Chedjou Kamdem : « Les entreprises qui s’ouvrent volontiers au Community management sont des PME »

Community Manager, il analyse le comportement des entreprises camerounaises face à ce nouveau mode de communication sur Internet .
Qu’est-ce que c’est qu’un Community Manager ?
Ce métier s’occupe d’établir une présence sociale des entreprises. Que ce soient les marques ou les personnalités. Notre métier c’est de s’assurer que l’entreprise soit sur Internet, de gérer sa marque et sa réputation.
 
Que gagne une entreprise en recrutant un Community Manager ?
Elle gagne en notoriété. Recruter un Community Manager permet de fidéliser la  clientèle, accroître sa clientèle, faire un positionnement de référencement, et créer une nouvelle cible sur Internet. Je vais vous donner un chiffre, au Cameroun, on compte près d’un million d’abonnés Facebook et deux millions d’internautes. Je pense que laisser cette cible passer n’est pas un bon choix pour une entreprise.
 
Dans un contexte marqué par une frilosité dans l’ouverture à l’outil Internet, pensez-vous que les entreprises camerounaises sont conscientes du rôle d’un Community Manager ?
Peu à peu. Mais la plupart des entreprises qui s’ouvrent volontiers au Community Management ce sont les PME. Je pense qu’avec le temps, avec de l’éducation et surtout avec des activités comme le BootCamps, on va pousser les gens à mieux comprendre l’importance d’avoir une visibilité sur Internet.
 
Qu’est-ce qu’il faut pour être un Community Manager ?
Il faut d’abord avoir une bonne connaissance et compétence des réseaux sociaux, une bonne culture web. Je veux rappeler ici qu’à côté du web, il y a d’autres branches, les ressources humaines, le Marketing, les Relations publiques, avoir des bonnes qualités linguistiques et rédactionnelles, et enfin, avoir de bonnes connaissances informatiques et en blogging.
 
Avec ce melting pot observé dans le secteur des Community Manager, êtes-vous d’accord avec ceux qui pensent qu’il faut arriver à la mise en place un cadre formel diplômant qui garantit le statut de Community Manager ?
Oui, je suis tout à fait d’accord. Je crois que Douala a déjà commencé à essayer cela. Il faut créer des filières dès le Bacc, pour qu’on puisse après une formation de trois ans ou cinq ans, obtenir un diplôme de Community Manager.
Propos recueillis par Frégist Bertrand
 
Lire aussi :
Charly Da Cunha : « Le Cameroun et l’Afrique Centrale sont stratégiques pour Sage »

Bruno Bordage : « L’IRD a les projets de créer des pépinières d’entreprises ».

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Cameroun : Camtel créditée d’une comm’ digitale de qualité...

Cameroun : Camtel créditée d'une comm’ digitale de qualité

Cameroun : Les conditions pour annuler un transfert d’argent...

Cameroun : Les conditions pour annuler un transfert d'argent en cas d'erreur chez Orange et MTN

Tchad : S’appuyer sur les normes élaborées à l’UIT...

Tchad : S'appuyer sur les normes élaborées à l'UIT pour contribuer au développement durable