25 C
Yaounde
vendredi, 15 novembre 2019 12:02
Acceuil INNOVATION Compétition Compétition : Deux prix de 100 000 dollars pour l’édition 2019 du...

Compétition : Deux prix de 100 000 dollars pour l’édition 2019 du prix KWAME N’KRUMAH de l’Union africaine pour l’excellence scientifique

[Digital Business Africa] – La Commission de l’Union africaine est déterminée à faire en sorte que la science, la technologie et l’innovation contribuent aux efforts de développement durable de l’Afrique. L’Acte constitutif portant création de l‘Union africaine reconnaît la nécessité de faire progresser le développement du continent en favorisant la recherche dans tous les domaines, en particulier dans la science et la technologie.

La Commission, par l’intermédiaire de sa Direction des ressources humaines, de la science et de la technologie, met en œuvre un programme stratégique de développement des sciences et des technologies par le biais de la Stratégie 2024 de l’UA pour la science, la technologie et l’innovation en Afrique (STISA-2024), visant à améliorer le bien-être et la qualité de vie des citoyens africains, comme l’indique l’Agenda 2063 de l’Union africaine.

En janvier 2007, les Chefs d’Etat et de gouvernement de l’UA ont déclaré l’année 2007 « Année du lancement des campagnes pour le renforcement des capacités des collectifs de défense et de promotion de la science, de la technologie et de l’innovation en Afrique ».

En tant que mesure résolue et globale visant à maintenir la science et la technologie comme principale priorité de son programme de développement, de coopération et de politique, la Commission exhorte les Etats membres, les communautés économiques régionales à vulgariser la science, la technologie, ainsi que l’innovation auprès des citoyens africains, à responsabiliser ces citoyens, à célébrer leurs réalisations et à promouvoir tous les efforts visant à transformer la recherche scientifique en développement durable.

lancement-du-prix-regional-2017-de-lunion-africaine-pour-les-femmes-scientifiques

Avec le soutien de ses partenaires de développement, notamment la Commission européenne, la Commission de l’Union africaine a lancé, le 9 septembre 2008, le prestigieux programme de bourses scientifiques de l’Union africaine.

En juillet 2010, les chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine ont décidé de renommer ce programme « Prix Kwame N’Krumah de l’Union africaine pour l’excellence scientifique », en mémoire du grand panafricaniste et premier président de la République du Ghana, le Dr Kwame Nkrumah, un fervent partisan de la libération et de l’unité africaines ; Un homme qui a poursuivi une politique panafricaine révolutionnaire, avec une vision forte dépassant les frontières nationales, pour la création d’une nouvelle Afrique, «Union fédérale des États africains», qui prendrait en main son propre destin. Il a été l’un des pères fondateurs de l’Organisation de l’Unité africaine en 1963, une organisation panafricaniste importante, qui deviendra l’Union africaine en 2002.

Aujourd’hui, le «rêve et la détermination» du Dr. Kwame Nkrumah inspire l’Afrique dans toutes ses facettes du développement et de la science comme le résume sa citation : “Nous accumulerons des machines et établirons des aciéries, des fonderies de fer et des usines; nous relierons les divers Etats de notre continent à la communication; nous allons étonner le monde avec notre énergie hydroélectrique; nous drainerons les marais et les marécages, dégagerons les zones infestées, nourrirons les sous-nourris et débarrasserons notre peuple des parasites et des maladies. Il est dans la possibilité de la science et de la technologie de faire fleurir même le Sahara en le transformant en un vaste champ avec une végétation verdoyante pour les développements agricoles et industriels “.

Le programme est mis en œuvre pour les jeunes chercheurs au niveau national, pour les femmes scientifiques au niveau régional et pour tous les scientifiques au niveau continental, qui constitue le plus haut niveau du programme.

Ce programme a pour objet de décerner des prix aux meilleurs scientifiques africains en récompense de leurs réalisations ou de leurs importantes découvertes dans les domaines de la science, de la technologie et de l’innovation.

Le prix Kwame N’Krumah pour l’excellence scientifique reflète et souligne un exemple de réussite et le rôle crucial que jouent la science et la technologie dans le développement et l’intégration de l’Afrique.

kwame-Nkrumah
kwame-Nkrumah

Prix Dans deux secteurs

Dans le cadre de ce programme, des prix sont décernés aux meilleurs scientifiques africains dans chacun des deux secteurs suivants: a) sciences de la vie et de la terre et innovation; et (b) Sciences fondamentales, technologie et innovation aux niveaux national, régional et continental.

Le programme des Prix Kwame Nkrumah de l’Union africaine pour l’excellence scientifique s’applique selon un ensemble de règles de procédure. Le Prix Kwame Nkrumah de l’Union africaine pour l’excellence scientifique est décerné à trois niveaux :

1. au niveau continental où deux prix de 100 000 dollars EU chacun sont décernés à des scientifiques d’avant- garde africains ;

2. au niveau régional où deux prix de 20 000 dollars EU chacun sont décernés à deux femmes scientifiques africaines de chacune des cinq régions géographiques de l’Afrique ; et

3. au niveau national où deux prix dont la valeur est fixée par la Commission de l’Union africaine sont attribués à de jeunes chercheurs africains de chaque pays.

OBJECTIFS

Les objectifs du Prix Kwame N’Kruma pour l’excellence scientifique sont de :

1. récompenser les scientifiques africains exceptionnels en reconnaissance de leurs réalisations et leurs découvertes dans les domaines de la science, de la technologie et de l’innovation ;

2.promouvoir le développement scientifique en Afrique par la reconnaissance de l’excellence dans le milieu des scientifiques et des jeunes chercheurs africains, hommes ou femmes, en encourageant ces derniers à persévérer dans leurs recherches ou leur carrière universitaire, et en les aidant à réaliser leurs ambitions;

PRIX-SCIENTIFIQUE-CEDEAO
Cinquième édition du prix scientifique Kwame N’krumah.

3. sensibiliser et mieux faire connaitre au public l’Agenda 2063 de l’Union africaine en l’encourageant à participer à sa mise en œuvre par le biais de la Stratégie pour la science, la technologie et l’innovation en Afrique , des objectifs de développement durable et des décisions de la Conférence de l’UA sur la science, la technologie et l’innovation ;

4. mieux faire connaitre le secteur de la science, de la technologie et de l’innovation dans les États membres de l’Union africaine afin qu’il contribue plus efficacement au développement durable, à la réduction de la pauvreté, ainsi qu’aux efforts d’intégration.

L’appel à candidature a été annoncé dans chacune des cinq régions géographiques de l’UA.  La date limite de réception des demandes par les autorités d’exécution est fixé le 10 novembre (2019), mais la Commission se réserve le droit, en consultation avec les CER concernées, de proroger le délai pour assurer le succès du programme.

 ELIGIBILITE

Pour être éligibles aux Prix Kwame Nkrumah de l’Union africaine pour l’excellence scientifique les candidats doivent être des scientifiques africains qui se sont distingués par leurs réalisations remarquables, démontrées par le nombre de publications, le nombre d’étudiants chercheurs diplômés, l’applicabilité du travail scientifique aux enjeux africains et sa brevetabilité.

Ce prix a pour objet de reconnaître ceux qui font preuve d’excellence dans la recherche en adéquation aux besoins de développement du continent. Seuls les ressortissants des États membres de l’Union africaine (UA) peuvent postuler à ces prix.  Les candidats doivent être Africains résidant dans l’un des États membres de l’UA et ne peuvent être choisis que pour des accomplissements qui s’appuient sur des travaux effectués dans un pays africain.

Source : Union Africaine, avec Digital Business Africa Union Africaine, avec Digital Business Africa

Digital Business Africa
Digital Business Africa
Digital Business Africa est le site web de référence sur les infos stratégiques du secteur des TIC, des Télécoms et du Numérique en Afrique. Il est animé par une équipe de journalistes et d'experts passionnés de ces thématiques. Son Directeur de publication est Beaugas Orain DJOYUM , journaliste et consultant en e-Réputation, en communication digitale et en veille stratégique. Pour contacter Digital Business Africa : [email protected] Téléphone: +237 243 25 64 36

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

SUIVEZ NOUS SUR VOS RÉSEAUX SOCIAUX

33,060FansLike
6,552FollowersFollow
355SubscribersSubscribe

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

PARTENAIRE EVENT

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

Cameroun : Après Set’Mobile, voici Betoo le nouveau business de Samuel Eto’o sur les paris sportifs en ligne

- On commence déjà à avoir une idée de la suite de la carrière de l’ancien footballeur camerounais Samuel Eto’o Fils....

Classement : Le TOP 15 des pays africains qui ont le plus développé les TIC en 2017, selon l’UIT

(TIC Mag) - La neuvième édition du rapport annuel de l'UIT intitulé « Mesurer la société de l’information 2017 » a été publiée aujourd’hui, 15 novembre 2017....

Piratage informatique : La Côte d’Ivoire recherche activement Yeo Sihifowa au Gabon

(TIC Mag) – En Côte d’Ivoire, les autorités annoncent qu’elles sont à la recherche active de Yeo Sihifowa Namogoh, de nationalité ivoirienne, né le...

Au Paris Peace Forum 2019, Emmanuel Macron persiste : « Il faut de nouveaux droits en matière du numérique ! »

– Le président français a plaidé pour la création de nouveaux droits en matière du numérique ce 12 novembre 2019 à...

NEWSLETTER WHATSAPP

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

#Cameroun : Le Ministère de la Fonction Publique et #MTNCameroon signent un accord pour la digitalisation de l’administration publique - https://mailchi.mp/digitalbusiness.africa/cameroun-le-ministre-de-la-fonction-publique-et-mtn-cameroon-signent-un-accord-pour-la-digitalisation-de-ladministration-publique

#Cameroun : Le Ministère de la Fonction Publique et #MTNCameroon signent un accord pour la digitalisation de l’administration publique - https://mailchi.mp/ticmag/cameroun-le-ministre-de-la-fonction-publique-et-mtn-cameroon-signent-un-accord-pour-la-digitalisation-de-ladministration-publique

Ibrahima Kane, l’innovation Kalpay pour garantir l’inclusion financière au Sénégal - https://www.digitalbusiness.africa/ibrahima-kane-linnovation-kalpay-pour-garantir-linclusion-financiere-au-senegal/

Voir plus...

Côte d’Ivoire : L’université virtuelle livre sa première cuvée

- En Côte d’Ivoire, le 28 novembre 2019, environ un millier d’étudiants recevront leurs parchemin de fin de formation. Il s’agit...

Le Top 20 des pays africains où vous pouvez vous rendre sans les tracasseries du visa

– Au cours de ces trois dernières années et même en 2019, le Bénin est le pays africain qui a affiché...

Au Paris Peace Forum 2019, Emmanuel Macron persiste : « Il faut de nouveaux droits en matière du numérique ! »

– Le président français a plaidé pour la création de nouveaux droits en matière du numérique ce 12 novembre 2019 à...

Le Togo recherche une entreprise pour l’installation d’une station fixe de contrôle et de gestion du spectre des fréquences radioélectriques [Appel d’offres international]

- Dans le cadre du Programme régional Ouest-africain de développement des infrastructures de Communication (West African Regional Communications Infrastructure Program ou...

Doing Business 2020 : Comment la digitalisation a propulsé le Togo au rang de meilleur réformateur d’Afrique en 2019 [VIDÉO]

– Plusieurs médias et observateurs avisés de la scène économique africaine ont salué les performances du Togo dans le 13ème rapport...

CGECI ACADEMY 2019 : Le Camerounais Célestin Tawamba célèbre l’action du président rwandais Paul Kagame [VIDÉO]

– Lors de la cérémonie d’ouverture de la 8ème édition du Forum de l`Entrepreneuriat, CGECI Academy 2019, qui s'est ouverte le...