Site icon Digital Business Africa

U.S.-Africa Business Summit : après une rencontre entre SpaceX et le président Mokgweetsi Masisi, le Botswana autorise Starlink 

SpaceX arrête la commercialisation de Starlink au Sénégal

[DIGITAL Business Africa] – Lors du récent forum d’affaires États-Unis – Afrique (U.S.-Africa Business Summit) tenu à Dallas, au Texas, du 06 au 09 mai 2024, le président Mokgweetsi Masisi a accordé une audience à l’équipe de SpaceX.

« Après la réunion, déclare le Président Masisi, j’ai immédiatement décidé d’accepter l’autorisation de Starlink dans le pays. » Le président a donc demandé aux responsables de la Botswana Communications Regulatory Authority (BOCRA) qui avaient rejeté en octobre 2023 la demande initiale de Starlink pour dossier incomplet d’accélérer le traitement du dossier Starlink dans un délai de deux semaines. C’est chose faite.

Starlink peut désormais commencer à offrir ses services au Botswana avec son offre Internet indispensable aux régions mal desservies.

Cette décision intervient moins d’une semaine après que le gouvernement zimbabwéen ait approuvé Starlink. Ceci toujours après un plaidoyer auprès du président zimbabwéen. Preuve que SpaceX n’hésite pas à faire du lobbying au haut niveau pour atteindre ses objectifs.

L’Afrique du Sud, pays d’Elon Musk, va-t-elle plier ? Probablement pas. Car les lois strictes de l’Afrique du Sud exigent que toutes les entreprises étrangères souhaitant opérer dans le pays cèdent 30 % de leurs capitaux propres à des personnes historiquement défavorisées en Afrique du Sud. Peu probable que l’équipe de SpaceX qui aurait réalisé un chiffre d’affaires supérieur à 1,4 milliard de dollars grâce à Starlink en 2023, accepte cette condition.

Par Digital Business Africa

Quitter la version mobile