Orange Cameroun lance son porte monnaie électronnique

 

Après 7 semaines de test, Orange Cameroun a lancé officiellement auprès du grand public son porte monnaie électronnique ou mobile Money le 21 septembre dernier.

La cérémonie de lancement s’est déroulée au Castel Hall de Bali, à Douala en présence de plusieurs personnalités du groupe Orange France télécom parmi lesquels Claire Paponneau, PCA d’Orange Cameroun et Marc Renard, Directeur Général Afrique Moyen Orient et Asie. Plusieurs experts venus de France accompagnés des équipes d’ingénieurs locaux d’Orange, d’AES Sonel et de BICEC ont permi a un échantillon de camerounais de découvrir Orange Money.

Le porte monnaie électronnique qui a été mis en service est une application de paiement en ligne généralisée à tous les abonnés de l’opérateur de téléphonie. Pour l’occasion, Orange s’est associé à la Banque Internationale du cameroun pour l’épargne et le Crédit (BICEC) et à AES Sonel.

Jean bardet, le Directeur général d’Orange Cameroun, en poste depuis juillet 2010 apporte par cet engagement sur ce produit une nouvelle preuve que la bataille sur le marché concurrentiel du téléphone mobile se joue et se gagnera sur le terrain de l’innovation. Certes Orange arrive après MTN sur ce créneau. Mais l’opérateur français a eu le temps d’analyser les causes de la lenteur avec laquelle ce produit se développe au Cameroun. Il est vrai que toutes les tentatives engagée sur les services de paiement par le téléphone pietinnent pour le moment. Ainsi, le service de transfert d’argent lancé par MTN n’a pas encore vraiment mordu la clientèle. Pareil pour celui d’Express Union, le numéro un camerounais de transfert d’argent qui s’est engagé sur ce terrain en 2010 sans résultat probant jusqu’ici. Pourtant Express Union vient toutefois d’engager une campagne de marketing intensive avec affichage public et spot télé.

Sans doute est  ce pour être un peu plus précis sur la cible qu’Orange a choisi de démarrer avec un partenariat avec AES Sonel. car le service proposé est avant tout destiné à permettre le paiement des factures – eau, électricité – par téléphone. S’il est encore tôt pour prévoir comment réagira cette fois la clientèle, on peut estimer que le pari des opérateurs de téléphonie sur des services à valeur ajoutée comme le porte monnaie électronnique n’est plus simplement une option. C’est désormais nécessité au stade du développement actuel du marché. D’ailleurs Orange sera en concurrence avec Afriland First Bank sur ce terrain. La banque de Paul Kammogne Fokam a été un précurseur au Cameroun en lançant le service I-Card plus il y a quelque temps déjà.

Source : Mutations

 

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Yves KOM

Yves KOM : « Chez Orange, nous croyons au génie...

– Chaque jeune a un talent et Orange est là pour le révéler. Telle est l’ambition...
Cameroun: Lancement d'Orange Music Legends 2024 avec Sally Nyollo, San Fan Thomas, Henri Dikongue, Ndedi Eyango et Cie

Cameroun: Lancement d’Orange Music Legends 2024 avec Sally Nyollo,...

– Orange Cameroun a lancé la saison 2 d'Orange Music Legends par un concert géant ce...
Orange Summer Challenge

Cameroun: 24 jeunes en compétition pour l’Orange Summer Challenge 2024

– 24 jeunes, porteurs d'idées de projets technologiques innovants, vont participer à un stage de trois...