Cameroun : les opérateurs et FAI, membres du CAMIX, se forment sur les questions de sécurité du routage

[Digital Business Africa] – Le Chapitre Cameroun de l’Internet Society, en collaboration avec l’Agence nationale des technologies de l’information et de la communication (Antic) et la Cameroon Internet Exchange Point (Camix), a organisé du  29 novembre 2021 au 03 décembre 2021 à Douala un atelier de formation des FAI (fournisseurs d’accès internet) et opérateurs réseaux sur le routage BGP (Border Gateway Protocol) et les normes de sécurité du routage.

Selon l’Internet Society, bien qu’invisible aux yeux des utilisateurs moyens, le routage du protocole Internet (IP) soutient Internet. En veillant à ce que les paquets aillent où ils sont censés aller, le routage joue un rôle central dans le fonctionnement fiable de l’Internet. Il garantit que les e-mails parviennent aux bons destinataires, que les sites de commerce électronique demeurent opérationnels et que les services du gouvernement virtuel continuent à servir les citoyens. 

La sécurité du système de routage mondial est essentielle à la croissance continue de l’Internet et pour garantir les opportunités qu’il offre à tous les utilisateurs.

Chaque année, constate l’Internet Society,  des milliers d’incidents de routage se produisent, chacun ayant le potentiel de nuire à la confiance des utilisateurs et d’entraver le potentiel de l’Internet.

Ces incidents de routage peuvent aussi créer de réels dommages économiques. Les services clés peuvent devenir indisponibles, perturbant la capacité des entreprises et des utilisateurs à participer au commerce électronique. Ou les paquets peuvent être détournés vers des réseaux malveillants, offrant la possibilité de les espionner.

Bien que des mesures de sécurité connues puissent régler nombre de ces incidents de routage, des incitations incompatibles en limitent l’usage. Toutes les parties prenantes, y compris les décideurs politiques, doivent entreprendre des efforts pour renforcer la sécurité du système de routage mondial, conseille l’Internet Society.

« Cela ne peut uniquement être fait qu’en préservant en même temps les aspects vitaux du système de routage qui ont permis à Internet d’être si omniprésent et améliorer sa sécurité.  En donnant l’exemple dans leurs propres réseaux, en renforçant la communication et en participant à l’amélioration des incitations pour renforcer la sécurité, les décideurs politiques peuvent contribuer à améliorer l’écosystème de la sécurisation du routage », indique l’Internet Society.

C’est dans ce sens que l’Antic a soutenu cette initiative en vue d’améliorer l’écosystème de la sécurisation du routage  au Cameroun. Car, reconnaît, le Pr. Ebot Ebot Enaw, DG de l’Antic, depuis 2016 que les Points d’échange Internet de Douala et de Yaoundé ont été mis en place, ils tardent à avoir l’impact attendu, à savoir la stimulation du développement des contenus attrayants pour les internautes locaux et hébergés au niveau local.

Pour le Pr. Ebot Ebot Enaw, à ce jour, les échanges de trafic IP entre les opérateurs nationaux à travers les Points d’échange Internet restent très faibles. « Par ailleurs, dans l’exploitation des IXP, l’on enregistre régulièrement des  dysfonctionnements dont la cause principale semble être des configurations de routage inappropriées », constate le DG de l’ANTIC. D’où la volonté de limiter les dégâts à travers cet atelier.

« Nous sommes à l’heure de la cybersécurité et l’on rencontre de nombreux incidents sur les tables de routage Internet. Il s’agissait donc de permettre aux opérateurs et ingénieurs d’être mieux outillés et qu’on puisse renforcer les capacités de ces ingénieurs afin qu’ils sachent davantage sécuriser l’Internet », affirme pour sa part Patrick Kouobou, vice-président de l’Isoc Cameroun.

La formation était principalement animée par Stephen Honlue Musa, Project Manager & Transformation Lead chez AFRINIC et par ailleurs ambassadeur du programme MANRS (Mutually Agreed Norms for Routing Security) de l’ISOC. Une initiative mondiale soutenue par l’ISOC visant à sécuriser l’Internet à travers le monde.

Par Digital Business Africa

Lire aussi

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Congo : Léon Juste Ibombo réceptionne l’infrastructure de la...

Congo : Léon Juste Ibombo réceptionne l'infrastructure de la fibre optique et félicite l'opérateur Silicone Connect 

Cameroun : La 19e promotion de l’ESIG à l’...

– C'est une reconnaissance de terrain pour le général de brigade, Valère Nka et ses troupes...

Cameroun : L’ Antic et ses partenaires organisent la...

Cameroun : L’ Antic et ses partenaires organisent la conférence Africa Crypt 2024 pour une résilience du...