International : L’IA au service du climat, le Sénégal prône une meilleure accessibilité de la technologie aux producteurs des pays en voie de développement

[DIGITAL Business Africa] – L’ intelligence artificielle était assurément l’invitée que l’on attendait tous à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP-28 ). Tenue du 30 novembre au 12 décembre 2023 à Dubaï, la 28e conférence a soutenu que l’ IA doit être au service du climat. Le Comité exécutif de la technologie d’ONU Climat (TEC), en collaboration avec Enterprise Neurosystem, logiciel libre d’une communauté d’intelligence artificielle (IA) à but non lucratif, a d’ailleurs lancé le Grand défi de l’innovation en matière d’IA. Cela, afin d’identifier et de soutenir le développement de solutions alimentées par la technologie pour une action climatique dans les pays en développement.

La secrétaire générale du ministère sénégalais de la Communication, des Télécommunications et de l’Economie numérique, Fatou Bintou Ndiaye, a pour sa part, préconisé une meilleure accessibilité de l’intelligence artificielle (IA) aux producteurs locaux des pays en voie de développement.

« Notre pays s’est doté d’une stratégie des données basée sur l’intelligence artificielle, d’un parc de technologie numérique qui sera bientôt inauguré par le président de la République et d’un câble sous-marin pour faciliter les usages de l’intelligence artificielle », a-t-elle indiqué.

La secrétaire générale du ministère sénégalais de la Communication, des Télécommunications et de l’Economie numérique, Fatou Bintou Ndiaye, a aussi appelé tous les départements ministériels à collaborer afin qu’ensemble, les meilleurs résultats dans le domaine de l’ IA soient éloquents.
Un point de vue que partage S.E. Shantal Munro-Knight, ministre au sein du bureau du premier ministre de la Barbade

« La collaboration, la formation et le transfert de technologie sont essentiels pour que l’IA contribue efficacement à l’atténuation du changement climatique et à l’adaptation des petits États insulaires en développement », a-t-il dit.

L’événement « Grand défi de l’innovation en matière d’IA » a été organisé dans le cadre de l’initiative du mécanisme technologique sur l’intelligence artificielle pour l’action climatique. Cette initiative examine le potentiel de l’IA pour intensifier les solutions climatiques dans les pays en développement. L’accent étant mis sur les pays les moins avancés et les petits États insulaires en développement

Par Jean Materne Zambo 

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Maroc : Rédouane El Haloui et son équipe reconduits...

Maroc : Rédouane El Haloui et son équipe reconduits à l’APEBI pour un mandat de 2 ans

Guinée : Huawei organise le premier Guinea ICT and...

Guinée : Huawei organise le premier Guinea ICT and Energy Mining Summit

Bénin : Vers des Centres intégrés économique, social et...

Bénin : Vers des Centres intégrés économique, social et numérique pour faciliter l'accès des citoyens aux services...