Comment Orange Cameroun veut professionnaliser les activités des call-Box et des distributeurs

La directrice générale d’Orange Cameroun a engagé un processus de répartition géographique de ses activités de distribution. Ceci afin de rendre « plus lucrative » l’activité des distributeurs des produits d’Orange et des « call-boxeurs », ces jeunes hommes et dames qui distribuent à proximité du public les services des opérateurs mobiles, notamment la vente d’Airtime. C’est ce qu’Elisabeth Medou Badang a récemment expliqué aux journalistes à Yaoundé. TIC Mag fait un retour sur les explications de la DG.

 

Un maillon de la chaîne

« Les Call Box sont un maillon de la chaîne pas évident à gérer, parce qu’ils sont très  nombreux. Ils sont un peu partout et nous avons besoin de professionnaliser la chaîne de distribution. Aujourd’hui, nous sommes en période de transition. Nous avions un système où tout le monde pouvait vendre du crédit partout. Tous les distributeurs pouvaient vendre du crédit partout. Même pour les distributeurs, ce n’était pas pérenne de faire cela, parce qu’il y avait une concurrence acharnée. Et à la fin de la journée, certains mouraient et d’autres rentrait dans la cavalerie : ‘’Je n’ai pas l’argent pour acheter plus … Je manipule un flux financier important, mais je ne génère pas d’argent pour pérenniser mon activité.’’ »

Un secteur géographique

« Nous avons décidé de concentrer vers une sélection ; de prendre les plus grands distributeurs et de leur accorder un secteur géographique dans lequel ils se déploient. Dans ce secteur géographique, ils peuvent s’organiser, ils peuvent vendre à leur Call Box, ils peuvent avoir leurs propres commerciaux, ils peuvent avoir des boutiques, des points de représentation ».

« Pour pouvoir rationnaliser cela, on a du faire ce découpage géographique, qui va permettre d’améliorer la relation entre le Call Box et son distributeur. Cela va permettre au distributeur de pérenniser ses activités, parce qu’il a un marché qu’il est censé couvrir. Et nous, nous sommes là pour nous assurer qu’il couvre véritablement cette chaîne, pour qu’il n’utilise pas cette concentration, mieux cette clarification, pour ’’brimer’’ les Call-Box qui dépendent d’eux. »

Période de transition

« Nous sommes donc dans cette période de transition. Du fait de cette transition, un Call-Boxeur qui achetait du crédit auprès du distributeur X hier, est peut-être obligé aujourd’hui d’acheter à un distributeur Y qu’il connait moins et avec qui il n’a pas encore établi les habitudes. Donc, c’est une période de transition, qui dans la plupart des villes est déjà terminée. Mais, comme tout processus de changement, il y a des ajustements. »

« Si on a demandé à tel distributeur de couvrir telle zone et qu’il n’est pas efficace, il faut regarder s’il ne faut pas prendre un autre distributeur. Il faut aussi savoir si un seul suffit par zone ? Voilà, on va ajuster au fur et mesure. Mais, pour ce qui est des Call Box, ce sont des maillons essentiels de notre chaîne de distribution. En plus, ce sont des entrepreneurs individuels. Et nous considérons que nous allons les accompagner dans cette activité, parce que chaque Call Box génère un emploi et c’est important. »

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Chapdel KAMGA : « Le but de Notch Pay...

- Chapdel KAMGA est un génie du numérique Camerounais qui a su se faire une place...
Luc Missidimbazi : « La dimension internationale du salon Osiane se confirme, s’exprime et s’affirme »

Luc Missidimbazi : « La dimension internationale du salon Osiane se...

- La huitième édition du Salon international de la technologie et de l'innovation (Osiane) baptisée « Kolonga »...
Éric Benjamin Lamère : « Le paiement des factures Camtel par MTN Mobile Money est venu s’ajouter au dispositif »

Éric Benjamin Lamère : « Le paiement des factures Camtel par...

– C’est une innovation majeure pour simplifier le parcours client des utilisateurs et abonnés de Camtel. Ils...

Sur votre mobile

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités.

Chaine WhatsApp de Digital Business Africa