A Yaoundé, Saloua Karkri-Belkeziz expose comment le Roi Mohammed VI impulse la digitalisation au Maroc [VIDÉO]

0

[Digital Business Africa] – Votre plateforme web d’informations stratégiques sur les TIC, les Télécoms et le Numérique, Digital Business Africa, a organisé en collaboration avec la Fondation Inter-Progress la première édition d’Innovation 4 Human. L’événement s’est tenu du 18 au 22 février 2019 au Palais des Congrès de Yaoundé dans le pavillon numérique de Promote 2019, le salon international de l’investissement. 

Saloua Karkri-Belkeziz, Présidente de GFI Afrique et présidente de l’APEBI (Fédération marocaine des Technologies de l’Information, des Télécommunications et de l’Offshoring du  Maroc), a été panéliste à la conférence Innovation 4 Human modérée par Beaugas Orain Djoyum, DG de ICT Media STRATEGIES et DP de Digital Business Africa, à Yaoundé le 19 février 2019. C’était sur le thème : « Digitalisation des services publics : comment parvenir à un «cashless and paperless governement » ? ». Elle a notamment profité de son séjour en terre camerounaise pour parler de l’expérience marocaine en matière de digitalisation des services publics. Surtout, elle a évoqué le rôle clé joué par Sa Majesté, le Roi Mohammed VI.

Dans le panel figurait également Pauline Tsafack, la directrice de la Réglementation du Minpostel, et Joseph Nana, le directeur général de J-Way Africa.

Digital Business Africa vous présente dans la vidéo ci-dessus (cliquez sur l’image d’illustration) les grandes séquences de l’intervention de Mme Saloua Karkri-Belkeziz.

Comment évaluez-vous l’implication de Sa Majesté, le Roi, Mohammed VI, dans la mise en place de la digitalisation des services publics marocains ?

Saloua Karkri-Belkeziz : « (…) Je vais vous donner un exemple concret. Dernièrement, la Conservation foncière, une institution où l’on enregistre les biens immobiliers et les terrains, a travaillé main dans la main avec la direction générale des impôts. Il y a des plateformes informatiques d’échanges entre les deux institutions. A tel point que les déclarations des professions libérales, c’est-à-dire des architectes, des avocats, notaires, médecins, etc. qui sont sur le forfait déclaratif sont scrutées par l’administration des impôts. Là, ils ont déjà déclaré leurs chiffres de 2018. La direction générale des impôts compare les déclarations d’un médecin par exemple avec les déclarations d’acquisitions faites à la Conservation foncière par ce médecin, ce notaire ou cet architecte.

S’il y a plus d’acquisitions foncières que la déclaration faite aux impôts, on vous envoie un contrôle fiscal. On ne peut pas déclarer un petit montant et en même temps acheter un appartement, une maison principale, une maison secondaire et une voiture. Ce n’est pas possible ! Cette méthode participe à la lutte contre la corruption et surtout à la lutte contre la fraude. Saloua Karkri-Belkeziz

S’il y a plus d’acquisitions foncières que la déclaration faite aux impôts, on vous envoie un contrôle fiscal. On  ne peut pas déclarer un petit montant et en même temps acheter un appartement, une maison principale, une maison secondaire et une voiture. Ce n’est pas possible ! Cette méthode participe à la lutte contre la corruption et surtout à la lutte contre la fraude. Parce que c’est de la fraude vis-à-vis de l’Etat. Parce que si on ne paye pas ses impôts, on fraude l’Etat. Après, il ne faudrait pas venir dire que l’Etat n’a pas de services de qualité dans l’enseignement, l’éducation et d’autres secteurs.

Au Maroc, c’est comme cela que ça se passe maintenant. Les impôts sont également reliés à la douane. Tout est relié. Même la sécurité sociale. De plus en plus, les administrations sont reliées entre elles et justement cela a été faite à la demande de Sa Majesté, le Roi.

C’est d’ailleurs pour cela que cette Agence du digital est devenue stratégique. Elle fait partie des agences dont le directeur est nommé directement par Sa Majesté, le Roi, et non par le Conseil du gouvernement ».

Innovation 4 Human

D’après Beaugas Orain Djoyum, Innovation 4 Human à Promote 2019 consistait à animer le pavillon numérique de Promote avec un accent sur les Conférences thématiques, ateliers et débats sur des thèmes collés à l’accélération du développement numérique au Cameroun. 

Le thème général d’Innovation 4 Human était « Accélérer le développement d’un Cameroun numérique ». L’objectif général étant de créer un cadre de rencontres professionnelles entre entreprises, de regrouper des experts sur des thématiques importantes du numérique avec un accent sur les retours d’expériences et bonnes pratiques, de proposer des solutions adaptées aux entreprises entamant leur transformation numérique, de découvrir des services et solutions innovantes adaptées aux entreprises, de partager les enjeux, opportunités et innovations du numérique.

Par Digital Business Africa 

Promote 2019 : Revivre en vidéos les conférences Innovation for Human

Cet article fait partie du Dossier spécial : Promote 2019 : Revivre en vidéos les conférences Innovation 4 Human. Lire également et voir les interventions des autres panélistes.

Pub-DBA-en-GIF-3.gif

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici