Progressivement, Framasoft ne fournira 20 de ses services alternatifs aux services Google

[Digital Business Africa] – A partir de 2021, les utilisateurs de Google ne pourront plus se servir d’outils tels l’éditeur de textes Framapad. En effet, l’association pour la promotion du logiciel libre Framasoft a annoncé le 24 septembre 2019 vouloir arrêter progressivement certains services numériques qu’elle offrait depuis plusieurs années comme une alternative aux outils de Google. Au total, 20 services sont en voie de fermeture. Huit services sont maintenus dont le célèbre éditeur de texte Framapad, l’offre d’hébergement Framadrive, ou les outils d’organisation Framadate ou Framagenda.

Pour d’autres outils nettement moins connus à l’instar du tableur Framacalc, la plateforme de partage d’images Framapic, l’outil d’édition de sites Framasite, d’agrégation d’actualités Framanews ou le moteur de recherche Framabee -, un échéancier a été publié menant à leur disparition programmée à l’horizon 2021. Framasoft  devra encore se prononcer sur l’avenir de certains outils, notamment si ceux-ci seront fermés ou restreints. Plus d’infos ici.

Planning fermeture services Framasoft

Après environ cinq ans de parcours depuis son lancement en 2014, Framasoft revendique aujourd’hui quelques 500 000 utilisateurs par mois. L’association compte parmi son personnel 9 salariés dont un administrateur système et 3 développeurs. Seulement, l’aventure doit prendre fin, vu que Framasoft affirme ne plus être en mesure de faire face aux charges d’exploitation trop importantes. Ce qui la rend dans l’incapacité de mettre à jour certains services techniquement dépassés ou assurer ses obligations de modération ou de lutte contre les utilisations malveillantes.

Si nous voulons garder notre identité sans nous épuiser à la tâche (…), et si nous voulons continuer d’expérimenter de nouvelles choses,  il faut que nous réduisions la charge qui pèse sur nos épaules“, explique Pouhiou Noénaute, responsable de la communication de l’association.

Ecrit par Jephté TCHEMEDIE

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

  1. Bonjour,

    Je suis Pouhiou, je travaille pour l’association Framasoft, et j’ai été interviewé par l’AFP dont vous avez repris la dépêche.

    Malheureusement, une erreur s’est glissée dans votre article.

    En effet, Framapad, et les huit services que vous citez, sont justement les services que nous ne fermons pas !

    Sur les 38 services de Dégooglisons Internet, nous laisserons ouverts ces 8 là, et nous en fermerons progressivement 30, afin que leur page d’accueil renvoie vers les mêmes services vers d’autres hébergeurs de confiance (des CHATONS).

    Toutes nos informations se retrouvent dans notre article Framablog https://framablog.org/2019/09/24/deframasoftisons-internet/ , dont vous pouvez reprendre le tableau récapitulatif pour illustrer votre article (c’est libre !). Je reste à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Alhamdou Ag Ilyène à la Semaine du Numérique/Niger: «...

Alhamdou Ag Ilyène à la Semaine du Numérique/Niger: « Un pays qui perd sa souveraineté numérique risque...

Fibre optique : Guilab S.A annonce la fin des...

Fibre optique : Guilab S.A annonce la fin des travaux de réparation « avec succès » du...

RD Congo : Raxio et Ispa signent un accord...

RD Congo : Raxio et Ispa signent un accord pour un internet accessible, fiable et performant