24 C
Yaounde
samedi, 24 août 2019 15:58
Acceuil INNOVATION Comment la révolution numérique se prépare au Bénin avec des start-ups et...

Comment la révolution numérique se prépare au Bénin avec des start-ups et incubateurs

(TIC Mag) Au Bénin, on compte entre cinq et six cents développeurs, selon l’Association des développeurs du Bénin et des codeurs. Ils sont formés dès le plus jeune âge dans des lieux comme le Blolab, un laboratoire de fabrication numérique.

Là, des espaces de partage d’expériences ont été mis sur pied, les concours de création d’applications ont été décuplés, favorisant ainsi la stimulation de l’écosystème, nom donné à cet ensemble d’acteurs et de technologies. L’accès aux équipements a aussi été amélioré. Ainsi, les coûts d’ordinateurs portables, des smartphones en provenance du voisin nigérian ou de la Chine, et d’Internet ont considérablement baissé. Et en plus, de jeunes promoteurs autodidactes se sont intéressés aux nouvelles technologies de l’information et de la communication, dès leurs naissances au Bénin.

Aussi, les « tenors » du domaine ont choisi de rester au pays, et bien d’autres sont revenus de l’étranger pour s’y installer. On peut citer entre autre Boris Padonou (photo), cofondateur de KhulaTech, incubateur de start-up ouvert l’année dernière et qui en a déjà mis deux entrepreneurs sur orbite, parmi lesquels une académie en ligne, primée par Facebook : « On pourrait tous partir à la Silicon Valley. Mais on veut donner vie aux belles idées qu’il y a ici pour développer le pays », dit-il ?

« Une grande idée n’est pas assez »

Il convient de mentionner aux rangs de cette révolution, la création de « EtriLabs ». C’est l’une des initiatives qui a dynamisé le numérique dans ce pays où 5 à 10 % des onze millions d’habitants ont accès à Internet, presqu’essentiellement mobiles. « Il y a cinq ans, on avait une vingtaine de start-up, actuellement c’est plus d’une centaine. Tout le monde est DG de quelque chose ! », fait remarquer Igor Koucoï, co-animateur du blog Benintech et expert en marketing digital.

En effet, des jeunes s’y rendent pour transformer leurs idées en applications et apprendre l’entrepreneuriat. C’est surement ce qui explique l’un de ces slogan, marqué sur les affiches, sur le mur de la salle : « Une grande idée n’est pas assez ». Mais ils partagent tous, l’optimisme de Boris Padonou : « La gestation est longue mais de bonnes choses sortiront de ce bouillonnement. »

Parmi eux, Armand Accrombessi et ses amis. Ils parachèvent « Akwewa », une plateforme lancée il y a quelques mois. « C’est pour mettre en relation des particuliers qui veulent transférer des fonds dans des directions opposées et éviter le coût des transferts internationaux », fait-il constater. Ils rêvent d’avoir la même réussite que les deux premières start-up nées là, qui emploient huit personnes.

Rappelons-nous, que c’est à la faveur de l’avènement du président Talon au pouvoir, qu’un accent a été mis sur ce secteur. Il a alors été ouvert, l’Agence du numérique, située juste à côté de la Présidence, avec à sa tête, Serge Adjovi, cadre informaticien. Il déclarait déjà ses aspirations en ces termes : « On veut s’établir comme puissance du numérique, être dans le top 3 africain et premier en Afrique de l’Ouest. »

C’est ainsi qu’il annonce 80 % de couverture, d’ici à la fin du mandat du président Talon en 2021 dont 40 % de fibre optique (avec Huawei), des investissements dans la formation, un accompagnement des start-ups.

 Par Bénin Révélé Mag

Avatar
TIC Mag
TIC Mag est une plateforme d’actualités quotidiennes sur les TIC, les Télécommunications et le Numérique en Afrique. Depuis le 05 septembre 2018, TIC Mag a changé d’appellation pour devenir Digital Business Africa, la plateforme d'infos stratégiques sur le secteur des TIC, des Télécoms et du Numérique en Afrique. Son Directeur de publication est Beaugas Orain DJOYUM , journaliste et consultant en e-Réputation, en communication digitale et en veille stratégique. Pour le contact : [email protected]. Téléphone : +237 243 25 64 36

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

SUIVEZ NOUS SUR VOS RÉSEAUX SOCIAUX

33,070FansLike
6,170FollowersFollow
324SubscribersSubscribe

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

NEWSLETTER WHATSAPP

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

#LéonJusteIbombo : « Notre stratégie numérique #CongoDigital2025 se décline en axes tactiques… » - https://t.co/KeKHm91AD6

#LéonJusteIbombo : « Notre stratégie numérique #CongoDigital2025 se décline en axes tactiques… » - https://t.co/oQLgXWeokm

Léon Juste Ibombo : « Notre stratégie numérique Congo Digital 2025 se décline en axes tactiques… » - https://t.co/i9Bd5QIEy4

Voir plus...

Léon Juste Ibombo : « Notre stratégie numérique Congo Digital 2025 se décline en axes tactiques… »

- Au Congo Brazza, la stratégie nationale de développement de l’économie baptisée « Congo Digital 2025 » a été officiellement présentée à Brazzaville le 09 août...

Emery Okundji Ndjovu : Pourquoi j’ai coupé l’Internet en RD Congo après l’élection présidentielle

- L'accès à internet et aux réseaux sociaux a été coupé en RD Congo  le 31 décembre 2018 au lendemain des...

Emery Okundji Ndjovu : Pourquoi j’ai coupé l’Internet en RD Congo après l’élection présidentielle

- L'accès à internet et aux réseaux sociaux a été coupé en RD Congo  le 31 décembre 2018 au lendemain des...

Cameroun : Après les nominations de mars 2019, Judith Yah Sunday nomme à nouveau sept directeurs et 62 cadres à Camtel

– Après les nominations du conseil d’administration de l’opérateur historique Cameroon Telecommunications (Camtel) le 11 mars 2019, la directrice générale de...

Le Cameroun, référence en Afrique avec la technologie 100% scanning pour le scanning des conteneurs

– Après les services des douanes béninoises, les services des douanes du Nigeria s’intéressent aussi à l’expérience camerounaise en matière de...

Moïse Yakan [SGS] : « Au Cameroun, le plus gros de notre activité réside dans la division en charge des services aux gouvernements (GIS)»

- Moïse YAKAN, Directeur Régional Afrique Centrale et de l’Ouest du programme SGS Renovo et Directeur Régional GIS West Africa, SGS...