Mauritanie : Le régulateur relance l’appel d’offres pour l’acquisition des licences 2G/3G/4G

0

[Digital Business Africa] – En Mauritanie, les opérateurs télécoms en exercice sur le marché ou non sont invités une nouvelle fois à soumissionner à un appel d’offres de l’Autorité de régulation des télécommunications (Art) pour la fourniture de services de communications mobiles de deuxième, troisième et quatrième génération (2G/3G/4G).

Selon le régulateur, l’appel d’offres vise deux types de licences : « Des licences dites 4G, permettant d’utiliser les technologies 4G pour la fourniture de services de communications électroniques aux profits des opérateurs détenteurs de licences 2G/3G en Mauritanie (le Mauritano-marocain Mauritel, le Mauritano-tunisien Mattel et le Mauritano-soudanais Chinguitel); Une licence dite 2G/3G/4G à un nouvel opérateur lui permettant d’utiliser les technologies 2G/3G/4G, pour la fourniture de services de communications électroniques en Mauritanie ».

Notons en rappel qu’en octobre 2018, le régulateur mauritanien avait déjà lancé ce même appel d’offres. Seulement, l’appel n’avait pas suscité l’intérêt de la part des opérateurs. A l’époque, certains avançaient des coûts jugés trop élevés par les opérateurs. Certainement, quatre mois plus tard, cette réticence a certainement été prise en compte par les autorités de régulation. Si ce nouvel appel d’offres venait à être souscrit, ce serait la première fois que la 4G sera disponible en Mauritanie.

Ecrit par Jephté TCHEMEDIE

Pub-DBA-en-GIF-3.gif

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
SVP entrez votre nom ici