11 C
Yaoundé
dimanche, 26 janvier 2020 09:01
Acceuil Innovation : L’application Teliman, un service de taxi-moto qui éclipse le transport en...

Innovation : L’application Teliman, un service de taxi-moto qui éclipse le transport en commun à Bamako

[Digital Business Africa]- A Bamako se rendre au travail et arriver à l’heure est un casse- tête. La plupart des populations prennent les véhicules de transport public car les taxis classiques sont un peu trop chers.

Pour pallier à ce problème, CFAO Automotive, la filiale africaine de Toyota, a réalisé une analyse de marché pour voir si un service de taxi-moto de type Uber était réalisable à Bamako. L’entreprise a constaté qu’il y avait un énorme potentiel de marché pour une alternative sûre, pratique et bon marché aux options existantes, non seulement à Bamako mais sur tout le continent.

En effet, CFAO explore de nouveaux marchés pour les services de mobilité et a pris des parts dans des entreprises telles que Sendy, une société de livraison kenyane avec un réseau de plus de 300 chauffeurs et une application mobile pour les services de livraison à la demande. Ancien de l’incubateur mLab mis en place par le Groupe de la Banque mondiale au Kenya et du programme d’accélération panafricain XL Africa, Sendy, il a réussi à faciliter plus de 11 000 livraisons par mois et a récemment reçu un financement de 2 millions de dollars.

“Après avoir travaillé avec Sendy et maintenant confiant dans le potentiel du marché, CFAO a décidé de développer un service de taxi-moto à Bamako.”, précise Thomas Gajan, directeur de l’innovation et du développement de CFAO Automotive.

La Banque mondiale a saisi l’opportunité pour réunir cette entreprise multinationale et l’écosystème tech et startup émergent du Mali. Le résultat a été Teliman, une application mobile de transport à la demande, qui a jusqu’à présent levé 0,7 million de dollars auprès de CFAO et de business angels ou investisseurs privés locaux.

Teliman est en effet issu d’un hackathon sponsorisé par la Banque Mondiale et organisé avec Mali’Innov, un consortium d’incubateurs maliens, pour faciliter l’innovation ouverte entre les startups locales et CFAO. Travailler avec des startups locales est un axe d’évolution évident pour les grandes entreprises parce qu’elles ont tous les avantages qu’un grand acteur n’a pas : elles sont flexibles, à l’écoute du terrain, s’adaptant constamment aux changements du marché. À l’heure actuelle, 68 % des 100 premières entreprises du Forbes Global 500 collaborent avec des startups.

« Teliman n’est pas une idée imposée de l’extérieur : c’est une solution locale à un problème identifié sur le marché local », affirme Abdoulaye Maiga, directeur technique de Teliman. Thomas Gajan approuve, ajoutant qu’il considère le projet comme une réponse aux défis sociaux au Mali, en créant des emplois pour les jeunes et en endiguant la vague de migration de la région vers l’Europe. Il insiste sur l’importance de développer un produit qu’une communauté entière peut soutenir. « En tant qu’investisseur privé, nous avons la possibilité de mettre sur le marché un produit conçu et mis en œuvre par de jeunes entrepreneurs maliens qui génère de la valeur et de l’emploi. »

C’est sur la question de la confiance que Gajan a applaudi le rôle de la Banque mondiale dans le processus. « Dans un contexte comme celui du Mali, il faut de la confiance. La Banque a vraiment apporté cette crédibilité pour inspirer la confiance, en particulier parmi les entrepreneurs. C’est ce que j’entends par valeur partagée : il ne s’agit pas seulement de voir un manque sur le marché – si vous avez quelque chose de bon, alors tout l’écosystème vous soutiendra. »

Le hackathon a également généré une équipe de développeurs pour Teliman, y compris le directeur technique et plusieurs des membres fondateurs, démontrant le potentiel de l’innovation ouverte pour attirer et identifier les véritables talents.

Teliman et CFAO espèrent à la fois sécuriser l’offre de chauffeurs formés et professionnels et stimuler la demande via une application pratique, un service de haute qualité et des paiements mobiles faciles. Teliman a lancé sa première cohorte de conducteurs comme prototype pour montrer que le modèle est rentable et sûr, non seulement pour les clients mais aussi pour les futurs conducteurs. D’ici décembre, une flotte d’une centaine de conducteurs pourrait être sur la route, et 1 200 autres sont prévus d’ici la fin de 2019.

Il y a actuellement 600 000 usagers quotidiens à Bamako : « si nous passons à l’échelle, nous pourrions capter 10 % du marché », dit Maiga. En cinq ans, Teliman pourrait créer 20 000 emplois pour la population malienne. Teliman est un témoignage de ce qui peut être réalisé grâce à l’innovation ouverte et à l’approche de maximisation des financements pour le développement (a). Elle a réuni différents acteurs pour trouver une solution à un problème de développement.

Il s’agit d’une forme de transport en commun auto-suffisant qui génère des emplois et de la demande pour d’autres services.

Par Gaëlle Massang

Gaëlle Massang
Gaëlle Massang
Gaëlle Massang est une journaliste passionnée des TIC, des Télécoms et du Numérique. Sur DIGITAL Business Africa, la plateforme d'infos stratégiques sur le secteur des TIC, des Télécoms et du Numérique en Afrique, les articles de cette diplômée en Journalisme (ESSTIC) sur les TIC, les Télécoms et le Numérique sont partagés dans divers groupes spécialisés autant par les professionnels que par les experts et décideurs du secteur. Pour la contacter : [email protected]. Téléphone fixe: +237 243 25 64 36 / Téléphone mobile: +237 693 52 83 31

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

SUIVEZ NOUS SUR VOS RÉSEAUX SOCIAUX

33,022FansJ'aime
6,863SuiveursSuivre
430AbonnésS'abonner

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

PARTENAIRE EVENT

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

Classement : Le TOP 15 des pays africains qui ont le plus développé les TIC en 2017, selon l’UIT

(TIC Mag) - La neuvième édition du rapport annuel de l'UIT intitulé « Mesurer la société de l’information 2017 » a été publiée aujourd’hui, 15 novembre 2017....

Cameroun : le Chinois Startimes propose son offre StarTimes Smart de 107 chaînes à partir de 5 000 F.Cfa 

- La société chinoise Startimes a officiellement lancé ses activités de distributeur TV au Cameroun le 07 janvier 2020 à Douala....

Après le Cameroun et la Tanzanie, Jumia met fin à ses opérations au Rwanda en janvier 2020

- L'unité rwandaise de Jumia Technologies a déclaré qu'elle suspend ses opérations dans le pays après six ans de livraison de...

Cameroun – TNT : StartTimes veut offrir 480 chaines TV pour des abonnements entre 1 200 et 6 000 F Cfa

(TIC Mag) – En pleine discussion avec le gouvernement camerounais pour la commercialisation des offres de Télévision numérique terrestre (TNT), le géant chinois des...

NEWSLETTER WHATSAPP

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

#JamesClaude : « En 2020, #GVG continue à investir dans des domaines tels que la souveraineté des données et la #cybersécurité» - https://mailchi.mp/ticmag/james-claude-en-2020-gvg-continue-investir-dans-des-domaines-tels-que-la-souverainet-des-donnes-et-la-cyberscurit NL N° 1465 du 24 Jan 2020.

Zimbabwe : La banque centrale émet des directives pour protéger les clients des services financiers numériques - https://www.digitalbusiness.africa/zimbabwe-la-banque-centrale-emet-des-directives-pour-proteger-les-clients-des-services-financiers-numeriques/

Huawei va lancer des smartphones 5G très abordables pour surmonter l’embargo américain - https://www.digitalbusiness.africa/huawei-va-lancer-des-smartphones-5g-tres-abordables-pour-surmonter-lembargo-americain/

Voir plus...

Huawei va lancer des smartphones 5G très abordables pour surmonter l’embargo américain

- Huawei connaît un fort ralentissement sur le plan international depuis l’embargo américain, signé au printemps 2019. Si la firme a...

Togo : de sérieux dysfonctionnements sont signalés sur certains réseaux Internet

- Depuis ce 21 janvier 2020, de sérieux dysfonctionnements voire des coupures sont signalés sur certains réseaux au Togo, selon NetBlocks,...

James Claude : « En 2020, GVG continue à investir dans des domaines tels que la souveraineté des données et la cybersécurité»

– Spécialisé dans la fourniture des solutions numériques aux régulateurs des services de communications numériques, Global Voice Group explique dans une...

Fraude à la SIMBOX : GVG a aidé le Rwanda à déconnecter plus de 30 000 numéros frauduleux

– Dans une vidéo publiée ce mois de janvier 2020 sur la plateforme de vidéo en ligne YouTube, Global Voice...

Dr Cissé KANE : “A travers le concours ECMAAA, nous suscitons l’innovation, la recherche et l’émulation”

- Le projet E-commerce Mobile Application African Award (ECMAAA) du réseau de la Société civile africaine des TIC (ACSIS) a été...

Serge Soglo [DG MTN Mobile Money Bénin]: “Avec plus de deux millions d’abonnés, nous sommes leaders des services de paiement mobile”.

- L’opérateur de téléphonie mobile MTN Bénin, son concurrent Moov Bénin et la Direction générale des impôts du Bénin ont procédé...