Accueil INNOVATION Compétition En pleine tourmente en Europe et aux Etats-Unis, Huawei renforce son partenariat...

En pleine tourmente en Europe et aux Etats-Unis, Huawei renforce son partenariat avec l’UA

[Digital Business Africa] – Alors que le géant chinois des télécommunications subit de plein fouet les conséquences de la guerre commerciale Etats-Unis – Chine et qu’il est en très mauvaise position sur le marché américain et européen du fait des sanctions américaines, l’Afrique apparait de plus en plus comme étant son marché d’avenir. Dans cette optique, Huawei et l’Union africaine ont signé, quatre ans après le précédent accord un nouvel accord de coopération, qui vise cette fois le renforcement de leur partenariat technique. Notamment dans le domaine du numérique, des télécommunications et d’Internet.

« Huawei, partenaire stratégique pour la numérisation de l’Afrique s’engage à apporter à l’Union africaine une expérience unique qui répond à leurs attentes et leurs besoins, notamment en matière de transfert technologique et de connectivité… L’objectif principal du protocole d’accord est de renforcer leur partenariat dans les 5 domaines suivants : le haut débit, l’Internet des Objets (IoT), le Cloud Computing, la 5G et l’intelligence artificielle », précise le communiqué de Huawei publié le 31 mai 2019.

De manière pratique, Huawei indique que ce partenariat qui s’étend sur une durée de trois ans « offre aux différents départements de l’UA, de nouvelles possibilités de partager leur expérience avec Huawei dans le domaine de la gestion et de l’exécution de projets TIC à l’appui du développement des TIC sur le continent africain, notamment la cyber-sécurité, la cybersanté, l’éducation en ligne et autres applications connexes. Les deux parties collaborent également pour trouver des talents locaux afin de les former aux défis numériques futurs de l’écosystème technologique », ajoute Huawei.

Le renouvellement de ce partenariat apparait comme une bouffée d’oxygène pour Huawei, accusé par les autorités américaines d’espionnage. En Afrique même, la firme avait été accusée d’espionner le siège de l’Union africaine. Pour Huawei, ce partenariat est donc le moyen de brandir la confiance que l’institution panafricaine maintient en elle, en dépit de toutes les accusations dont elle est la cible.

Ecrit par Jephté TCHEMEDIE

Laisser une réponse

SVP, commentez
SVP, entrez votre nom ici

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

NEWSLETTER WHATSAPP

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

Maroc : La cession des parts de l’Etat dans Maroc Telecom se fera en deux volets

- Au Maroc, on en sait désormais un peu plus sur l’opération de cession de 8% des parts de l’Etat au...

E-agriculture : La Tunisie va utiliser les drones pour la sécurisation de ses récoltes

- En Tunisie, les drones seront désormais utilisés pour la sécurisation des récoltes agricoles. La décision du déploiement de ces drones...

« Le fait que SGS Renovo soit une solution auto-financée est très intéressant pour le Ghana »

– Moïse YAKAN, Directeur Régional Afrique Centrale et de l’Ouest du Programme SGS Renovo, et Alexandre Lusenti, Product Manager du programme...

Cameroun : En raison du refus de baisser ses coûts, l’ART rejette le catalogue d’offres de IHS

- Au Cameroun, la filiale locale du fournisseur d’infrastructures de télécommunications IHS devra revoir sa copie, notamment son catalogue d’offres pour la fourniture...

Nicolas Yenoussi : « A Yaoundé, l’expérience du Bénin en matière de digitalisation de l’administration fiscale a suscité suffisamment d’engouement »

- Le directeur général des Impôts du Bénin, Nicolas Yenoussi, participe aux travaux de la 34e conférence annuelle du Cercle de...

James G. Claude au TAS 2019 : « A GVG, nous sommes les pionniers de tout ce qui concerne les technologies réglementaires »

– La cinquième édition de Transform Africa Summit 2019 (TAS 2019), qui s’est tenue au Centre de convention de Kigali du 14 au 17...