Cameroun : Philémon Zoo Zame présente à Frédéric Debord les défis que le régulateur attend d’Orange

(TIC Mag) – Le directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications (ART), Philémon Zoo Zame, a accordé une audience au tout nouveau directeur général d’Orange Cameroun, Frédéric Debord, accompagné de la DG sortante, Elisabeth Medou Badang. C’était le 15 février 2018 dans la salle de conférence de la direction générale sis à la Nouvelle Route Bastos à Yaoundé. Objectif de cette rencontre, prendre contact avec le nouveau DG nommé par résolution du Conseil d’administration d’Orange Cameroun le 14 février 2018. Mais aussi, lui présenter les défis et dossiers importants et urgents qui l’attendent au Cameroun.

Parmi ces dossiers, la relecture de la convention de concession d’Orange et les problèmes de qualité de service surtout en ce qui concerne la voix. Dans ce sens, le DG de l’ART a recommandé à Frédéric Debord le suivi des recommandations issues de l’audit sur la qualité de service commis par le Minpostel. Autres dossiers importants, le paiement des redevances dues et l’identification claire de l’ensemble des abonnés d’Orange. Une sanction avait déjà été infligée par le régulateur à Orange Cameroun au sujet de cette problématique.

Aussi, Philémon Zoo Zame a rendu un vibrant hommage à Mme Elisabeth Medou Badang, DG sortant, pour « la très bonne collaboration et coopération » au cours de ces quatre dernières années. « En effet, malgré les points de discordes, elle a toujours su trouver des compromis », explique Philémon Zoo Zame.

Cameroun : Philémon Zoo Zame présente à Frédéric Debord les défis que le régulateur attend d’Orange
15 février 2018. Yaoundé. ART. Philémon Zoo Zame, le DG de l’ART, Frédéric Debord, le nouveau DG d’Orange Cameroun et Elisabeth Medou Badang, DG sortante. Photo : ART

Prenant la parole à son tour, le directeur général entrant d’Orange a remercié le directeur général de l’ART pour son accueil et surtout pour la déclinaison de cette feuille de route réglementaire qui va lui servir de canevas. II s’est engagé à faire de son mieux pour respecter les prescriptions du régulateur et satisfaire les consommateurs. Il a également précisé qu’il reste conscient du rôle primordial du régulateur dans l’exercice de son activité et renouvelé la volonté d’Orange Cameroun à collaborer activement et pleinement avec le régulateur télécoms.

Au finish, le DG de l’ART a réitéré à Orange Cameroun la volonté des pouvoirs publics et celle du régulateur à les accompagner dans leur déploiement au Cameroun afin de satisfaire tous les utilisateurs des produits et service de communications électroniques. Toutefois, il invite Orange à plus de transparence dans ses actions, au partage de ses infrastructures et à la signature des conventions de coopération avec les autres opérateurs du secteur.

Ecrit par B-O.D., TIC Mag

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Cameroun: La nécessité de numériser la CNI comme en...

Cameroun: La nécessité de numériser la CNI comme en Afrique de l'Ouest
Cameroun : le tarif du timbre de la CNI passe de 2 800 F.CFA à 10 000 F.CFA, des Camerounais mécontents sur la toile

Cameroun : le tarif du timbre de la CNI...

Cameroun - CNI: Plus de 700 kits fixes et 300 kits mobiles dotés de la « plus...
start-up Bee

Cameroun : La start-up Bee, Advans et Atlantique Assurance...

- La start-up Bee Group, spécialisée dans le transport par motos et la livraison des produits...