Éric Benjamin Lamère : « Le paiement des factures Camtel par MTN Mobile Money s’ajoute à notre dispositif »

[DIGITAL Business Africa] – C’est une innovation majeure pour simplifier le parcours client des utilisateurs et abonnés de Camtel. Ils ont désormais la possibilité de payer leurs factures et forfaits via MTN Mobile Money. Et non plus seulement en se déplaçant vers une agence ou un point Camtel. Pour expliquer cette mesure effective depuis le 24 août 2023, Digital Business Africa a rencontré le Chef de la Division de la Communication institutionnelle et digitale de Camtel, Éric Benjamin Lamère. Interview.

Digital Business Africa : Dans le processus de Cashless payments, Camtel vient de mettre sur pied le paiement du forfait des abonnés postpaid du segment fixe via Mtn Mobile Money. Qu’est-ce qui explique cette évolution qui était attendue depuis longtemps ?

Éric Benjamin Lamère : L’axe stratégique de Camtel est adossé sur deux piliers : le change management et le customer centricity. Sur ce deuxième pilier, il est question de mettre la satisfaction du client au cœur des préoccupations de l’entreprise. L’évolution vers la dématérialisation des modes de paiement des factures répond au souci de faciliter l’expérience client de nos abonnés.

Dans la première phase de l’opération baptisée Cashless Payments, il était demandé à nos abonnés de payer leurs factures par virement ou dépôt dans les comptes bancaires de CAMTEL et de déposer les reçus auprès de nos agences pour apurement.

Depuis le 24 août 2023, le paiement par Mobile Money de MTN est venu s’ajouter au dispositif. Bien entendu, d’autres solutions seront déployées à l’instar des terminaux de paiements électroniques, les applications mobiles qui permettront à terme de dématérialiser totalement le parcours client à Camtel.

Digital Business Africa : Pourquoi ce processus est-il fait uniquement avec MTN Mobile Money pour le moment?

Éric Benjamin Lamère : Nous avons rapidement conclu un accord avec MTN Cameroon. Ce qui n’a pas pu être le cas avec Orange Cameroun pour des questions d’agenda. Dans les jours qui viennent, nos clients pourront également payer leurs factures par Orange Money.

Il est utile ici de préciser que pour CAMTEL, MTN et Orange sont avant tout des partenaires avec lesquels nous sommes heureux de travailler tant que notre client trouve satisfaction.

Le projet Blue Money est suffisamment avancé et devrait être opérationnel à très court terme. Nous sommes conscients de la forte attente des clients pour cette solution qui viendra entre autres compléter notre dispositif de Cashless Payments.Éric Benjamin Lamère

Éric Benjamin Lamère : « Le paiement des factures Camtel par MTN Mobile Money est venu s’ajouter au dispositif »

Digital Business Africa : Doit-on comprendre à travers cette évolution que le lancement de Camtel Money est encore lointain ?

Éric Benjamin Lamère : Loin de là, le projet Blue Money est suffisamment avancé et devrait être opérationnel à très court terme. Nous sommes conscients de la forte attente des clients pour cette solution qui viendra entre autres compléter notre dispositif de Cashless Payments.

Digital Business Africa : Ne terminons pas sans évoquer les perturbations sur la qualité de l’Internet ces dernière semaines. On parle de la coupure d’un câble sous-marin. De quoi s’agit-il exactement et que fait Camtel pour assurer à ses abonnés une meilleure qualité de connexion Internet?

Éric Benjamin Lamère : En date du 6 août 2023, le câble sous-marin SAT3 a subi des coupures en haute mer, au large des côtes du Gabon et sur son tronçon terrestre à Abidjan (Côte d’Ivoire).

Plus tard dans la même journée, certains circuits du câble WACS ont aussi connu une perturbation due à un problème d’alimentation dudit câble survenu à Lagos (Nigéria). Des incidents ayant entraîné la perte d’une importante capacité de fourniture internet avec un impact direct sur la qualité de service offerte aux clients.

Nos équipes se sont immédiatement mobilisées avec celles des consortium qui s’occupent de ces infrastructures.

À date, la situation est relativement maîtrisée et les travaux de réparation se poursuivent pour un retour définitif à la normale dans les jours qui viennent. L’opérateur historique, dès la survenue de ces incidents, a tout mis en œuvre pour maintenir au profit de ses clients, une bonne qualité de connexion Internet.

Digital Business Africa : Est-ce que la data non utilisée et achetée durant cette période de perturbations du réseau sera restituée ?

Éric Benjamin Lamère : Nous pouvons dire que nous préparons des mesures compensatoires qui permettront de contenter les abonnés ayant subi les conséquences de ces perturbations, en data ou tout simplement en crédit de communication. L’annonce sera faite le moment venu.

Digital Business Africa : Quels sont les autres innovations que Camtel prépare pour ses clients?

Éric Benjamin Lamère : En terme d’innovations, il y a déjà la dématérialisation complète de nos modes de paiement qui est enclenchée et ne va pas s’arrêter. Nous allons aussi engager la phase deux de l’extension de notre réseau mobile.

L’entreprise elle-même est engagée dans un vaste chantier de réformes qui est presque arrivé à terme. Toujours est-il que la plus belle innovation restera la totale satisfaction de nos clients en travaillant à, non seulement répondre à ses besoins, mais aussi anticiper sur ceux-ci.

Propos recueillis par Beaugas-Orain DJOYUM

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

  1. CAMTEL recule. Je faisais personnelle partie des gens qui attendaient avec impatience le service de transfert d’argent de notre entreprise nationale pour n’utiliser que lui. Mais non, on part faire alléance à une société étrangère au lieu de peaufiner notre projet.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Protection des données : L’APDP Bénin s’inspire au Maroc 

Protection des données : L’APDP Bénin s’inspire au Maroc 
Dr.-Ing. Pierre-François KAMANOU

Le rôle-clé des « numéros fixes virtuels » dans...

- La transformation transformation numérique est aujourd'hui vitale pour toute entreprise souhaitant rester compétitive et éviter...

Guinée : Huawei organise le premier Guinea ICT and...

Guinée : Huawei organise le premier Guinea ICT and Energy Mining Summit