26 C
Yaounde
dimanche, 17 novembre 2019 14:17
Acceuil INTERNET Actualités Internet Europe – Pratiques anticoncurrentielles : Google écope d’une troisième amende

Europe – Pratiques anticoncurrentielles : Google écope d’une troisième amende

[Digital Business Africa] – Le géant américain d’Internet Google est une nouvelle fois la cible de la Commission européenne. L’organe européen a annoncé ce 21 mars 2019 avoir sanctionné à nouveau Google, qui devra s’acquitter d’une amende de 1,49 milliard d’euros pour pratiques anticoncurrentielles. Il s’agit en fait de la troisième amende infligée Google par la Commission européenne, en l’espace de trois ans. Cette fois, la Commission de l’Union européenne sanctionne les activités de Google dans la publicité en ligne, où le géant américain est accusé d’abuser de sa position dominante.

« Google a consolidé sa position dominante dans le domaine des publicités contextuelles en ligne et s’est prémunie contre la pression concurrentielle en imposant des restrictions contractuelles anticoncurrentielles aux sites web tiers. Ces pratiques sont illégales. Du fait de ce comportement qui a perduré pendant plus de 10 ans, les autres sociétés se sont vu refuser la possibilité d’affronter la concurrence sur la base de leurs mérites et d’innover et les consommateurs ont été privés des avantages de la concurrence », explique Margrethe Vestager, la commissaire européenne en charge de la politique de la concurrence dans l’Union.

Selon le journal spécialisé numerama.com, de manière spécifique, la Commission de l’Union européenne  reproche trois principales griefs à Google. « A partir de 2006, Google a inclus des clauses d’exclusivité dans ses contrats. Autrement dit, les éditeurs n’étaient pas autorisés à placer des publicités contextuelles de concurrents sur leurs pages de résultats de recherche. La décision concerne les éditeurs dont les accords passés avec Google exigeaient ce type d’exclusivité pour tous leurs sites web ; A partir de mars 2009, Google a progressivement commencé à remplacer les clauses d’exclusivité par des clauses appelées « Premium Placement ». Elles obligeaient les éditeurs à réserver l’espace le plus rentable sur leurs pages de résultats de recherche aux publicités de Google et exigeaient un nombre minimal de publicités de Google. Par conséquent, les concurrents de Google étaient dans l’impossibilité de placer leurs publicités contextuelles dans les zones les plus visibles et les plus visitées des pages de résultats de recherche des sites web ; A partir de mars 2009, Google a aussi inclus des clauses obligeant les éditeurs à disposer de l’accord écrit de Google avant de pouvoir modifier la manière dont les publicités concurrentes étaient affichées. Cela signifiait que Google pouvait contrôler le degré d’attractivité, et donc le taux de visite, des publicités contextuelles concurrentes ».

Des pratiques que la Commission juge anticoncurrentielle, et qui empêchent aux rivaux de Google de placer leurs annonces contextuelles sur des sites de premier plan ou ayant un intérêt commercial. Notons en rappel qu’en 2017, la Commission avait infligé une première amende de plus de 2,4 milliards d’euros pour pratiques déloyales sur le secteur de la recherche en ligne. La seconde était intervenue en 2018, où le montant de l’amende avait été revu à la hausse, soit 4,3 milliards d’euros pour des pratiques illicites dans l’écosystème Android, qui permettaient à Google de renforcer sa position dominante, principalement dans le domaine de la recherche web.

Ecrit par Jephté TCHEMEDIE

Digital Business Africa
Digital Business Africa
DIGITAL Business Africa est la plateforme d'infos stratégiques sur le secteur des TIC, des Télécoms et du Numérique en Afrique. Son Directeur de publication est Beaugas Orain DJOYUM , journaliste et consultant en e-Réputation, en communication digitale et en veille stratégique. Pour le contact : [email protected]. Téléphone : +237 243 25 64 36

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

SUIVEZ NOUS SUR VOS RÉSEAUX SOCIAUX

33,056FansLike
6,562FollowersFollow
361SubscribersSubscribe

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

PARTENAIRE EVENT

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

Cameroun : Après Set’Mobile, voici Betoo le nouveau business de Samuel Eto’o sur les paris sportifs en ligne

- On commence déjà à avoir une idée de la suite de la carrière de l’ancien footballeur camerounais Samuel Eto’o Fils....

Classement : Le TOP 15 des pays africains qui ont le plus développé les TIC en 2017, selon l’UIT

(TIC Mag) - La neuvième édition du rapport annuel de l'UIT intitulé « Mesurer la société de l’information 2017 » a été publiée aujourd’hui, 15 novembre 2017....

SimulaMath : Le logiciel de simplification des maths conçue par le jeune sénégalais Michel Seck

(TIC Mag) – Il a seulement 25 ans, mais déjà il est doctorant et enseignant au Département de Mathématiques et d’Informatique de l’Université Cheikh...

Gabon : Ce qui change dans la numérotation téléphonique qui passe de 8 à 9 chiffres dès le 12 juillet 2019

- Pour faire face à la saturation prochaine de son plan de numérotation et une mise en conformité avec les règles...

NEWSLETTER WHATSAPP

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

...Il faut tenir compte des nouvelles entités qui participent à présent à la vie internationale. Je pense à l’Afrique. Nous souhaitons que les réformes aient lieu au sein de ces institutions-là [#BM et #FMI]», par @PR_Paul_BIYA 2/2
!
Plus d'infos
👇👇
http://digt.al/Macron

Avec le Président @PR_Paul_BIYA au #ParisPeaceForum2019
12.11.2019
#PaulBIYA : "Ces institutions [#FMI et #BM] ont été créées à la fin de la 2e guerre mondiale. Le monde a changé depuis lors...." 1/2

Plus d'infos
👇👇
http://digt.al/Macron

#ICTMediaCM
#ICTMediaSTRATEGIES

#Cameroun : Bientôt une loi pour criminaliser les posts à caractère tribalistes sur les #réseauxsociaux - https://mailchi.mp/ticmag.net/cameroun-bientt-une-loi-pour-criminaliser-les-posts-caractre-tribalistes-sur-les-rseaux-sociaux

Voir plus...

Le Bénin adhère à la Convention des Nations Unies sur l’utilisation de communications électroniques dans les contrats internationaux

- La République du Bénin a adhéré à la Convention des Nations Unies sur le contrat de transport international de marchandises...

Cameroun : Bientôt une loi pour criminaliser les posts à caractère tribalistes sur les réseaux sociaux

  - Au Cameroun, publier un message ou bien poster une photo ou une vidéo à caractère tribaliste sur les réseaux sociaux...

Au Paris Peace Forum 2019, Emmanuel Macron persiste : « Il faut de nouveaux droits en matière du numérique ! »

– Le président français a plaidé pour la création de nouveaux droits en matière du numérique ce 12 novembre 2019 à...

Le Togo recherche une entreprise pour l’installation d’une station fixe de contrôle et de gestion du spectre des fréquences radioélectriques [Appel d’offres international]

- Dans le cadre du Programme régional Ouest-africain de développement des infrastructures de Communication (West African Regional Communications Infrastructure Program ou...

Doing Business 2020 : Comment la digitalisation a propulsé le Togo au rang de meilleur réformateur d’Afrique en 2019 [VIDÉO]

– Plusieurs médias et observateurs avisés de la scène économique africaine ont salué les performances du Togo dans le 13ème rapport...

CGECI ACADEMY 2019 : Le Camerounais Célestin Tawamba célèbre l’action du président rwandais Paul Kagame [VIDÉO]

– Lors de la cérémonie d’ouverture de la 8ème édition du Forum de l`Entrepreneuriat, CGECI Academy 2019, qui s'est ouverte le...