13 C
Yaoundé
samedi, 25 janvier 2020 05:17
Acceuil Articles recommandés Doing Business 2020 : Comment la digitalisation a propulsé le Togo au...

Doing Business 2020 : Comment la digitalisation a propulsé le Togo au rang de meilleur réformateur d’Afrique en 2019 [VIDÉO]

[Digital Business Africa] – Plusieurs médias et observateurs avisés de la scène économique africaine ont salué les performances du Togo dans le 13ème rapport Doing Business 2020 de la Banque mondiale publié le 24 octobre 2019 à Washington aux Etats-Unis. Le pays de Faure Essozimna Gnassingbé a réalisé un bond de 40 places au classement mondial devenant le meilleur pays réformateur d’Afrique en 2019 en matière de climat d’affaires.

Le TOGO a réalisé un ensemble de réformes qui lui ont permis de décrocher ce classement. Et sans surprise, la digitalisation est le principal moteur qui a accéléré ces réformes qui ont hissé le pays à ce rang : Premier en Afrique et troisième dans le classement mondial.

La création d’entreprise facilitée

La principale réforme ayant propulsé le TOGO est celle concernant la création des entreprises. Hawa Cissé Wagué, la Représentante résidente de la Banque mondiale au Togo, explique qu’à ce niveau,le Togo a fait des réformes majeures permettant aux entrepreneurs d’enregistrer leur business en ligne à partir d’un laptop et ce en quatre heures de temps seulement. En se rendant sur le site web du Centre de formalité de création d’entreprises créé à cet effet. « On n’a plus besoin d’aller dans un endroit quelconque pour créer son entreprise. Je trouve que c’est vraiment louable. C’est un changement total… C’était 85 jours en 2012 et l’on est passé à quatre heures en 2019 », relève la Représentante résidente de la Banque mondiale au Togo.

Doing Business Au Togo 2019

Aussi, les entrepreneurs ne sont plus obligés de passer par un notaire. Car, le recours à un notaire est optionnel. « En termes d’économie, il y a eu une réduction du coût de création d’entreprises. En termes d’impact, cela a généré 14 milliards de francs Cfa d’économie pour les entreprises et une augmentation dans la création des entreprises », fait observer Hawa Cissé Wagué.

Hawa Cissé Wagué, Banque mondiale
Concernant l’obtention d’un permis de construire, il y a bien sûr des efforts à faire, mais il y a eu quand même eu des mesures exceptionnelles qui ont été mises en œuvre, dont la réduction des coûts. En plus de cela, la digitalisation a beaucoup aidé avec la soumission des demandes en ligneHawa Cissé Wagué, Représentante résidente de la Banque mondiale au Togo

Obtenir son titre foncier… en ligne

Le second indicateur où il y a eu beaucoup d’avancées au Togo en 2019 concerne les réformes pour l’obtention d’un permis de construire. Le Togo a obtenu un score de 64 à ce niveau. D’après Hawa Cissé Wagué, « il y a bien sûr des efforts à faire, mais il y a eu quand même eu des mesures exceptionnelles qui ont été mises en œuvre, dont  la réduction des coûts ». « En plus de cela, la digitalisation a beaucoup aidé avec la soumission des demandes en ligne », confesse-t-elle.

Elle explique qu’aujourd’hui, avec la digitalisation des procédures d’obtention d’un permis de construire, c’est beaucoup plus facile et cela a conduit à la transparence. « En plus de cela, la réglementation des inspections non seulement a été adoptée. Dans les années à venir on va constater une amélioration de la qualité de la construction des nouveaux bâtiments », ajoute la Représentante résidente de la Banque mondiale au Togo.

Pour de Sandra Ablamba JOHNSON, la Ministre Délégué, Conseillère du Président de la République en charge du climat des affaires, « les entreprises enregistrées par le Centre de Formalités des Entreprises, ont connu la même tendance haussière soit 11% de progression avec une participation non négligeable des femmes qui s’établie à 26% en fin septembre 2019 ». A cela s’ajoutent les impacts positifs, notamment l’augmentation des crédits dans le secteur des services financiers décentralisés, « secteur dominé essentiellement par les femmes », souligne la Conseillère du Président de la République.

Doing Business Au Togo

Un autre classement honore le Togo

Ces résultats encourageants qui démontrent une émergence des femmes dans l’économie togolaise, viennent corroborer les résultats notés dans le rapport 2018 de la Banque Mondiale intitulé « Femme dans l’économie ». Dans ce rapport, indique la ministre délégué, le Togo a eu avec un score spectaculaire de 84,4/100 et occupe la 5ème place en Afrique.

Faure Essozimna Ngassingbé

Au niveau de l’obtention des prêts, la Banque mondiale fait observer que le Togo a obtenu un score de 48/100. Soit un gain de 8 points sur l’index de l’information sur le crédit. Ici, la dématérialisation des procédures et des opérations au registre du commerce et crédit mobilier a joué un rôle significatif.

Accès à l’électricité

Autre réforme où le Togo peut être considérée comme exemple en Afrique, la mise en œuvre des facilités de raccordement à l’électricité. Conscient qu’il est difficile de parler de digitalisation des procédures sans électricité, le pays a réduit de moitié le montant de raccordement des populations et des entreprises à l’électricité. Une baisse des coûts de 50%. Ce qui a entraîné une économie sur les coûts estimée à 650 milliards de Francs Cfa entre janvier 2018 et septembre 2019.

Doing Business Au Togo 2019. Electricité
Performances TOGO Doing Business 2020

Selon les explications de Sandra Ablamba JOHNSON, « pour la seule année 2019, le manque à gagner pour l’Etat au profit du secteur privé dans le secteur de l’énergie, ceci suite à la réduction des 50% des frais de raccordement, s’établit à 650 000 000 de F.CFA. Il en est de même pour la création d’entreprises où le montant concédé sur les cinq dernières années s’élève à environ 14 Milliards F CFA sans oublier, les exonérations prévues dans la loi de finances ainsi que dans le code des investissements »

De nombreuses autres réformes ont été mises en œuvre. Et d’après le président togolais, Faure Essozimna Ngassingbé, le déclic principal est venu du précédent classement Doing Business qui n’avait pas plu au gouvernement. Les ministres qui ont participé au conseil des ministres qui a suivi ce classement-là « ont eu chaud » indique le président qui n’était pas content. « Mais, ce classement a eu le don de réveiller les acteurs publics. D’où le résultat d’aujourd’hui », se félicite le président qui promet de poursuivre les réformes pour maintenir ce classement. Il engage d’ailleurs l’ensemble des acteurs publics et privés à travailler en synergie pour maintenir le cap.

Le président Faure Essozimna Gnassingbé explique les recettes de la performance du TOGO dans le Doing Business 2020 [VIDÉO]

Comment réussir ce pari d’être meilleur pays réformateur d’Afrique en raison ? Sandra Ablamba JOHNSON présente deux ingrédients importants : la volonté politique affirmée du Président de la République et le pragmatisme et le leadership des plus hautes autorités du pays. Soit.

Par Beaugas Orain DJOYUM

Lire aussi : Sandra Ablamba JOHNSON : Comprendre le miracle togolais sur les réformes réalisées en 2019 [Avis d’expert]*

Beaugas Orain DJOYUM
Beaugas Orain DJOYUM
Beaugas Orain DJOYUM est un passionné des TIC, des Télécoms et du Numérique. Il est le Directeur de publication de Digital Business Africa, la plateforme web d'informations stratégiques sur les TIC, les Télécoms et le Numérique en Afrique. Journaliste diplômé de l'ESSTIC et consultant en e-Réputation, il dirige le cabinet ICT Media STRATEGIES. Un cabinet spécialisé en veille stratégique dans le secteur des TIC, des Télécoms et du Numérique, en e-Réputation, en communication digitale, en édition web & magazine et en production des contenus médiatiques spécialisés. Pour le contacter : [email protected]. Téléphone fixe : +237 243 25 64 36. Téléphone mobile : +237 674 61 01 68

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

SUIVEZ NOUS SUR VOS RÉSEAUX SOCIAUX

33,021FansJ'aime
6,851SuiveursSuivre
430AbonnésS'abonner

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

PARTENAIRE EVENT

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

Classement : Le TOP 15 des pays africains qui ont le plus développé les TIC en 2017, selon l’UIT

(TIC Mag) - La neuvième édition du rapport annuel de l'UIT intitulé « Mesurer la société de l’information 2017 » a été publiée aujourd’hui, 15 novembre 2017....

Cameroun : le Chinois Startimes propose son offre StarTimes Smart de 107 chaînes à partir de 5 000 F.Cfa 

- La société chinoise Startimes a officiellement lancé ses activités de distributeur TV au Cameroun le 07 janvier 2020 à Douala....

James Claude : « En 2020, GVG continue à investir dans des domaines tels que la souveraineté des données et la cybersécurité»

– Spécialisé dans la fourniture des solutions numériques aux régulateurs des services de communications numériques, Global Voice Group explique dans une...

Huawei va lancer des smartphones 5G très abordables pour surmonter l’embargo américain

- Huawei connaît un fort ralentissement sur le plan international depuis l’embargo américain, signé au printemps 2019. Si la firme a...

NEWSLETTER WHATSAPP

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

#JamesClaude : « En 2020, #GVG continue à investir dans des domaines tels que la souveraineté des données et la #cybersécurité» - https://mailchi.mp/ticmag/james-claude-en-2020-gvg-continue-investir-dans-des-domaines-tels-que-la-souverainet-des-donnes-et-la-cyberscurit NL N° 1465 du 24 Jan 2020.

Zimbabwe : La banque centrale émet des directives pour protéger les clients des services financiers numériques - https://www.digitalbusiness.africa/zimbabwe-la-banque-centrale-emet-des-directives-pour-proteger-les-clients-des-services-financiers-numeriques/

Huawei va lancer des smartphones 5G très abordables pour surmonter l’embargo américain - https://www.digitalbusiness.africa/huawei-va-lancer-des-smartphones-5g-tres-abordables-pour-surmonter-lembargo-americain/

Voir plus...

Huawei va lancer des smartphones 5G très abordables pour surmonter l’embargo américain

- Huawei connaît un fort ralentissement sur le plan international depuis l’embargo américain, signé au printemps 2019. Si la firme a...

Togo : de sérieux dysfonctionnements sont signalés sur certains réseaux Internet

- Depuis ce 21 janvier 2020, de sérieux dysfonctionnements voire des coupures sont signalés sur certains réseaux au Togo, selon NetBlocks,...

James Claude : « En 2020, GVG continue à investir dans des domaines tels que la souveraineté des données et la cybersécurité»

– Spécialisé dans la fourniture des solutions numériques aux régulateurs des services de communications numériques, Global Voice Group explique dans une...

Fraude à la SIMBOX : GVG a aidé le Rwanda à déconnecter plus de 30 000 numéros frauduleux

– Dans une vidéo publiée ce mois de janvier 2020 sur la plateforme de vidéo en ligne YouTube, Global Voice...

Dr Cissé KANE : “A travers le concours ECMAAA, nous suscitons l’innovation, la recherche et l’émulation”

- Le projet E-commerce Mobile Application African Award (ECMAAA) du réseau de la Société civile africaine des TIC (ACSIS) a été...

Serge Soglo [DG MTN Mobile Money Bénin]: “Avec plus de deux millions d’abonnés, nous sommes leaders des services de paiement mobile”.

- L’opérateur de téléphonie mobile MTN Bénin, son concurrent Moov Bénin et la Direction générale des impôts du Bénin ont procédé...