Concours de la Police : blocages dans le processus d’inscription en ligne

Martin Mbarga Nguélé, le Délégué général à la Sûreté nationale (DGSN) (Photo), avait choisi l’outil Internet pour faciliter l’inscription des milliers de candidats attendus au concours de la Police. Ce outil serait plutôt devenu un obstacle. En effet, selon certains candidats au concours, le système d’inscription en ligne poserait des problèmes. Outre les difficultés à valider leur candidature, l’accessibilité au site Internet de la DGSN est pointée du doigt.
Approchées par le quotidien gouvernemental Cameroon Tribune, une source bien introduite à la DGSN affirme recevoir régulièrement les appels de candidats paniqués par rapport à leurs inscriptions invalidée en ligne. « Ils laissent assurément certaines cases vides, d’où les difficultés rencontrées dans la validation », ajoute la même source.
Outre ces observations, la DGSN précise que contrairement à ce que pensent beaucoup de candidats, l’inscription en ligne ne dispense pas de la constitution physique des dossiers. Le problème ne viendrait donc pas de la DGSN, où on assure avoir déployé tout un état-major pour accompagner les candidats dans le processus d’inscription.
Pour éviter d’éventuels désagréments, la DGSN conseille aux candidats de bien lire l’avis de concours avant de remplir la fiche électronique, qui peut être obtenu en cliquant sur les liens : www.dgsn.cm.org/concours2014 ou www.dgsn.cm. Pour vérifier cette information, TIC Mag a tenté de se connecter à l’une des deux adresses indiquées, en vain.
Le concours lancé en décembre 2014 dernier, vise le recrutement de 9700 fonctionnaires de la Sureté nationale. Les profils recherchés concernent des spécialités d’ingénieurs, de mécaniciens, de médecins, d’informaticiens… La date limite du dépôt des dossiers est prévue le 6 février 2015. Entre 2014 et 2015
Autre rappel, pour cette édition, l’âge limite a été repoussé. De 24 à 27 ans pour les gardiens de la paix ; de 25 à 28 ans pour les inspecteurs de Police ; de 27 à 30 ans pour les Officiers et Commissaires de Police. L’âge minimal requis pour la participation au concours est fixé à 17 ans.
Lire aussi :
Les nouveaux étudiants de l’Université de Yaoundé I victimes d’arnaques sur le service de préinscription en ligne.

Judicaël Demfack veut faciliter les inscriptions en ligne à l’Ecole des Postes et des Télécommunications

Cameroun : Les impôts bientôt payés via Mobile Money

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

start-up Bee

Cameroun : La start-up Bee, Advans et Atlantique Assurance...

- La start-up Bee Group, spécialisée dans le transport par motos et la livraison des produits...

La Stratégie continentale de l’IA et le pacte numérique...

- Les ministres africains des TIC et de la Communication ont unanimement approuvé une Stratégie continentale...

Cameroun : Ces innovations digitales présentées à la Fedipresse...

Numérique : Ces innovations numériques présentées à la Fedipresse pour revigorer le secteur