Usage des Réseaux sociaux : La leçon de Minette Libom Li Likeng aux élèves du Lycée bilingue de Biyem Assi

[DIGITAL Business Africa] – Ils étaient nombreux, ce 13 décembre 2023, à envahir la cours du Lycée bilingue de Biyem Assi. Pas pour une kermesse comme il est d’usage par ces temps qui précèdent la remise des bulletins dans les établissements secondaires et primaires. Mais pour écouter les conseils fort édifiants des experts en cybersécurité et de madame le ministre des Postes et Télécommunications. Minette Libom Li Likeng  a effectué une descente au Lycée bilingue de Biyem Assi dans le cadre d’une causerie éducative sur l’usage citoyen et patriotique des réseaux sociaux et la lutte contre les discours de haine au Cameroun.

Le but de cette descente était d’amener les élèves à adopter un comportement citoyen dans les réseaux sociaux eter le phénomène de discours de haine en ligne. L’activité s’inscrit dans la sillage de lacampagne nationale pour la promotion de la culture de la cybersécurité  et la sensibilisation à l’utilisation responsable des réseaux sociaux. Ce programme a été initiée en 2020 pour mobiliser toutes les couches sociétales dans la lutte contre la cybercriminalité.

Un combat commun 

Les élèves ont aussi leur partition à jouer. Madame le ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng, leur a rappelé les avantages et les inconvénients du « monde virtuel »

« les réseaux sociaux tels que Whatsapp, Facebook, TIK TOK, Snapchat, Instagram,… sont utilisés par tous, adultes, jeunes et même les enfants que vous êtes. Car, beaucoup d’entre vous ont des téléphones Android, ou alors utilisent souvent les téléphones de leurs camarades ou de leurs frères ou même de leurs parents. Les réseaux sociaux et internet sont aujourd’hui très importants. Ils sont nécessaires pour étudier, pour s’informer et même pour les loisirs ».

Et de préciser : « Mais les réseaux sociaux et internet peuvent être dangereux s’ils sont mal utilisés. Dangereux pour vous même, dangereux pour le pays. Le constant fait ces derniers temps est que les réseaux sociaux sont utilisés à des mauvaises fins et peuvent constituer une menace pour la sécurité des enfants. Les messages qui sont transmis sont soit des messages à caractère sexuel, soit des messages de haine, de tribalisme et d’incitation à la violence, qui portent atteinte à la paix et à la sécurité de notre pays », a-t-elle dit.

La patronne du Minpostel, s’est muée en enseignante pour que les élèves puissent mieux saisir la fameuse adresse du président de la République du Cameroun, S.E Paul Biya, à la jeunesse, délivrée le 10 février 2018. Le Chef de l’ Etat exhortait ainsi les jeunes à devenir de bons citoyens en utilisant internet. Minette Libom Li Likeng a dégagé huit conseils de la pensée de S.E Paul Biya.

S.E Paul Biya en d’autres termes

1. Internet et les réseaux sociaux sont importants.
2. Internet vous permet de suivre les cours, d’apprendre vos leçons et de vous cultiver.
3. Internet vous permet d’avoir accès au monde entier sans voyager.
4. Mais ce n’est pas parce que vous êtes sur internet que vous ne devez plus respecter les règles d’éducation civique et de morale, ou même que, vous ne devez plus respecter les autres. Même si on ne vous voit pas quand vous êtes entrain de surfer, vous devez toujours faire preuve de respect, de courtoisie et de vérité.
5. C’est pour cela que vous ne devez pas propager des fake news c’est-à-dire des informations mensongères, ni insulter sur internet, ni propager les discours de haine sur internet.
6. Ne soyez pas de ceux qui suivent sans chercher à comprendre. Ne soyez pas de ceux qui se laissent entrainer par les camarades.
C’est ceux-là que le Président Paul BIYA appelle les followers passifs et naïfs.
7. Cela signifie que je ne dois pas raconter des histoires fausses sur mon pays sur internet. Ceux qui font cela sont des pourfendeurs de la République.
8. Cela signifie également que je dois aimer mon pays, et que tout ce que je fais sur internet doit valoriser mon pays. Je dois en même temps, être un bon élève, pour bâtir demain l’avenir du Cameroun.

Le ministère des Postes et Télécommunications ne compte pas uniquement sur les jeunes et élèves des établissements secondaires pour venir à bout des discours de haine en ligne et promouvoir des comportements citoyens dans les réseaux sociaux. L’on se rappelle de l’initiative Camp TIC qui touche même les enfants de 08 ans.

Environ 8000 jeunes ont déjà séjourné dans les camps Vacances TIC, depuis le début de l’initiative. D’abord à Ngoto (2017), puis à Mvangan (2018),suivi de Ngaoundéré (2019), Mbalmayo (2020), Bertoua (2021) et enfin Lolodorf (2022). Camagne,  cybersécurité, réseaux sociauxinþ

Par Jean Materne Zambo

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Beaugas de ICT Media

Cameroun : avec Media 4 Peace et l’UAR, ICT...

– Générer des images avec Meta.ai ; Utiliser Copilot ou Quillbot pour corriger, traduire et résumer les articles...

Côte d’Ivoire : Le Conseil de ministres adopte le...

Côte d’Ivoire : Le Conseil de ministres adopte le projet autorisant le traitement des données à caractère...

Alioune Sall au WAIGF : « L’ IA est...

Alioune Sall au WAIGF : L’ IA est la clé de voûte de la 4e révolution industrielle