La Suisse octroie 3,2 millions de francs suisses à «Boost Africa» de la Banque africaine de développement

[Digital Business Africa] – Le Secrétariat d’Etat aux Affaires économiques du gouvernement de la Confédération suisse (SECO) et la Banque africaine de développement ont signé ce jeudi 13 juin 2019 deux accords visant à financer des initiatives africaines en marge des assemblées annuelles de la Banque en 2019 à Malabo en Guinée Equatoriale.

Le SECO a versé 3 millions de francs suisses à l’Entrepreneurship Lab (E-Lab) destiné aux jeunes entrepreneurs innovants et 200 000 francs suisses au Fonds de développement urbain et municipal pour l’Afrique (UMDF), qui aide les villes africaines à planifier et à gérer la croissance urbaine et le développement résilient au changement climatique. en améliorant la gouvernance et les services de base.

«Ces jours-ci, il est important que les partenaires travaillent ensemble… pour réunir les talents de manière complémentaire… Ce sont deux domaines qui sont tournés vers l’avenir et positifs pour le continent africain», a déclaré Raymund Furrer, gouverneur de la Banque pour la Suisse, qui a signé au nom de SECO au centre de conférence Sipopo à Malabo en Guinée équatoriale.

Bajabulile Swazi Tshabalala, vice-président des finances et chef des finances de la Banque, a signé pour le compte de la Banque. «Notre partenariat va au-delà du soutien constant et fort des deux fenêtres principales du Groupe de la Banque… Permettez-moi de saisir cette occasion pour remercier la Suisse pour ces deux contributions très utiles, mais également pour être un partenaire de longue date du Groupe de la Banque. ,” dit-elle.

La Suisse a rejoint le Fonds africain de développement il y a près de 50 ans en 1972 et est membre à part entière de la Banque africaine de développement depuis près de 40 ans, depuis 1982.

Le laboratoire électronique, composante de la stratégie de la Banque «Boost Africa», fournit aux jeunes entrepreneurs innovants un financement, une assistance technique et un appui plus large aux écosystèmes, par le biais d’incubateurs, d’accélérateurs, de gestionnaires de fonds et autres. Cinq pays ont été identifiés pour piloter le laboratoire électronique: la Côte d’Ivoire, le Kenya, le Ghana, le Nigéria et l’Afrique du Sud.

«Boost Africa» a été lancé en partenariat avec la Banque africaine de développement et la Banque européenne d’investissement afin de renforcer l’esprit d’entreprise et l’innovation en Afrique. L’initiative, qui a également reçu le soutien de la Commission européenne et d’autres donateurs, fait partie de la stratégie de la Banque pour l’emploi «Jeunesse en Afrique» (2016-2025) visant à créer 25 millions d’emplois et à toucher 50 millions de jeunes en catalysant les investissements du secteur privé créateurs d’emplois. pour les jeunes.

Le succès de l’entrepreneuriat est la clé de la croissance économique et de la création d’emplois en Afrique. Selon le rapport sur les perspectives économiques de la Banque, entre 11 et 13 millions de jeunes supplémentaires rejoindront la population active de l’Afrique chaque année entre 2015 et 2030, et 3 millions seulement trouveront un emploi sûr.

Plus de 20% de la population en âge de travailler en Afrique créent de nouvelles entreprises, le taux le plus élevé au monde. Les entreprises comptant moins de 20 employés et moins de cinq ans d’expérience fournissent le plus grand nombre d’emplois dans le secteur formel africain.

Par Gaëlle Massang

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Rose Leke

Une Camerounaise lauréate du Prix International Pour les Femmes...

Cinq chercheuses exceptionnelles récompensées par le Prix international 2024 L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science  Yaoundé, le...

Cameroun : “Maman nationale du digital”, Minette Libom Li...

Journée mondiale des Télécoms : zoom sur Minette Libom Li Likeng, apôtre de la transformation numérique du...
Bénin : Ouverture ce jour à Cotonou de la 3e édition du Senia, premier salon africain dédié à l'intelligence artificielle 

Bénin: ICT Media STRATEGIES présente au Senia les cartes...

- Le cabinet de veille stratégique, de Personal branding et d’e-réputation, ICT Media STRATEGIES, est  présent...