Microsoft veut attirer des ingénieurs africains par le biais de son premier centre de développement pour l’Afrique

[Digital Business Africa] – Selon un communiqué de la société, Microsoft a lancé son premier Centre de développement pour l’Afrique (ADC) à Nairobi, au Kenya, et à Lagos, au Nigéria, où des talents africains de calibre mondial peuvent créer des solutions d’impact local et mondial.

Ce seront les tout premiers bureaux d’ingénierie du géant du logiciel sur le continent, après l’ouverture de ses premiers bureaux en Afrique il y a près de trois décennies.

La société cherche à attirer des ingénieurs de tout le continent pour alimenter l’intelligence artificielle, l’apprentissage automatique et l’innovation en réalité mixte, et prévoit de recruter 100 ingénieurs à temps plein d’ici à fin 2019 et 500 ingénieurs d’ici 2023, sur les deux sites.

« Notre volonté est de recruter des talents d’ingénierie exceptionnels sur tout le continent afin de créer des solutions innovantes ayant un impact mondial. Cela offre également aux ingénieurs la possibilité de faire un travail utile dans leur pays d’origine et de s’intégrer à une organisation mondiale d’ingénierie et de développement », a déclaré Michael Fortin, vice-président de Microsoft chez Microsoft et responsable de la création de la première équipe d’ingénierie ADC à Nairobi.

Selon la société, ADC constituera un centre d’ingénierie de premier plan pour Microsoft, tirant parti de la diversité de la région pour créer des talents de classe mondiale créant des solutions innovantes ayant un impact mondial.

La société affirme investir 100 millions de dollars au cours des cinq premières années d’existence dans le centre, ce qui constitue une étape importante vers une meilleure compréhension d’«un écosystème prêt pour une croissance et une innovation remarquables».

La société estime que l’investissement dans le talent en ingénierie lui permettra de mieux remplir sa mission qui consiste à donner à chaque personne et à chaque organisation de la planète les moyens de réaliser davantage.

Le lancement du Centre africain de développement est prévu le 14 mai à Nairobi (Kenya) et le 17 mai à Lagos (Nigéria).

Par Gaëlle Massang

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Rose Leke

Une Camerounaise lauréate du Prix International Pour les Femmes...

Cinq chercheuses exceptionnelles récompensées par le Prix international 2024 L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science  Yaoundé, le...

Cameroun : “Maman nationale du digital”, Minette Libom Li...

Journée mondiale des Télécoms : zoom sur Minette Libom Li Likeng, apôtre de la transformation numérique du...
Bénin : Ouverture ce jour à Cotonou de la 3e édition du Senia, premier salon africain dédié à l'intelligence artificielle 

Bénin: ICT Media STRATEGIES présente au Senia les cartes...

- Le cabinet de veille stratégique, de Personal branding et d’e-réputation, ICT Media STRATEGIES, est  présent...