entre en jeu. Les professionnels de la cybersécurité sont les gardiens numériques qui travaillent sans relâche pour protéger nos informations contre les attaques, les intrusions et les vulnérabilités.

Les liens entre la Commission de protection des données personnelles et la cybersécurité sont indissociables. La Commission énonce les règles du jeu, tandis que la cybersécurité s’assure que ces règles sont respectées dans le monde virtuel. Les normes de sécurité des données définies par la Commission deviennent le socle sur lequel les experts en cybersécurité construisent des défenses robustes.

D’ailleurs toutes les conventions au niveau mondial ou régional sur la cybersécurité consacrent des chapitres spécifiques sur la protection des données personnelles. La convention de l’Union africaine de Malabo qui vient d’entrer en vigueur en constitue une illustration éloquente.

La collaboration étroite entre ces deux entités est essentielle. Les agences de cybersécurité doivent être informées des évolutions des politiques de protection des données, tandis que la Commission doit rester à jour sur les menaces émergentes.

Mesdames et Messieurs,

Au vu du contexte que je viens de rappeler, vous convenez certainement avec moi qu’aujourd’hui, aucun secteur ne peut vivre en vase clos. Autrement dit, une collaboration est nécessaire entre institutions étatiques pour adresser certaines questions et juguler, par la même occasion, les problèmes que posent les revers du numériques.

Toutefois, il convient de noter que nonobstant la cybercriminalité et les impératifs de protection des données personnelles, les avantages et les raccourcis offerts sont au largement au-dessus des inconvénients.

C’est la raison pour laquelle, il faut juste protéger nos concitoyens dans un monde où les infractions dépassent les frontières nationales.

C’est dans ce cadre que l’Ecole nationale de Cybersécurité à Vocation régionale joue un rôle important dans la formation des cadres afin de prévenir les attaques et donner les moyens de faire face à ce fléau. Au vu de ce constat, en notre qualité de régulateur du secteur des communications électroniques où le support numérique est utilisé par tous les acteurs de la vie économique, nous appelons l’ensemble des acteurs à s’inscrire dans une dynamique de collaboration.

D’ailleurs, nous souhaitons vivement voir, dans les jours à venir, un partenariat entre la CDP et l’Ecole nationale de Cybersécurité ; pourquoi pas un partenariat tripartite entre nos trois institutions, eu égard à la complémentarité de nos missions.

C’est sur cet appel solennel que je souhaiterais terminer mon allocution en invitant toutes les parties prenantes à travailler ensemble pour créer un environnement en ligne sûr, respectueux de la vie privée et résilient face aux défis qui se présentent.

En effet, la protection des données personnelles et la cybersécurité sont deux faces d’une même médaille dans notre ère numérique.

Je vous remercie de votre aimable attention !

Abdou Karim SALL

Directeur général de l’ARTP

[tds_plans_description year_plan_desc="JTJGeWVhcg==" month_plan_desc="JTJGJTIwbW9udGg=" free_plan_desc="JTNDcCUzRVNpJTIwdm91cyUyMGF2ZXolMjBhaW0lMjZlYWN1dGUlM0IlMjBjZXQlMjBhcnRpY2xlJTJDJTIwdm91cyUyMGFpbWVyZXolMjBsZXMlMjBzdWl2YW50cyUyMCUzQSUyMG5lJTIwbGVzJTIwbWFucXVleiUyMHBhcyUyMGVuJTIwdm91cyUyMGFib25uYW50JTIwJTI2YWdyYXZlJTNCJTIwJTNDYSUyMGhyZWYlM0QlMjJodHRwcyUzQSUyRiUyRm5ld3MuZ29vZ2xlLmNvbSUyRnB1YmxpY2F0aW9ucyUyRkNBQXFCd2dLTUkyTGtnc3doTFduQXclM0ZjZWlkJTNERlIlM0FmciUyNmFtcCUzQm9jJTNEMyUyMiUzRSUzQ3N0cm9uZyUzRSUzQ3NwYW4lMjBzdHlsZSUzRCUyMmNvbG9yJTNBJTIzYzAzOTJiJTIyJTNFRGlnaXRhbCUyMEJ1c2luZXNzJTIwQWZyaWNhJTIwc3VyJTIwR29vZ2xlJTIwQWN0dWFsaXQlMjZlYWN1dGUlM0JzJTNDJTJGc3BhbiUzRS4lM0MlMkZzdHJvbmclM0UlM0MlMkZhJTNFJTI2bmJzcCUzQlJlam9pZ25leiUyMCUyNmVhY3V0ZSUzQmdhbGVtZW50JTIwbm90cmUlMjAlM0NzdHJvbmclM0UlM0NhJTIwaHJlZiUzRCUyMmh0dHBzJTNBJTJGJTJGd2hhdHNhcHAuY29tJTJGY2hhbm5lbCUyRjAwMjlWYUNyN1FmQlZKbDJ3MThrOHQ0MSUyMiUzRSUzQ3NwYW4lMjBzdHlsZSUzRCUyMmNvbG9yJTNBJTIzYzAzOTJiJTIyJTNFY2hhJTI2aWNpcmMlM0JuZSUyMFdoYXRzQVBQJTNDJTJGc3BhbiUzRSUzQyUyRmElM0UlM0MlMkZzdHJvbmclM0UlM0NzcGFuJTIwc3R5bGUlM0QlMjJjb2xvciUzQSUyM2MwMzkyYiUyMiUzRSUyMCUzQyUyRnNwYW4lM0VldCUyMG5vdHJlJTIwJTNDYSUyMGhyZWYlM0QlMjJodHRwcyUzQSUyRiUyRnQubWUlMkZkaWdpdGFsYnVzaW5lc3NhZnJpY2ElMkYlMjIlM0UlM0NzcGFuJTIwc3R5bGUlM0QlMjJjb2xvciUzQSUyM2MwMzkyYiUyMiUzRSUzQ3N0cm9uZyUzRWNhbmFsJTIwVGVsZWdyYW0lMjAlM0MlMkZzdHJvbmclM0UlM0MlMkZzcGFuJTNFJTNDJTJGYSUzRXBvdXIlMjBuZSUyMHJpZW4lMjBtYW5xdWVyJTIwZGUlMjBub3MlMjBpbmZvcyUyMHN0cmF0JTI2ZWFjdXRlJTNCZ2lxdWVzLiUzQyUyRnAlM0U=" tdc_css="eyJhbGwiOnsiZGlzcGxheSI6IiJ9fQ=="]

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Promote 2024 : Edition spéciale pour Camtel 

Promote 2024 : Edition spéciale pour Camtel 

Cameroun: QoS et protection des consommateurs au centre des...

Cameroun: QoS et protection des consommateurs au centre des activités de l’ ART en 2024
Ceremonie de lancement des activites de Smart applications au Cameroun

Smart Applications lance ses activités au Cameroun

- Les responsables de Smart Applications International Ltd ont procédé ce jeudi 15 février 2024 à Douala...