20 C
Yaounde
lundi, 19 août 2019 06:08
Acceuil AFRIQUE DE L’OUEST Télécommunications : Pour le premier semestre 2019, le groupe Sonatel met ses...

Télécommunications : Pour le premier semestre 2019, le groupe Sonatel met ses indicateurs dans le vert

[Digital Business Africa] – Le groupe de télécommunication Sonatel, qui réunit cinq filiales du groupe français Orange en Afrique de l’Ouest (Sierra Leone, Mali, Guinée, Guinée Bissau et Sénégal) a rendu public ses résultats pour le compte du premier semestre 2019. Des résultats dont la quasi-totalité des indicateurs sont dans le vert.

En premier, le parc global de clients qui enregistre une croissance de 16,3% comparé à la même période en 2018 pour se situer à 31,8 millions de clients (contre 27,3 millions au S1 2018, et 30,6 millions au S1 2017). Dans la même veine, la base d’abonnés très haut débit enregistre également une forte croissance de 14,4% comparé au S1 2018, pour se situer à 11,1 millions d’abonnés.

Plus de place pour le Data mobile et Orange money

De manière générale, on observe une place de plus en plus croissante du Data mobile et du service Orange money dans le poids de l’activité, ceci, au détriment de la voix et des SMS, qui conservent par ailleurs 52,6% (contre 55,4% au semestre 1 en 2018). En terme de contribution au Chiffre d’Affaire, on remarque que les segments Data mobile (62,9) et Orange Money (34,2) ont porté à plus de 97% la croissance du chiffre d’affaire du groupe. Ce qui compense la baisse des revenus de l’international.

Des investissements plus accrus

A l’évidence, on note un renforcement des investissements du groupe Sonatel au cours du premier semestre 2019. Des investissements qui ont atteint 98,3 milliards de F CFA principalement sur le réseau d’accès (3G/4G), la transmission et le coeur de réseau. Le Sénégal (46%), le Mali (25%) et la Guinée (17%) sont les principaux bénéficiaires de ces investissements, loin devant la Sierra Leone (8%) et Bissau (4%). Ces gros investissements ont eu un impact au niveau de la rentabilité du groupe, qui a plongé à 98,8 milliards de F Cfa, soit une baisse de -9,9% comparé au premier semestre 2018 où il était de 104,2 milliards de F Cfa, ou encore au premier semestre 2017 où le groupe affichait un résultat net de 111,4 milliards de F Cfa.

La peur de la réglementation

Ces résultats consolident la place d’Orange dans la zone, lui qui reste le leader du marché dans 4 des cinq pays du groupe. Au Sénégal, il détient 53% des parts de marchés, 56% en Guinée Bissau, 58% au Mali, 63% en Guinée et 45% en Sierra Leone où il arrive en seconde position. Pour le second semestre 2019, la Sonatel entend continuer de renforcer la contribution des relais de croissance notamment la data mobile et les services financiers mobiles qui génèrent plus de 95% de la croissance des revenus totaux. Par contre, il se dit inquiet des mesures règlementaires (encadrement des promotions au Sénégal, contraintes d’opérateur puissant au Sénégal, asymétrie au Mali). Si ces craintes se confirment, le groupe indique qu’elles auront un impact négatif sur ses résultats au second semestre 2019.

Ecrit par Jephté Tchemedie

Jephté TCHEMEDIE
Jephté TCHEMEDIE
Jephté TCHEMEDIE est un journaliste passionné par l'Economie, les TIC, les Télécoms et le Numérique. Il se sent à l'aise autant devant la camera (presse télévisée) que devant un ordinateur ( presse cybernétique). Les articles de ce diplômé en journalisme (ESSTIC) sur Digital Business Africa sont partagés par de nombreux professionnels, internautes et influenceurs.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

SUIVEZ NOUS SUR VOS RÉSEAUX SOCIAUX

33,074FansLike
6,126FollowersFollow
324SubscribersSubscribe

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

NEWSLETTER WHATSAPP

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

A 13ans je voulais déjà conduire du coup je le faisais avec un clando (taxi clandestin en quelque sorte). C’est pas me suis retrouvée au feu rouge next to mon oncle chez qui je vivais?? Tous ça j’avais les clients derrière hein 😭😭😭🤦🏼‍♀️😅😅😂🤣 https://t.co/1NsVhnrJXu

Vous avez une idée de projet ou une start-up et vous êtes un as du “pitch”?
Ne manquez pas une occasion exceptionnelle de gagner une prime allant jusqu’à 5.000.000 F CFA pour démarrer ou développer votre projet ou idée Tech en participant aux Tech Fridays.
#TechFridays

Cameroun : Après les nominations de mars 2019, Judith Yah Sunday nomme à nouveau sept directeurs et 62 cadres à Camtel - https://t.co/kLDePS9QSI via @DigitalBusiness #DigitalBusinessAfrica

Voir plus...

Niger : Telecel RCA veut reprendre les actifs d’Orange Niger

- Au Niger, on connait désormais qui sera le repreneur des actifs du groupe de télécommunications français Orange…et ce sera un...

Ethiopie : Le premier ministre menace de couper totalement Internet

- Alors que l’Ethiopie est en proie depuis environ deux mois à de menaces sécuritaires, la réponse du gouvernement pourrait aussi...

Cameroun : Après les nominations de mars 2019, Judith Yah Sunday nomme à nouveau sept directeurs et 62 cadres à Camtel

– Après les nominations du conseil d’administration de l’opérateur historique Cameroon Telecommunications (Camtel) le 11 mars 2019, la directrice générale de...

Protégé : Le Cameroun, référence en Afrique avec la technologie 100% scanning pour le scanning des conteneurs

– Après les services des douanes béninoises, les services des douanes du Nigeria s’intéressent aussi à l’expérience camerounaise en matière de...

Protégé : Moïse Yakan [SGS] : « Au Cameroun, le plus gros de notre activité réside dans la division en charge des services aux gouvernements...

- Moïse YAKAN, Directeur Régional Afrique Centrale et de l’Ouest du programme SGS Renovo et Directeur Régional GIS West Africa, SGS...

Protégé : Surveillance douanière : Le Liberia s’enquiert de l’expérience camerounaise avec sa technologie 100% Scanning

- Une délégation libérienne conduite par le Directeur général des Douanes du Cameroun, Edwin Fongod Nuvaga, est venue s’enquérir de l’expérience...