Jean-Baptiste Essissima : « J’ai tout plaqué pour ce challenge : AFRICA AHEAD TV »

Africa Ahead WebTv, est une jeune entreprise audiovisuelle basée au Canada qui émet en ligne depuis le 02 mars 2015. Le Camerounais Jean-Baptiste Essissima, promoteur de ce projet, présente aux internautes de TIC Mag cette télévision.

Vous avez lancé une télévision exclusivement diffusée sur Internet baptisé Africa Ahead Web Tv. Pourquoi le choix de la web TV ?

Avant de répondre à votre question, il faudrait d’abord expliquer aux lecteurs ce que c’est une web tv. C’est tout simplement la diffusion et la réception par une interface Web de signaux vidéos. Ce qui permet aux internautes de regarder du contenu vidéo (c’est-à-dire télévisuel ou venant d’une autre source) à partir d’un navigateur Web. Pour revenir à la question, le choix d’une web Tv tout simplement parce que sa mise en place est moins lourde sur le plan matériel, financier et humain. Et sur le plan administratif, on n’est pas soumis à une licence pour diffuser le contenu. Il faut préciser que la chaine diffuse en continue à l’adresse www.africaaheadtv.com depuis le 2 mars dernier.

Est-ce une TV généraliste ou thématique ?

C’est une chaine généraliste, de l’information et beaucoup de divertissement. La rentrée des programmes est prévue ce mois d’avril. Mais, nous avons commencé à diffuser pour roder nos équipements et tester la capacité de nos serveurs. Au deuxième jour de son lancement, nous étions à près de 3800 webtivinautes connectés sur le site. Et ce nombre augmente chaque jour un peu plus, grâce au marketing web que nous faisons sur les réseaux sociaux. La chaine a été bien accueillie par la diaspora.

Quelles sont les cibles principales de cette télévision ?

La cible principale, c’est la diaspora africaine. C’est-à-dire tous ces Africains qui sont hors de l’Afrique. Les autres cibles intègrent la communauté noire dans le monde (Usa, les Antilles) et ceux qui aiment l’Afrique. Les Africains du continent ne seront pas en reste, malgré les problèmes liés au faible taux de pénétration de l’Internet dans certains pays et la qualité du débit.

De nombreux africains ne sont pas toujours connectés et ne disposent pas d’une connexion fluide pour suivre une TV en ligne en direct. Comment comptez-vous faire pour capter l’audience africaine vivant en Afrique ?

Dans bon nombre de pays africains des efforts sont fait pour améliorer la qualité de la connexion au réseau Internet. Nous espérons que dans un avenir très proche, les gouvernants feront de leur mieux pour que l’Internet ne soit plus considéré comme un luxe, afin de permettre aux jeunes africains de trouver leur voie dans les différents métiers liés à l’Internet et que les entreprises et foyers puisse bénéficier des avantages de l’Internet.

Vous annoncez que les internautes peuvent diffuser en live leurs cérémonies de mariages, anniversaires et autres. Est-ce assez sympa d’imposer les mariages des inconnus à votre public en direct ?

Imposer, le terme est un peu fort. Nous ne comptons pas imposer quoi que ce soit aux webtivinautes de notre chaine. Nous proposons un contenu comme tout media le fait. Chaque contenu a une cible. Il y a bien des personnes qui aiment regarder des évènements strass et paillettes, sans pour autant connaitre ceux qu’ils voient à l’écran. On va dire que c’est le côté people que nous voulons donner à la chaine. Vous savez, les Africains de la diaspora organisent pleins d’évènements et cérémonies grandioses qui sont très peu ou pas médiatisé, en dehors des réseaux sociaux. Nous voulons leur donner cette opportunité de communiquer et de montrer ce qu’ils font.

Comment vous organisez-vous pour diffuser en direct ces mariages ? Envoyez-vous des correspondants ?

Il faut déjà préciser que nos contenus sont diffusés en pur direct. C’est-à-dire, lorsqu’un webtivinaute se connecte, il voit la même chose au même moment que celui qui est connecté à Miami, à Paris, a Londres, au Caire …. Nous allons aussi proposer un contenu à la demande (VoD). Nous diffusons 24h/24  et sept jours sur sept. C’est une chaine qui va diffuser en continu avec une grille de programme, comme une chaine traditionnelle. Pour la diffusion de ces évènements, il est évident que nous devons envoyer une petite équipe sur place.

Quelle est la vision d’Africa Ahead Web Tv ?

Notre vision c’est d’être leader des webtv panafricaines sur la toile. A long terme, nous allons basculer la chaine sur le satellite pour toucher des cibles qui n’ont pas accès a l’Internet.

Présentez-vous à nos internautes…

Je m’appelle Jean-Baptiste Essissima. Je suis un Camerounais. Un passionné des medias et des TIC depuis la tendre enfance. Je fais mon premier plateau télé en classe de 3e. Je présentais alors une édition du journal Télé-Jeune, un programme pour jeunes qui passait à la CRTV a l’époque. Quelques années après, j’attrape le virus de l’informatique avec l’arrivée des NTIC au pays. Mon parcours professionnel m’a toujours permis de concilier ces deux passions. Après avoir travaillé à NewTech, un provider qui avait fait chuter le prix de la connexion Internet au Cameroun (de 2000 F.CFA/heure à 1000 F.CFA), j’ai été responsable du site web de Cameroon-Tribune pendant 10 ans. Ce qui m’a permis de suivre une formation en cyber journalisme a l’ESSTIC dans le cadre du partenariat entre cette école et la SOPECAM. Je suis par ailleurs consultant en développement des projets web. Je fais de la télé aujourd’hui. J’ai tout plaqué pour me concentrer sur ce nouveau challenge.

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

  1. Bravo très chers amis,
    Vous avez compris la problématique de l’Afrique!
    Puisse avoir le contact de Mr Jean Baptiste ESSISSIMA pour discuter de certains choses ensemble.
    Je suis Africain originaire de la Côte d’Ivoire, Président de OMA – Côte d’ivoire: Organisation Maroc AfriKa – Cultures et Développements.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Tchad : S’appuyer sur les normes élaborées à l’UIT...

Tchad : S'appuyer sur les normes élaborées à l'UIT pour contribuer au développement durable

Cameroun : Le Réseau des Communicateurs- PMA renforce les...

Cameroun : Le Réseau des Communicateurs- PMA renforce les capacités des institutions et entreprises sur la digitalisation...
Rose Leke

Une Camerounaise lauréate du Prix International Pour les Femmes...

Cinq chercheuses exceptionnelles récompensées par le Prix international 2024 L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science  Yaoundé, le...