Accueil Télécoms Opérateurs Nigéria: Malgré l’adversité, MTN reconfirme son projet d’introduction en bourse

Nigéria: Malgré l’adversité, MTN reconfirme son projet d’introduction en bourse

[Digital Business Africa] – Alors que les autorités nigérianes font planer de graves menaces sur la filiale locale de l’opérateur de télécommunications sud-africain MTN à qui elles réclament un montant cumulé supérieur à 10 milliards de dollars aux titres de diverses taxes et sanctions, des doutes étaient finalement apparus quant à la poursuite du projet d’introduction à la bourse de Lagos de MTN Nigéria. Des doutes nés du fait qu’au vu des relations de plus en plus tendues avec le régulateur des télécoms et le gouvernement, il était de plus en plus difficile pour MTN Nigéria de planifier son avenir et son développement dans ce pays qui est pourtant son plus grand marché.

Devant ces suppositions, le PDG de MTN Rob Shuter (photo) a tenu à clarifier le 29 octobre 2018 la position du groupe dans son communiqué de présentation des résultats trimestriels : « Le projet de cotation de MTN Nigeria a été contesté par les récentes difficultés rencontrées dans le pays. Cependant, MTN reste attaché à cette opération et les préparatifs se poursuivent à cet égard ». D’après les analystes de la banque d’investissement African Alliance, la stratégie de MTN est de faire de cette introduction à la bourse locale un moyen de résoudre dans la durée les différents problèmes qui l’oppose aux autorités nationales : «en élargissant la base actionnariale aux investisseurs nigérians, l’introduction en bourse de MTN Nigeria pourrait pousser les parties plaignantes à plus de compromis ».

Notons en rappel que plusieurs dossiers empoisonnent les relations entre MTN Nigéria et les autorités du pays. L’opérateur est accusé de n’avoir pas payé des taxes de 2 milliards de dollars sur une période de 10 ans, et d’avoir fait sortir illégalement du Nigeria plus de 8  milliards de dollars. Devant ces accusations, la Banque centrale du Nigéria a ordonné à la société sud-africaine de rapatrier les 8 milliards de dollars qui auraient été sortis illégalement du pays. Tout ceci après l’affaire des « SIM fantômes », en 2015, qui lui a valu une énorme amende.

Jusqu’à présent, MTN continue de décliner sa responsabilité devant ces accusations qu’elle juge sans fondement. Dans sa sortie du 29 octobre 2018, Rob Shuter, a à nouveau décrié ces accusations, tout en affirmant qu’il reste « résolu » à démontrer que son entreprise ne s’est rendue coupable d’aucune infraction, et qu’elle « continuerait à défendre vigoureusement cette position ».

Ecrit par Jephté TCHEMEDIE

Laisser une réponse

SVP, commentez
SVP, entrez votre nom ici

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

NEWSLETTER WHATSAPP

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

Maroc : La cession des parts de l’Etat dans Maroc Telecom se fera en deux volets

- Au Maroc, on en sait désormais un peu plus sur l’opération de cession de 8% des parts de l’Etat au...

E-agriculture : La Tunisie va utiliser les drones pour la sécurisation de ses récoltes

- En Tunisie, les drones seront désormais utilisés pour la sécurisation des récoltes agricoles. La décision du déploiement de ces drones...

« Le fait que SGS Renovo soit une solution auto-financée est très intéressant pour le Ghana »

– Moïse YAKAN, Directeur Régional Afrique Centrale et de l’Ouest du Programme SGS Renovo, et Alexandre Lusenti, Product Manager du programme...

Cameroun : En raison du refus de baisser ses coûts, l’ART rejette le catalogue d’offres de IHS

- Au Cameroun, la filiale locale du fournisseur d’infrastructures de télécommunications IHS devra revoir sa copie, notamment son catalogue d’offres pour la fourniture...

Nicolas Yenoussi : « A Yaoundé, l’expérience du Bénin en matière de digitalisation de l’administration fiscale a suscité suffisamment d’engouement »

- Le directeur général des Impôts du Bénin, Nicolas Yenoussi, participe aux travaux de la 34e conférence annuelle du Cercle de...

James G. Claude au TAS 2019 : « A GVG, nous sommes les pionniers de tout ce qui concerne les technologies réglementaires »

– La cinquième édition de Transform Africa Summit 2019 (TAS 2019), qui s’est tenue au Centre de convention de Kigali du 14 au 17...