Tourisme : Google va aider les membres de l’OMT à améliorer leurs compétences numériques

0
Le siège de Google à Mountain View, en Californie, le 2 septembre 2015. Photo Justin Sullivan. | GETTY IMAGES NORTH AMERICA. AFP

[Digital Business Africa] –La promotion de la connaissance, de l’éducation et de l’expansion du tourisme est au cœur du partenariat signé entre Google et l’Organisation mondiale du tourisme (OMT). Google aidera les membres de l’OMT à faire face aux nouvelles tendances numériques et aux défis liés à l’évolution du tourisme et dont le secteur a besoin, pour exploiter pleinement son potentiel de développement et sa contribution à la durabilité.

« Cet accord avec Google va de pair avec l’attention particulière que l’OMT porte à l’éducation, au développement des compétences et à l’emploi, fil conducteur de toutes les actions que nous menons cette année.  Google est un membre affilié de l’OMT et ce partenariat montre à quel point la collaboration entre secteur public et secteur privé est importante pour promouvoir le tourisme en tant que vecteur du développement durable », explique Pololikashvili, Secrétaire général de l’OMT.

Selon Lutz Behrendt, leader de l’industrie du voyage, de Google: « Plus de la moitié des recettes du tourisme dans l’UE font aujourd’hui l’objet de recherches ou de réservations en ligne. En dotant les ministères du tourisme des compétences, des outils et des programmes dont ils ont besoin pour la commercialisation et la protection en ligne, nous espérons que les possibilités d’emplois et de revenus dans ce secteur augmenteront. Suite à un programme touristique similaire que nous avons mis en œuvre en Grèce, 68% des entreprises participantes ont confirmé avoir obtenu des résultats concrets après notre formation, par exemple un plus grand nombre de visiteurs sur leur site web ou dans leurs activités. »

Sur le continent africain, même si les tendances numériques ne sont pas aussi élevées qu’en Europe, on observe tout de même une place de plus en plus importante du numérique dans l’activité touristique. Cet accord pourrait donc aider les pays africains à booster, à l’instar de l’Europe, leurs compétences en matière de développement touristique.

Ecrit par Jephté TCHEMEDIE

Pub-DBA-en-GIF-3.gif

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici