La société américaine UBTS INTERNATIONAL Corp. débarque au Cameroun avec l’ambition d’offrir des services Internet dans les villes et zones rurales

[Digital Business Africa] – L’information est rendue publique sur la page LinkedIn de la société américaine UBTS INTERNATIONAL Corp. « La société UBTS CAMEROON PLC affiliée à UBTS INTERNATIONAL Corp. vient d’acquérir de la République du Cameroun la licence de télécommunications pour l’établissement et l’exploitation des réseaux radio terrestres pour la fourniture d’un backbone pour l’Internet des objets à l’échelle de la ville, de l’Open Roaming, des piliers pour les villes intelligentes, des plateformes de services numériques  et de communications électroniques à destination du public. Cette licence permet également à l’entreprise d’exploiter toutes les possibilités de business model qu’offrent les services à valeur ajoutée attachés à son infrastructure de télécommunications », écrit le groupe américain.

D’après les informations de Digital Business Africa, UBTS CAMEROON PLC,  dont de PDG est Armand Gaétan Ngueti, est titulaire d’une licence de première catégorie délivrée par le ministère des Postes et Télécommunications et à lui notifiée par par l’Agence de régulation des télécommunications à travers sa délégation régionale du Littoral.

Au Cameroun, la licence télécoms est délivrée à toute personne  physique ou morale  pour établir et exploiter un réseau ou fournir des services de communications électroniques. II existe deux catégories de licence: la licence de première catégorie et la licence de deuxième catégorie.

L’article 40 du décret d’application No 2017/2580/PM du 06 avril 2017 fixant les modalités d’établissement ou d’exploitation des réseaux et de fourniture des services de communications électroniques au Cameroun indique que relèvent de la  licence de première catégorie: tout service support, les  réseaux  radioélectriques  ouverts  au  public dans une ou plusieurs localités; les réseaux de collecte et de distribution, en vue de la fourniture au public de services de communications électroniques; les  réseaux  de  communications  électroniques ouverts au public dans les zones rurales ; les réseaux virtuels ouverts au public et les infrastructures passives en  support aux réseaux de communications électroniques. Tous des services que peut offrir UBTS CAMEROON PLC dans les localités autorisées dans son cahier de charges.

L’article 10 de la loi N°2010/013 du 21 décembre 2010 régissant les communications électroniques au Cameroun stipule également que la licence est délivrée à toute personne physique ou morale pour établir et exploiter notamment : tout service support ; certains réseaux radioélectriques dans une ou plusieurs localités ; des réseaux privés indépendants ; les réseaux temporaires ; les réseaux expérimentaux ; les réseaux de collecte et/ou de distribution, en vue de la fourniture au public de services de communications électroniques ; les réseaux de communications électroniques ouverts au public dans les zones rurales ; les réseaux virtuels ouverts au public et la portabilité des numéros téléphoniques.

L’entreprise UBTS CAMEROON PLC promet qu’elle entend s’appuyer sur la confiance du gouvernement camerounais dans sa vision de la transformation numérique pour planifier, développer et mettre en œuvre une infrastructure de télécommunications futuriste et robuste afin de rendre l’accès à la connectivité et aux services numériques universel pour tous les individus et toutes les organisations en commençant dans les zones métropolitaines en priorité et dans les zones rurales par la suite.

A propos d’UBTS

Basée aux États-Unis, Universal Broadband & Technology Services (UBTS) International se présente comme une société de réflexion sur les infrastructures de télécommunications et les plateformes numériques.  « Nous avons été créés dans le seul but de collaborer avec les “locaux” afin de promouvoir et de fournir des programmes de développement économique consistant en des projets de transformation numérique pour permettre un accès à l’internet haut débit rentable et abordable avec des solutions numériques et Wi-Fi de nouvelle génération dans les communautés non desservies et mal desservies qui, jusqu’à récemment, dépendaient d’un réseau fédérateur sous-marin en fibre optique et d’une liaison VSAT coûteuse comme seule solution de transport, ont souffert de l’absence d’une solution d’accès haut débit appropriée qui permettrait un déploiement évolutif de réseaux de nouvelle génération pour répondre aux besoins des communautés locales », indique la société qui ambitionne de connecter les populations des marchés émergents aux contenus et aux expériences numériques qui leur tiennent à cœur.

Par Digital Business Africa

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

MWS 2024 : Le ministre des PTNTIC réunit tous...

MWS 2024 : Le ministre des PTNTIC réunit tous les acteurs du numérique de RDC pour trouver...

Afrique de l’Ouest : La B.M octroie 20 millions...

Afrique de l’Ouest : La B.M octroie 20 millions $ à Smart Africa au profit de l’intégration...
Yaoundé, capitale de l’intelligence artificielle du 04 au 06 mars 2024 avec le sommet UAR

Yaoundé, capitale de l’intelligence artificielle du 04 au 06...

– Le Cameroun accueille le sommet le sommet de l'Union Africaine de Radiodiffusion (UAR) et de...

Sur votre mobile

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités.

Chaine WhatsApp de Digital Business Africa