27 C
Yaounde
vendredi, 13 décembre 2019 17:24
Acceuil TÉLÉCOMS Edito Après les objets connectés, des « hommes connectés »

Après les objets connectés, des « hommes connectés »

En technologie ou en électronique, la mode aujourd’hui ce sont les objets connectés. Plus tard, le monde va probablement entrer dans l’ère des êtres ou des « hommes connectés ». Avec une mini puce insérée dans son corps ou fixée sur une partie de son corps, un homme pourrait par exemple recevoir sur son smartphone des notifications ou même ressentir de fortes émotions dès lors qu’il se rapproche d’une autre personne qui a les mêmes centres d’intérêt que lui, les mêmes hobbies que lui, ou encore les mêmes problèmes de santé que lui.

Cette puce pourrait même provoquer de fortes émotions à la personne connectée, la conduisant à tomber amoureuse de la personne inconnue (également dotée de cette puce ou d’un smartphone où sont enregistrées ses préférences). Cela parce qu’elles partagent plusieurs points en communs ou ont signifié au préalable leurs préférences.

De même, ces êtres connectés pourraient facilement communiquer avec les objets connectés. Par exemple, un « homme connecté » pourrait allumer son téléviseur rien que par la pensée ou par la parole, choisir sa chaîne préférée rien qu’en pensant à elle. La porte de sa maison ou la portière de sa voiture pourraient s’ouvrir dès qu’il s’en approche et pense à cela. Etant dans son bureau, il pourrait décider d’allumer ou d’éteindre ses appareils à la maison. Bref, un nouveau monde.

Ceux qui ont été à Las Vegas aux Etats-Unis du 5 au 10 janvier 2014 au très couru show de l’électronique baptisé Consumer Electronics Show (CES) 2014 ont sans doute eu une nouvelle vision de la vie avec les objets connectés qui y ont fait leur show. En effet, le concept d’appareils « intelligents » ou encore « smart », dotés des facultés de communication avec les smartphones ou avec les humains représente un potentiel fantastique.

Une voiture sans volant qui répond aux seuls mouvements des pilotes (Toyota FV2 Future Mobility) ; des écrans incurvés donnant un autre relief à l’image ou ceux de la technologie « 4K », une définition ultra-haute présentant des images d’une qualité quatre fois supérieure (Samsung) ; un bracelet qui mesure l’exposition au soleil (June du Français Metamo) ; des tablettes et smartphones Sony étanches exposés dans de l’eau ; des écrans, des frigos et bien d’autres objets qui communiquent avec les smartphones (Samsung) ; un lit connecté qui surveille vos habitudes de sommeil (Sleep Number) ou encore, plus spectaculaire, une brosse à dents connectée à Internet qui permet de savoir si l’on a bien brossé ses dents (Plover de la jeune start-up française Kolibree) ; les participants ont découvert des nouveautés qui vont sans doute changer les habitudes. Des produits dont la plupart seront commercialisés dès cette année 2014.

Au-delà du matériel

En général, les participants ont vu des objets autres que les ordinateurs, les smartphones et les tablettes connectés à Internet pour faciliter la vie et la rendre plus agréable. Et les ambitions des start-up plus provocatrices et grands groupes électroniques plus prompts à investir dans l’innovation ne s’arrêtent pas là. « Je ne pense pas que vous puissiez dominer le marché en vous focalisant continuellement sur les matériels et les logiciels. Les besoins des consommateurs sont en train de changer avec l’évolution du temps », a confié au Wall Street Journal Kwon Oh-hyun, le directeur général de Samsung Electronics, présent à ce show de l’électronique. Un discours qui rime avec les exhortations du PCA de Samsung, Lee Kun-hee. Dans son discours du nouvel an, ce dernier a demandé aux employés d’étendre leur pensée au-delà du matériel.

Avant ces « hommes connectés », le Coréen Samsung travaillait déjà sur une maison intelligente où tous les appareils pourraient communiquer avec un smartphone, simplifiant davantage la vie quotidienne à domicile. Tout cela est bien beau, mais comporte aussi un risque. Car les compagnies d’assurances pourraient scruter vos vies avec ces outils connectés, tout comme des pirates et autres bandits pourraient prendre le contrôle de vos objets connectés. Comme cet informaticien qui affirme avoir pris le contrôle d’une TV connectée et dotée d’une webcam. Ouf ! Le challenge sera donc celui de la sécurité. A défaut, s’abstenir d’utiliser ces outils connectés. Je n’imagine pas ce qui pourrait se produire si un pirate prenait le contrôle d’un « homme connecté » !

Par Beaugas-Orain Djoyum, rédacteur en chef de Réseau Télécom

Beaugas Orain DJOYUM
Beaugas Orain DJOYUM
Beaugas Orain DJOYUM est un passionné des TIC, des Télécoms et du Numérique. Il est le Directeur de publication de Digital Business Africa, la plateforme web d'informations stratégiques sur les TIC, les Télécoms et le Numérique en Afrique. Journaliste diplômé de l'ESSTIC et consultant en e-Réputation, il dirige le cabinet ICT Media STRATEGIES. Un cabinet spécialisé en veille stratégique dans le secteur des TIC, des Télécoms et du Numérique, en e-Réputation, en communication digitale, en édition web & magazine et en production des contenus médiatiques spécialisés. Pour le contacter : [email protected]. Téléphone fixe : +237 243 25 64 36. Téléphone mobile : +237 674 61 01 68

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

SUIVEZ NOUS SUR VOS RÉSEAUX SOCIAUX

33,049FansLike
6,679FollowersFollow
389SubscribersSubscribe

TELECHARGEZ NOTRE VERSION MAG

PARTENAIRE EVENT

Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Votre adresse e-mail est en sécurité

Classement : Le TOP 15 des pays africains qui ont le plus développé les TIC en 2017, selon l’UIT

(TIC Mag) - La neuvième édition du rapport annuel de l'UIT intitulé « Mesurer la société de l’information 2017 » a été publiée aujourd’hui, 15 novembre 2017....

Gabon : l’ANINF passe au peigne fin les projets prioritaires du plan Gabon Digital 2025

– La toute première réunion du  Comité de Pilotage du Plan National Stratégique Gabon Digital 2025 (PNS GD 2025) s’est ouverte ce...

Augmentation des tarifs d’Orange Money au Cameroun : Comment Orange viole intelligemment ses propres textes 

(TIC Mag) - Au Cameroun, depuis le 18 juin 2018, les clients du service mobile money de l’opérateur Orange ont vu les tarifs de ce...

Cameroun : Après Set’Mobile, voici Betoo le nouveau business de Samuel Eto’o sur les paris sportifs en ligne

- On commence déjà à avoir une idée de la suite de la carrière de l’ancien footballeur camerounais Samuel Eto’o Fils....

NEWSLETTER WHATSAPP

SUIVEZ NOUS SUR TWITTER

Célébrons l'excellence pour le développement de l'#Internet en Afrique! Bravo pour l'action d' #AlainAina, d'@adielakplogan de @pdandjinou, de @RamanouB et de @VictorNdonnang
RDV ce jour à #Cotonou au #Bénin. #ChantDoiseauDeCotonou #wasexo

#Gabon : l’#ANINF passe au peigne fin les projets prioritaires du plan Gabon Digital 2025 - La #Newsletter de #DigitalBusinessAfrica du 12.12.2019 https://mailchi.mp/ticmag/gabon-laninf-passe-au-peigne-fin-les-projets-prioritaires-du-plan-gabon-digital-2025

Apple n’est plus la société avec la plus grande capitalisation en bourse du monde - https://www.digitalbusiness.africa/apple-nest-plus-la-societe-avec-la-plus-grande-capitalisation-en-bourse-du-monde/

Voir plus...

Apple n’est plus la société avec la plus grande capitalisation en bourse du monde

- Apple vient d'être détrônée de sa place de société la mieux valorisée en Bourse et pour cause, le géant pétrolier...

L’Ouganda disposera d’une connectivité Internet propulsée par des ballons de Google

- La société de connectivité Internet, Loon et le gouvernement ougandais ont annoncé le lancement d'une connectivité Internet propulsée par des...

L’Ouganda disposera d’une connectivité Internet propulsée par des ballons de Google

- La société de connectivité Internet, Loon et le gouvernement ougandais ont annoncé le lancement d'une connectivité Internet propulsée par des...

Afrique du Sud : les services de passeports et cartes d’identité intelligentes s’étendent dans le pays

- Le fournisseur de services financiers sud-africain FNB a annoncé mercredi 11 décembre 2019 qu'il étend désormais le service Smart IDs...

Gabon : l’ANINF passe au peigne fin les projets prioritaires du plan Gabon Digital 2025

– La toute première réunion du  Comité de Pilotage du Plan National Stratégique Gabon Digital 2025 (PNS GD 2025) s’est ouverte ce...

Strive Masiyiwa [Econet] : Avec la fibre optique, « aujourd’hui, nous sommes au Cameroun » !

- PDG et fondateur du groupe Econet Wireless présent dans une vingtaine de pays africains, Strive Masiyiwa, par ailleurs homme le...