RCA : Le data center d’Orange Centrafrique, ses installations radio et son cœur de réseau ravagés par les flammes

[DIGITAL Business Africa] –  « ORANGE CENTRAFRIQUE a le regret d’informer la population centrafricaine qu’un incendie s’est déclaré le dimanche 06 juin au soir dans ses locaux techniques sur son site principal de Sodiam. Malgré l’intervention immédiate de son équipe d’astreinte et celle des sapeurs-pompiers de Bangui, le feu a provoqué de graves dommages interrompant vers 21h30 l’ensemble des services de communication de l’entreprise à ses clients ». Ceci est la quintessence d’un communiqué publié hier, 07 juin 2021 par Orange Centrafrique.

Selon Orange, la procédure de crise enclenchée va permettre d’évaluer les impacts et les options possibles pour permettre au plus vite le redémarrage progressif de ses services. Mais déjà, l’on observe que le centre des données d’Orange, les installations radio et le cœur de réseau ont été calcinés.

« Le feu a fait des ravages en détruisant la plupart des équipements. L’ensemble du réseau Orange de Centrafrique est hors service, confie à RFI Régis Delière, directeur d’Orange Centrafrique. Ce sont des coûts gigantesques et des années de travail pour construire un équipement comme celui-là. Donc, renouveler tout cela, ça coûte beaucoup d’argent. J’espère pouvoir annoncer de meilleures nouvelles dans les tout prochains jours ».

Les services de l’opérateur téléphonique qui revendique 830 000 abonnés dans le pays sont donc à l’arrêt. Pour l’heure, on ignore les cause de cet incendie. « Nous sommes dans l’incapacité d’assurer les services à nos clients, pour l’instant. […/…] Tout a été détruit, il faut l’œil avisé d’un expert pour être capable de déterminer quelle était la source, à l’origine, du départ du feu, la nature de ce départ. Est-ce que c’est une nature électrique ? Est-ce que c’est une nature chimique ? Est-ce que c’est une nature interne au système ou est-ce que c’est éventuellement une nature du type externe qui aurait pu déclencher cela ? Pour l’instant, impossible de le dire », affirme Régis Delière à RFI .

Cet incendie survient un peu plus d’un mois après celui qui des locaux de l’ambassade de France à Bangui. Un incendie d’origine accidentelle, selon les informations disponibles. Mais, le média centrafricain Corbeau News indique que pour de nombreux Centrafricains, l’incendie des locaux d’Orange pourrait être un acte criminel et non accidentel.

Par Digital Business Africa

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Cameroun: La nécessité de numériser la CNI comme en...

Cameroun: La nécessité de numériser la CNI comme en Afrique de l'Ouest
Cameroun : le tarif du timbre de la CNI passe de 2 800 F.CFA à 10 000 F.CFA, des Camerounais mécontents sur la toile

Cameroun : le tarif du timbre de la CNI...

Cameroun - CNI: Plus de 700 kits fixes et 300 kits mobiles dotés de la « plus...

Côte d’Ivoire : Le Centre d’Innovation « Yiri »...

Côte d'Ivoire : Le Centre d'Innovation « Yiri » inauguré, Rebecca Enonchong ambassadrice de cet incubateur