Brahima Sanou, le fils du pays des hommes intègres et de l’Afrique, célébré par les régulateurs télécoms des pays lusophones

[Digital Business Africa] – L’ancien directeur du Bureau des Télécommunications de l’Union internationale des Télécommunications, le Burkinabè Brahima Sanou, a été honoré à Luanda en Angola ce 12 mars 2020 par l’Association des régulateurs des télécommunications et des communications électroniques de la Communauté des pays de langue portugaise (ARCTEL – CPLP).

L’ARCTEL –CPLP qui lui a attribué une d’une médaille d’honneur en marge du 11e Forum des communications de la CPLP qui s’est tenu sous le thème «les défis de la réglementation dans le nouvel écosystème numérique» reconnaît le professionnalisme et l’intégrité de Brahima Sanou. Selon les propos de Nadine Chorão, secrétaire de cette organisation, Brahima Sanou a  toujours soutenu les membres de la CPLP ainsi que les activités de l’association durant son mandat à l’UIT.

D’après elle, c’est sous le mandat de M. Brahima Sanou que l’ARCTEL a pu faire avancer la première étude sur l’Accès universel pour les pays de la CPLP, l’étude sur les agendas numériques des pays de la CPLP, l’élaboration de l’Agenda numérique pour les pays de la CPLP, ainsi que le lancement de l’étude sur le commerce électronique dans les pays de la communauté.

« M. Brahima Sanou était également présent lorsque la réunion des ministres de la CPLP a été relancée à Maputo, en août 2016, exprimant ainsi et dès le début, le grand soutien qui restait à venir. Sa grande contribution et son engagement dans le secteur de la communication au niveau mondial, son profil aimable et honnête ont également été pris en compte. Pour toutes ces raisons, M. Brahima Sanou est plus que digne de cette appréciation des membres d’ARCTEL », explique dans un mail Nadine Chorão pour justifier le choix de l’ARCTEL –CPLP d’attribuer cette médaille d’honneur à Brahima Sanou.

Remerciements

En recevant cette médaille, Brahima Sanou l’a dédiée à sa famille et à tout le personnel du BDT de l’UIT « avec une mention très spéciale à notre amie Maygenet Abebe et frère Marcelino Tayob » qui ont perdu la vie dans l’exercice de leurs fonctions, il y a tout juste un an, en Éthiopie dans un  accident d’avion (vol ET302) de la compagnie aérienne Ethiopian Airlines.

Dans son discours de circonstance, Brahima Sanou a indiqué que pendant ses dix ans de mandat comme Directeur régional de l’UIT et pendant ses huit années comme Directeur du BDT de l’UIT, il a  eu l’honneur et le privilège de servir l’ARCTEL –CPLP « avec dévouement, loyauté et bon cœur ».

« J’ai également reçu beaucoup de vous tous dans vos différentes capacités personnelles et professionnelles. En recevant cette médaille, je tiens à vous remercier tous pour la courtoisie et la considération », a-t-il déclaré.

Il n’a pas manqué de remercier les personnes avec qui il a travaillé à l’époque. Parmi eux, David Gomez du Cap-Vert, initiateur d’après lui du partenariat institutionnel entre le BDT et l’ARCTEL-CPLP. Aussi, Filipe Batista du Portugal, alors secrétaire de l’ARCTEL avec qui il a travaillé pour la mise en place du Centre d’excellence pour les pays lusophones. « Je voudrais saisir cette occasion pour exprimer ma profonde gratitude à vous tous pour votre amitié. Les pays de la CPLP ont toujours été à mes côtés lorsque j’étais dans le besoin, et “un ami dans le besoin est vraiment un ami” », a indiqué Brahima Sanou qui leur en remis en guise d’amitié une statuette en bronze fabriquée au Burkina Faso.

L’ARCTEL

La médaille d’honneur de l’Association ARCTEL veut honorer les personnes qui ont contribué à la cause de l’Association ou du secteur des télécoms en général. La décision d’accorder cette Médaille d’honneur avait été proposée par le Conseil d’administration de l’association et validée par l’Assemblée.

L’ARCTEL est l’association des autorités de régulation des communications électroniques des pays lusophones. C’est une association de droit privé qui promeut le partage d’informations et l’échange d’expériences entre les régulateurs des pays lusophones de la CPLP en vue de l’amélioration du secteur et de la croissance du marché.

Par Digital Business Africa

Si vous avez aimé ce texte, vous aimerez bien bien d'autres. Rejoignez notre canal Telegram et notre chaîne WhatsApp pour ne rien manquer de nos infos stratégiques et de nos exclusivités. Aussi, merci de nous laisser votre commentaire au bas de cet article. Bonne navigation.

LAISSER UNE RÉPONSE

SVP, entrez votre commentaire!
Veuillez saisir votre nom ici

spot_img

Plus d'infos

Tchad : S’appuyer sur les normes élaborées à l’UIT...

Tchad : S'appuyer sur les normes élaborées à l'UIT pour contribuer au développement durable

Cameroun : Le Réseau des Communicateurs- PMA renforce les...

Cameroun : Le Réseau des Communicateurs- PMA renforce les capacités des institutions et entreprises sur la digitalisation...

Mali : Le marché du mobile et les services...

Mali : Le marché du mobile et les services financiers numériques au beau fixe