Ouganda : Un nouveau plan de transformation numérique  à  482 millions de dollars octroyés par  la BM

[DIGITAL Business Africa] – Sept axes sous-tendent le nouveau plan de transformation numérique que s’est doté l’Ouganda. Parlant de ces sept axes, il y a  l’infrastructure numérique et la connectivité ; lesservices numériques ; la cybersécurité, la protection des données et la confidentialité ; les compétences numériques ; l’innovation et l’entrepreneuriat ; l’expérimentation systématique et la préservation de l’environnement national. Le gouvernement ougandais  veut donc accéler sa transformation numérique grâce à un financement de 482 millions de dollars de la Banque mondiale. Une feuille de route quinquennale a été lancée pour mener à bien le projet,  le jeudi 17 août 2023. Cette feuille de route, élaborée en collaboration avec divers partenaires, dont le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), vise à numériser le pays et s’étend de 2023 à 2027.

Le nouveau plan de transformation numérique de l’Ouganda a pour pour slogan : « Une société ougandaise transformée d’un pays paysan à un pays moderne et prospère d’ici 30 ans ». Le plan de transformation numérique appliqué par quelque 170 pays  vise à exploiter les technologies et l’innovation numériques afin de transformer les sociétés et les économies africaines pour promouvoir l’intégration de l’Afrique, de générer une croissance économique inclusive, de stimuler la création d’emplois, d’éliminer la fracture numérique et d’éradiquer la pauvreté pour garantir les avantages de la révolution numérique pour le développement socioéconomique.

Selon Chris Baryomunsi, Minister of ICT and National Guidancele, « Le plan de transformation numérique représente une vision audacieuse de l’avenir de notre nation, qui n’est pas seulement motivée par la technologie, mais dans laquelle la technologie sert de catalyseur au développement durable, à la croissance économique et à l’amélioration des conditions de vie de tous les Ougandais »,a-t-il dit.

Cette feuille de route nouvellement établie comprend plusieurs objectifs clés. Parmi eux figurent l’extension de l’infrastructure nationale à plus de 73 districts supplémentaires et 20 grandes villes, permettant une connectivité Internet au sein des institutions administratives, des écoles, des ministères, des départements, des agences et des hôpitaux. Le gouvernement vise également à rendre accessibles en ligne 95 % des services gouvernementaux, à étendre la couverture haut débit à 90 % du territoire national, à offrir des services en ligne à 90 % de la population et à connecter 90 % des petites et moyennes entreprises (PME) ainsi que d’autres entités privées.

L’ Ouganda avait déjà bénéficié d’un appui financier de la Banque mondiale de l’ordre de 200 millions de dollars en juin 2021 pour également accéler la transformation numérique et l’inclusion, améliorer l’efficacité de la prestation de services publics numériques et renforcer l’inclusion numérique.

Par Jean Materne Zambo

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Protection des données : L’APDP Bénin s’inspire au Maroc 

Protection des données : L’APDP Bénin s’inspire au Maroc 

Guinée : Huawei organise le premier Guinea ICT and...

Guinée : Huawei organise le premier Guinea ICT and Energy Mining Summit
Amadou Coulibaly

Côte d’Ivoire : le ministre Amadou Coulibaly à la...

– « Stop au sorcier numérique ! » C’est le slogan choisi par le ministre de la...