En attendant la 4G, les opérateurs français s’adaptent

Les opérateurs de téléphonie mobile ont trouvé une solution alternative pour pallier au problème de la non-compatibilité du réseau 4G en France, utilisé notamment par l’iPhone 5 d’Apple. Free mobile, Bouygues, Orange et SFR vont tout de même tenter de proposer le meilleur débit possible aux usagers, quelque soit leur smartphone

Le nouvel iPhone 5 n’est compatible qu’avec la 4G des opérateurs américains. Apple a pour le moment, laissé de côté le marché français, qui utilise les bandes de fréquence 800 MHz et 2,6 GHz.

«Apple reste centré sur le marché américain», explique Stéphane Dubreuil analyste chez Sia-Conseil tout en soulignant qu’en Europe, la 4G est «tout juste émergente, et que ce n’est pas vraiment un argument de vente pour les opérateurs», rapporte l’AFP via 20 minutes .

Mais les opérateurs de téléphonie mobile, comme Orange ou SFR comptent proposer aux utilisateurs une amélioration de leur réseau 3G, permettant des débits jusqu’à 42 megabits, pour pouvoir profiter au mieux du dernier iPhone.

Pourtant, fin 2011, les principaux opérateurs français, mobile Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange France et SFR, avaient racheté aux enchères les fréquences 4G, mises en vente par l’Etat. Mais la nouvelle technlogie 4G, permettant d’avoir depuis son mobile un débit internet équivalent à celui d’une ligne fixe très haut débit, ne sera opérationnelle qu’en 2013 en France.

Orange propose le H+

Delphine Ernotte Cunci, directrice exécutive d’Orange France indique ainsi proposer l’iPhone 5 « à tous ceux qui veulent profiter du H+, premier tremplin vers la 4G, qui couvrira plus de 60% de la population française fin 2012», rapporte l’AFP.

Bouygues Telecom s’adresse à l’Acerp

Bouygues Telecom, quant à lui, s’est adressé directement fin juillet à l’Arcep, l’autorité des télécoms, en lui demandant l’autorisation de réutiliser pour la 4G la bande 1.800 MHz. Aujourd’hui, ce réseau est utilisé par les opérateurs pour la transmission de voix et de SMS.

En réponse à cette requête, l’Acerp a lancé une consultation auprès des opérateurs afin d’étudier la mise à disposition de cette bande de fréquences 1.800 MHz pour la 4G, qui devrait se terminer le 28 septembre.

Bouygues s’est déclaré «assez confiant» car «c’est la meilleure façon de développer le très haut débit mobile le plus rapidement possible en France», souligne-t-il.

Le lancement des premières offres 4G serait alors prévu au premier semestre 2013.

Free Mobile à la traîne

Contrairement aux autres opérateurs, Free Mobile n’a pas remporté de lots dans la bande 800 MHz, lors des enchères. Il n’a réussi à rafler qu’un lot dans la bande 2,6 GHz. Mais si la requête de Bouygues s’avoue triomphante, Free pourrait alors également en profiter car Bouygues «a officiellement dit que si l’autorisation lui était donnée d’exploiter la 4G dans la bande 1 800 il était prêt à restituer une partie de ses fréquences 1.800 au quatrième opérateur».

Source : News Ring

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Cameroun : L’ ART tient deux sessions de son...

Cameroun : L’ ART tient deux sessions de son conseil d’administration

Internet : La Rascom réunie à Yaoundé pour connecter...

Internet : La Rascom réunie à Yaoundé pour connecter ses pays malgré les pannes de câbles sous-marins
Rose Leke

Une Camerounaise lauréate du Prix International Pour les Femmes...

Cinq chercheuses exceptionnelles récompensées par le Prix international 2024 L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science  Yaoundé, le...